Les tendances alimentaires en 2018

Karine LandryChroniques

Le premier janvier ne donne pas lieu qu’aux résolutions, mais aussi aux tendances! Il n’est donc pas rare d’entendre parler des tendances vestimentaires, de voyages, d’horticulture, de décoration, de marketing ou de technologie en début d’année. Et l’alimentation ne fait pas exception à la règle! Votre assiette sera-t-elle dans le vent cette année? Allons voir!

Dix grandes tendances alimentaires

  1. Les protéines végétales
    Les produits animaux ne sont pas essentiels pour subvenir aux besoins en protéines. Les légumineuses, le tofu, le tempeh, les protéines végétales texturées, les noix et les graines ont tout ce qu’il faut pour maintenir l’équilibre protéique dans l’assiette! Pour de bons repas végétariens à base de protéines végétales, je vous propose de visiter le site Internet de «la cuisine de Jean-Philippe»… Satisfaction garantie!
  2. La lutte antigaspillage
    L’alimentation responsable sera plus que jamais au cœur de nos assiettes. Personne ne veut jeter son argent par la fenêtre, et c’est ce qui se produit dans de nombreux foyers. Calculer les portions, trouver des recettes pour «bien réutiliser les restes» et faire des bouillons avec les pelures de légumes ne sont que quelques moyens de réduire le gaspillage alimentaire.
  3. La cuisine du Moyen-Orient
    Depuis des décennies, les influences culinaires du Moyen-Orient font leur petit bout de chemin dans nos assiettes. Après les falafels, le houmous et les pains pita, c’est le Zaatar (mélange de thym, d’origan, de sumac, de graines de sésame et de sel), l’harissa (sauce préparée à partir de piments rouges forts, d’ail et d’huile d’olive) et le tahini (beurre de graines de sésame) qui se retrouveront dans nos plats.
  4. Les super-poudres
    Si vous utilisez déjà le chaga, le maca, le matcha, le curcuma, le cacao et la spiruline, vous avez déjà une longueur d’avance sur bien des gens! Ces super-poudres ont des propriétés médicinales et nutritionnelles très intéressantes et se glissent incognito dans les lattés, les smoothies et les soupes.
  5. La friture sans huile
    Plus besoin d’une friteuse pour profiter du croustillant des aliments. La friteuse à air chaud, le déshydrateur et la cuisson au four font des miracles!
  6. Les algues
    Si vous appréciez les sushis (et le goût de la mer), vous aurez peut-être déjà consommé le kombu, la laitue de mer, le petit goémon (dulse) ou le wakamé. Pour les autres, allez-y une petite bouchée à la fois!
  7. Les mocktails
    Vous ne buvez pas d’alcool? Sachez qu’il est possible de passer une excellente soirée devant un «mocktail», une boisson à base de fruits, d’épices, d’herbes et de fleurs. Le mot mocktail provient d’une contraction de l’adjectif anglais «mock» (faux) et du nom «cocktail».
  8. Les collations saines
    Fini les produits des machines distributrices lorsqu’on a un p’tit creux. Légumes, fruits, fèves rôties (soya, edamames) se retrouveront désormais plus souvent dans votre boîte à lunch ou sac de travail. À bas les collations sucrées et salées, pauvres en nutriments!
  9. L’avocat
    Après s’être retrouvé dans les salades, les sandwiches, les smoothie et le bol bouddha, l’avocat risque bien de s’intégrer dans les desserts en 2018!
  10. Les saveurs florales
    Non seulement il est «à la mode» de végétaliser ses plats, mais il sera également très tendance d’avoir recours aux fleurs et aux pétales pour concocter de bons plats. Ne soyez donc pas surpris de découvrir ces beautés colorées dans la liste des ingrédients de vos nouvelles recettes.

À la prochaine! Et d’ici là, je vous souhaite de belles découvertes gustatives!

Je vous invite à m’envoyer vos questions par courriel (karinelandry.dtp@outlook.fr) ou par Facebook (Karine Landry: diététiste professionnelle). Ou consultez mon site internet (educalimentation.com).