Souvenirs des légendes du Titan

BÉTOURNAY ET BOUCHARD DANS LE LIVRE DES RECORDS

Vendredi, une heure avant le match contre les Voltigeurs de Drummondville, j’ai souligné à Éric Bétournay que ses 352 parties disputées en carrière dans la LHJMQ est un record qui ne sera probablement jamais battu. Il détient aussi la marque du plus de matchs consécutifs avec 314.

Bétournay n’est d’ailleurs pas peu fier de ces deux records et avec raison.

Ceci dit, Marc Bouchard, qui est tout près, décide de s’engager à son tour dans la conversation en clamant, lui aussi avec fierté, qu’il détient pour sa part le record du plus de matchs en séries éliminatoires avec 78 rencontres. Il partage cette marque avec un autre ancien du Titan, le défenseur Danny Groulx.

C’est alors que j’ai réalisé que j’avais beaucoup d’expérience devant moi. Ces deux gars-là peuvent bien avoir quelques blessures de guerre.

Mais comme je ne voulais pas que Charline Labonté se sente à l’écart, j’ai tenu à souligner aux gars qu’elle partageait avec Sidney Crosby un truc qu’aucun autre joueur dans les 20 dernières années n’a réussi à faire dans la LHJMQ.

Ne sachant pas trop où je voulais en venir, tous me regardent drôlement, y compris Charline.

«À part Sid The Kid, il n’y a qu’elle qui a réussi à provoquer une attention médiatique nationale à ses débuts dans la LHJMQ.»

Vous auriez dû voir le visage des gars alors qu’ils regardaient Charline un brin gênée de ma déclaration. Laissez-moi vous dire qu’il y avait du respect dans leur regard.

Et qu’est-ce que Jules-Edy Laraque faisait, lui, pendant ce temps-là? Il écoutait avec un grand sourire.

Il avait juste l’air d’être heureux de son retour au Centre régional K.-C.-Irving celui-là. Il est d’ailleurs toujours aussi populaire. On en a eu la preuve pendant les cérémonies d’avant-match alors qu’il a eu droit à l’éternel «Edy! Edy! Edy!». Une coutume qui n’est habituellement réservé qu’aux légendes.

En passant, j’ai une petite anecdote concernant Charline. Je l’ai déjà écrit il y a plusieurs années, mais je pense qu’il serait bon de vous rafraîchir la mémoire.

Vous souvenez-vous du générique de début de la populaire émission «La Petite Vie» dans les années 1990 avec la disjonctée famille Paré?

On pouvait voir le bonhomme barbu, Ti-Mé Paré (Claude Meunier), sortir d’un sac de poubelle afin de faire peur à un groupe d’enfants qui jouait au hockey dans la rue. Et bien sachez que la gardienne qui tombe sur le sac et donc sur Ti-Mé, c’est Charline.

LE TOUR DE MAGIE DE LÉO-GUY

Jules-Edy Laraque a tenu à rendre hommage à Léo-Guy Morrissette lorsque je l’ai rencontré, vendredi, avant les célébrations.

«Nous avions toute une équipe avec un top 4 incroyable en défensive avec (Jonathan) Girard, (François) Beauchemin, (Philippe) Plante et (Jean-Sébastien) Trudelle. Et nous avions aussi trois très bons trios. Léo-Guy a fait un miracle en allant chercher un trio au complet à Chicoutimi (Ramzi Abid, Mathieu Benoit et Marc Bouchard) et le meilleur gardien au monde à Val-d’Or (Roberto Luongo)», dit-il dans un large sourire.

«En fait, même aujourd’hui, je ne sais toujours pas comment il a fait», ajoute-t-il en éclatant de rire.

DES NOUVELLES D’ASSELIN ET DUCHARME

Les deux blessés du Titan d’Acadie-Bathurst, Samuel Asselin (haut du corps) et Justin Ducharme (bas du corps), ont recommencé à patiner. S’il est encore trop tôt pour le faire avec contact, ils ont toutefois beaucoup de plaisir à suer sur la glace en compagnie de l’entraîneur adjoint Alexandre Guérard.

«Ça va super bien, m’a révélé Asselin mardi après-midi. C’est sûr que je trouve le temps long, mais le fait que je puisse revenir au jeu cette saison m’encourage beaucoup. Juste le fait de venir à l’aréna, de voir les gars et de me retrouver dans une certaine routine de joueur de hockey ça aide à garder le moral.»

«En tout cas, Alexandre nous fait suer à l’entraînement. Ouf… Disons qu’il a beaucoup de plaisir avec nous ces temps-ci. Une chose est sûre, nous allons revenir en bonne forme. J’ignore cependant quand je vais pouvoir m’entraîner avec contact. C’est difficile à prédire. Nous voulons d’abord nous assurer que je revienne à 100%», indique Asselin.

«Mais si tout va bien comme prévu, je devrais être en mesure de commencer les séries. En tout cas, je travaille très fort pour revenir à temps», ajoute-t-il.

À l’instar d’Asselin, Ducharme a lui aussi retrouvé sa bonne humeur par le simple fait qu’il puisse patiner chaque jour.

«La réadaptation se passe bien pour l’instant, dit-il. Ça fait du bien pour le moral de recommencer à aller sur la glace. Pour ce qui est du contact, ça va dépendre de l’évolution de la guérison. Il est encore trop tôt pour donner une date. Par contre, je fais tout en mon pouvoir pour revenir le plus rapidement possible», affirme le rapide attaquant qui a célébré la semaine dernière son 18e anniversaire de naissance.

Rappelons qu’Asselin et Ducharme ont tous deux été blessés le 19 janvier lors d’un match présenté à Saint-Jean.

LE PROJET DE FILM SUR BOB BISSONNETTE AVANCE

Comme j’étais curieux de savoir ce qu’il en était du projet de documentaire sur la vie de Roberto Bissonnette, j’en ai discuté avec le réalisateur Bruno Lachance.

«Ça avance. Lentement, mais sûrement!», m’a confié Lachance.

«J’ai reçu beaucoup d’archives et je continue d’en recevoir. Le tournage débutera au début de cet été. J’ai encore en tête de sortir le film à l’automne de 2019», a révélé Lachance, qui a aussi réalisé la grande majorité des vidéoclips du rockeur et ex-porte-couleurs des Olympiques de Hull et du Titan d’Acadie-Bathurst.

Le film sera intitulé «Bob Bissonnette. Rockstar. Pis pas à peu près.».

JOE VELENO ET MATHIEU NADEAU EN TÊTE

Quels sont les deux joueurs ayant été échangés pendant la période des Fêtes qui ont accumulé le plus de points avec leur nouvelle formation? Il s’agit de Joe Veleno, des Voltigeurs de Drummondville, et Mathieu Nadeau, de l’Océanic de Rimouski.

Depuis son départ de Saint-Jean, Veleno a amassé 10 buts et 25 passes pour 35 points en 24 parties. Quant à Nadeau, acquis de Val-d’Or, il a compilé un dossier de 10 buts et 20 passes pour 30 points en 24 duels.

L’ancien des Screaming Eagles, Drake Batherson, fait également la joie de l’Armada de Blainville-Boisbriand, alors qu’il a accumulé huit buts et 19 passes pour 27 points en 19 matchs.

C’est aussi le cas de Mitchell Balmas (Gatineau), du Titan d’Acadie-Bathurst (13-12), et James Phelan (Victoriaville), des Wildcats de Moncton (9-16), avec 25 points chacun.

Olivier Galipeau (Chicoutimi), lui aussi avec le Titan, suit avec 24 points (8-16=24).

NOAH DOBSON EXCELLE DANS TOUT, MÊME À L’ÉCOLE

Noah Dobson n’est pas seulement un surdoué au hockey, il est aussi un étudiant modèle. Le défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst fait partie des 18 joueurs en nomination pour l’obtention du trophée Marcel-Robert remis au joueur qui présente la meilleure combinaison des accomplissements scolaires et sportifs.

Chaque joueur est déjà assuré de mériter une bourse d’études de 400$. Trois finalistes seront ensuite choisis et recevront une bourse additionnelle de 600$.

Le gagnant sera dévoilé lors du Gala des rondelles d’Or le 4 avril. En plus du trophée, il obtiendra une bourse d’une valeur de 1500$.

Parmi les autres «bollés», on retrouve l’Acadien Mika Cyr, des Wildcats de Moncton, et Matt Green, des Sea Dogs de Saint-Jean, ainsi que le gardien Antoine Samuel, des Remparts de Québec, qui a remporté le trophée la saison dernière.

Nicolas Laplante est le seul joueur du Titan à avoir remporté le trophée en 2003-2004. Oui oui, Nicolas Laplante a déjà été choisi le nerd de l’année! Il n’était pas seulement bon dans le cercle des mises au jeu ce Nicolas.

LES MEILLEURS ANCIENS DANS CHAQUE LIGUE

Je me suis amusé à répertorier les trois meilleurs pointeurs et le meilleur gardien parmi les anciens joueurs de la LHJMQ dans chaque ligue professionnelle. Voici ce que ç’a donné.

Dans la Ligue américaine (LAH), Daniel Sprong (Charlottetown), des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton occupe le 12e rang des pointeurs avec 21 buts et 44 points en seulement 43 parties. Il est suivi de Valentin Zykov (Baie-Comeau, Gatineau), des Checkers de Charlotte (25-16=41), et Nicolas Aubé-Kubel (Val-d’Or), des Phantoms de Lehigh Valley (15-22=37). Antoine Bibeau (Lewiston, Île-du-Prince-Édouard, Charlottetown, Val-d’Or), du Barracuda de San Jose, est le meilleur portier avec sa moyenne de buts alloués de 2,26 et son taux d’arrêt de ,922.

Dans la KHL, la palme revient à Sergei Mozyakin (Val-d’Or), du Metallurg de Magnitogorsk. Ce dernier occupe le 10e échelon des pointeurs avec 19 buts et 23 passes pour 42 points en autant de duels. Vladimir Tkachev (Moncton, Québec), du Ufa de Salavat Yulaev (17-21=38), et Marc-André Gragnani (Île-du-Prince-Édouard), du Dinamo de Minsk (5-27=32), suivent dans l’ordre. Le meilleur ex-gardien de la LHJMQ est Andrei Makarov (Lewiston), du Nizhnekamsk de Neftekhimik (2,11, ,922).

ECHL: 1. Michael Joly (Rimouski, Cap-Breton), des Eagles du Colorado (36-20=56); 2. Gabriel Desjardins (Halifax, Québec, Rouyn-Noranda), des Komets de Fort Wayne (24-26=50); 3. Stephen MacAuley (Saint-Jean, Halifax), des Everblades de la Floride (22-26=48). Gardien:

Championnat d’Allemagne (DEL): 1. Felix Schütz (Saint-Jean), du Haie de Kölner (18-22=44); 2. Nick Petersen (Shawinigan, Saint-Jean), de Eisbäran de Berlin (25-24=39); 3. Trevor Parkes (Montréal), du Panther d’Augsburger (21-13=34).

Championnat d’Allemagne, deuxième division: 1. Matthew Pistilli (Shawinigan, Gatineau), Löwen de Frankfurt (21-34=55); 2. Chris Owens (Île-du-Prince-Édouard), du Füchese de Lausitzer (10-30=40); 3. Éric Chouinard (Québec), des Tigers de Bayreuth (12-23=35). Gardien: Olivier Roy (Cap-Breton, Acadie-Bathurst), du Crimmitschau d’Eispiraten (3,12, ,915).

Championnat d’Allemagne (Oberliga), troisième division: 1. Julien Pelletier (Cap-Breton, Rouyn-Noranda, Sherbrooke), de ESC Wohnbau Moskitos Essen (28-38=66); 2. Raphaël Joly (Rouyn-Noranda), Duisburg de Füchse (26-34=60); 3. Cédric Montminy (Drummondville), EHC Timmendorfer Strand (23-36=59). Gardien: aucun.

Championnat de Suisse (NLA): 1. Marc-Antoine Pouliot (Rimouski), de EHC de Biel-Bienne (13-28=41); 2. Maxim Lapierre (Montréal, Île-du-Prince-Édouard), du HC de Lugano (14-19=33); 3. Maxim Noreau (Victoriaville), du SC de Bern (8-16=24). Gardien: Daniel Manzato (Victoriaville), du HC de Lugano (1,87, ,932).

Championnat de Suède (SHL): 1. Nick Sorensen (Québec), du HC de Linköping (14-8=22); 2. Brandon Gormley (Moncton, Shawinigan), du IK de Mora (2-15=17); 3. Jacob Lagacé (Chicoutimi, Cap-Breton), du IK de Mora (4-11=15). Gardien: aucun.

Championnat de Suède (Allsvenskan), deuxième division: 1. Éric Castonguay (Lewiston), du AIK (19-23=42); 2. Mathieu Tousignant (Baie-Comeau, Île-du-Prince-Édouard, Chicoutimi), du Tingsryds AIF (13-12=25); 3. Alex Lavoie (Chicoutimi, Cap-Breton, Rimouski), du Timra IK (8-10=18). Gardien: Shane Owen (Moncton), du BIK Karlskoga (2,88, ,902).

Championnat du Danemark: 1. Mark Hurtubise (Québec, Val-d’Or), des White Hawks de Frederikshavn (20-33=53); 2. Olivier Hinse (Victoriaville, Québec, Blainville-Boisbriand), des Pirates d’Aalborgt (20-26=46); 3. Alexis Loiseau (Rimouski), de l’Energy d’Esbjerg (15-26=41). Gardien: Evan Mosher (Île-du-Prince-Édouard), des Eagles d’Herlev (3,38, ,889).

Championnat du Royaume-Uni: 1. Sébastien Sylvestre (Chicoutimi, Rimouski), des Giants de Belfast (25-34=59); 2. Marc-Olivier Vallerand (Québec), du Blaze d Coventry (30-27=57); 3. Francis Verreault-Paul (Chicoutimi), du Lightning de Milton Keynes (15-35=50). Gardien: Travis Fullerton (Lewiston, Saint-Jean), Stars de Dundee (3,95, ,880).

Ligue Magnus (France): 1. Alexandre Giroux (Hull, Rouyn-Noranda), Brûleurs de Loups de Grenoble (25-33=58); 2. Joël Champagne (Chicoutimi, Île-du-Prince-Édouard, Victoriaville, Québec), Brûleurs de Loups de Grenoble (27-29=56); 3. David Rodman (Val-d’Or),  Brûleurs de Loups de Grenoble (11-45=56). Gardien: aucun.

Championnat de France, deuxième division: 1. Joël Caron (Blainville-Boisbriand, Cap-Breton), HC de Cergy (27-20=47); 2. Michaël Rhéaume (Victoriaville), Corsaires de Nantes (17-26=43); 3. Fabrizio Ricci (Blainville-Boisbriand, Baie-Comeau), HC de Cergy (11-27=38). Gardien: aucun.

Travis Fullerton évolue avec les Stars de Dundee dans le Championnat du Royaume-Uni. – Gracieuseté

C’EST ARRIVÉ UN 27 FÉVRIER

1987 – Everett Sanipass y va d’un but et deux passes pour permettre aux Bisons de Granby de livrer un verdict nul de 6 à 6 aux Chevaliers de Longueuil.

2009 – Sean Couturier enregistre deux buts et une passe pour mener les Voltigeurs de Drummondville à une victoire facile de 7 à 3 sur le Junior de Montréal. En fait, n’eut été du brio de Jake Allen devant la cage du Junior qui a fait face à 52 lancers, le pointage aurait été beaucoup plus élevé.

2010 – Sean Couturier produit un but et trois passes dans un gain à sens unique de 7 à 0 des Voltigeurs de Drummondville sur les Olympiques de Gatineau. Jake Allen, qui évolue désormais pour Drummondville, n’a fait face qu’à 14 rondelles.

LES ANNIVERSAIRES DE LA SEMAINE

27 – Alain Charbonneau (39), Jérôme Dumont (38), Samuel Lachance (26), Matt Boyle (29), Philippe Sauvé (38), Connor Donaghey (24), Mitchell Dempsey (23), Matthew Highmore (22).

28 – Stéphan Lebeau (50), Denis Boudreau (38), Myles McGurty (24), Scott Brannon (29).

29 – Dan Daoust (58), Simon Gagné (38), Maxime Thibodeau (34).

1er – Claude Boivin (48), Michel Galarneau (57), Claude Vilgrain (55), Matthew Doherty (35), Ondrej Wantulok (34), Tommy Lafontaine (34), Kynan Berger (19), A.J. Howe (36), Joe Tolles (30), Lance Pridham (26), Cédric Leblanc (25), Jacob Sweeney (23), Chase Gaudet (24), Luke Wilson (17).

2 – Charlie Coyle (26), Jeremy Knight (36), Mike Tropea (21), Jonathan Favreau (33), Tyler Hungerbuhler (18).

3 – Jean-Marc Gaulin (56), Stéphane Robidas (41), Éric Labelle (37), Jonathan Tremblay (34), Maxime Bélanger (32).

4 – Pierre Dagenais (40), Jocelyn Gauvreau (54), Jean-Marc Pelletier (40), Michael Lanthier (37), Martin Autotte (36), Maxime Renaud (29), Guillaume Blouin (32), Lucas Batt (22).

5 – Michel Ouellet (36), Elijah Francis (20), Jason Cameron (25).

LA QUESTION DE LA SEMAINE

Dix-huit joueurs ont réussi à atteindre le plateau des 200 buts en carrière dans la LHJMQ. Qui a été le dernier à réaliser l’exploit?

A. Marc-André Thinel

B. Yanick Lehoux

C. Brent Aubin

D. Maxime Boisclair

E. Brandon Hynes

F. Mathieu Benoit

Question de la semaine dernière: Dix-huit joueurs ont réussi à atteindre le plateau des 200 buts en carrière dans la LHJMQ (,Marc-André Thinel, Yanick Lehoux, Brent Aubin, Maxime Boisclair, Brandon Hynes, Mathieu Benoit). Qui a été le dernier à réaliser l’exploit?

Réponse: Mathieu Benoit. De 1995 à 2000, Mathieu Benoit a accumulé le total de 216 buts en 305 rencontres de saison régulière dans la LHJMQ avec les Saguenéens de Chicoutimi, le Titan d’Acadie-Bathurst et les Wildcats de Moncton. Il occupe le 16e rang de tous les temps.