Le thé – Bon jusqu’à la dernière goutte (2e partie)

Karine LandryChroniques

La semaine dernière, nous avons examiné les variétés de thé. Abordons aujourd’hui le sujet de l’infusion, de l’utilisation du thé dans la cuisine et de ses bienfaits (ou inconvénients possibles).

Bien infuser le thé

Pour préparer à la perfection une tasse de thé (libération d’antioxydants, saveur, etc.), il est important de suivre les indications du fabricant. Et comme il en existe plus de 1500 variétés, je vous propose donc des indications d’ordre très général.

  • Thé blanc: le laisser infuser dans une eau chaude (de 70 à 80°C), mais non bouillante, de 7 à 10 minutes.
  • Thé vert: le laisser infuser dans une eau chaude (de 70 à 80°C), mais non bouillante, de 3 à 5 minutes (ou plus selon certaines variétés).
  • Thé oolong: le laisser infuser dans une eau très chaude (95°C) de 5 à 7 minutes.
  • Thé noir: le laisser infuser dans une eau très chaude (95°C) de 3 à 5 minutes.

L’utilisation du thé dans la cuisine

Bien qu’on consomme surtout le thé sous forme d’infusion, on peut également utiliser l’infusion de ses thés préférés pour préparer de savoureux plats, desserts, déjeuners et boissons, etc. L’infusion peut servir:

  • À parfumer les soupes, sauces, confitures, chutney, etc.
  • Comme ingrédient dans la marinade pour le tofu, le tempeh et autres protéines.
  • Dans la préparation de desserts comme des crèmes desserts, biscuits, gâteaux, pains, mousses, crèmes et sucettes glacées, fruits pochés, etc.
  • Dans la concoction de gruaux, de crème de blé, de pouding au chia, de pains dorés, crêpes, etc.
  • Comme base de thé glacé, de thé au lait, de limonades, de sangria, de boissons frappées, etc.

Info-santhé

Les bienfaits du thé sont connus depuis très longtemps. Je vous rappelle quelques raisons pour lesquelles on conseille d’en boire quotidiennement:

  • Très peu caloriques, mais très riches en antioxydants, surtout le thé blanc et le thé vert.
  • Reconnu pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de certains types de cancer (colorectal, vessie, prostate).
  • Ralentit le vieillissement des cellules.
  • Contribue à la santé buccodentaire.

Malgré tous ses bienfaits sur la santé, le thé peut apporter quelques désagréments qu’il convient de se rappeler:

  • Plus l’infusion est longue, plus les feuilles de thé libèrent de théine. On sait que le thé contient moins de caféine que le café, mais certaines personnes sensibles à la caféine doivent quand même porter attention à leur consommation de thé. Celles qui souffrent notamment d’insomnie, de tremblements ou d’irritabilité auraient donc avantage à consommer de la tisane ou du thé rooibos (qui sont sans caféine) ou de laisser infuser moins longtemps les feuilles de thé.
  • Les tanins contenus dans le thé peuvent interférer avec l’assimilation du fer. Les personnes anémiques et la femme enceinte doivent donc porter une attention particulière à leur consommation de thé. Pour favoriser une meilleure absorption du fer, ces personnes feraient bien de boire leur thé environ une heure avant ou après le repas, et ne pas dépasser deux consommations par jour.
  • Selon Santé Canada, le thé vert peut modifier la concentration sanguine de certains médicaments anticoagulants (Coumadin, Warfilone et Sintrom). Les personnes qui boivent beaucoup de thé vert devraient alors consulter un pharmacien ou un médecin afin de mieux en connaître les risques.
  • Les personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien auraient aussi avantage à éviter de consommer du thé, puisqu’il entraîne un relâchement du sphincter de l’œsophage, ce qui risque de causer un reflux du contenu gastrique dans l’œsophage. Tout est une question de tolérance.

Si vous manquez d’énergie, peut-être que l’heure du thé est arrivée!