Tout un spectacle à Memramcook

Il fallait vraiment le savoir qu’on était à Memramcook samedi soir, pour la course de patinage Xtreme.

La scène était vraiment impressionnante.

Des réflecteurs géants qui illuminaient le site, des jeux de lumière dans les arbres, de la musique, du café et des beignes pour réchauffer les spectateurs et une piste qui semblait en parfaite condition.

On aurait facilement pu se trouver à Moscou, à Québec ou à Saint-Paul.

Le comité organisateur, avec Bruno Richard et Maryse LeBlanc en tête, ont accompli un boulot colossal.

Avec la température chaude que nous avons connue la semaine dernière, c’est tout l’événement qui a été compromis jusqu’à la dernière minute.

Comme le racontait Bruno Richard, on pouvait voir le gazon il y a quelques jours à peine.

Les équipes de bénévoles n’ont pas compté les heures dans la nuit de vendredi et samedi pour littéralement reconstruire la piste.

Plusieurs n’ont même pas eu le temps de dormir, ne serait-ce quelques heures, entre jeudi et samedi.

Côté logistique, l’organisation pouvait certainement rivaliser avec les grandes compétitions internationales.

Tout a été prévu.

Les athlètes ont pu utiliser la cafétéria de l’école Abbey-Landry pour se changer et se restaurer.

Leur transport jusqu’à la ligne de départ était assuré par une armée de VTT, qui faisaient la navette entre les différents points du circuit.

L’animateur Jason Ouellette, même s’il en était à une première expérience du genre, a manié le micro avec dextérité toute la soirée pour installer une belle ambiance sur le site.

Il avait en fait l’air d’un véritable homme-orchestre derrière sa console de fortune.

Il ajustait le son d’une main, le cellulaire de l’autre pour la mise à jour des départs, tout en regardant ce qui se passait à gauche et à droite, en plus de décrire ce qui se passait sur la piste.

Tout ce qui manquait, c’était une petite gigue dans sa petite boîte d’allumettes!

Le comité organisateur a aussi traité les spectateurs aux petits oignons, avec un gigantesque feu de camp près de la ligne d’arrivée pour réchauffer un peu les pieds gelés, et un feu d’artifice pour clore cette soirée mémorable.

Et que dire de la performance des athlètes.

Malgré une soirée glaciale, les jeunes de tous âges ont donné tout ce qu’il avaient dans le ventre pour une poignée de dollars et une bonne dose de plaisir.

Les 48 hommes et les 12 femmes ont offert un spectacle de premier ordre.

On peut seulement rêver de ce qu’aurait été la réponse des gens de la belle Vallée si la température avait été un tantinet plus clémente.

Il reste maintenant à espérer que le Village de Memramcook décidera de poursuivre cette belle aventure en 2019 et que cette course deviendra un événement annuel.