Après avoir déjoué les plans du sordide manipulateur Killgrave, Jessica Jones vivra de nouvelles aventures dès le 8 mars sur Netflix.

Succès critique et commercial, la première saison des péripéties de la sombre héroïne de l’univers Marvel interprétée par Krysten Ritter a envahi les web à la fin 2015.

Depuis, on a vu la très sarcastique Jessica aux côtés de Daredevil, notamment, dans The Defenders, l’été dernier.

Dans quelques jours, Jones travaillera à nouveau en solo alors que la mise en ligne de la deuxième saison aura lieu lors de la Journée de la femme.

La date n’a rien d’une coïncidence, le principal attrait de la série étant qu’elle s’inscrit dans cette résurgence du mouvement féministe un peu partout sur la planète.

À l’instar des pionnières de #MeToo, Jessica Jones et une jeune femme courageuse, forte (dans son cas, sa force est surhumaine) et entêtée. C’est aussi une femme indépendante et déterminée.

À l’instar des autres héros et anti-héros de l’univers télévisuel Marvel, la détective privée a aussi de nombreux défauts, dont son alcoolisme ainsi que son caractère associable et pour le moins bouillant.

Mme Jones est donc une femme complexe, fruit de son passé trouble et rarement heureux.

On connaît bien peu de choses au sujet des nouvelles aventures de Jess.

On sait tout d’abord que Rachael Taylor (Trish) et Carrie-Anne Moss (Jeri) sont de retour, alors que le sublime David Tennant (le défunt Killgrave) devrait faire quelques apparitions.

Pour le moment, il semble qu’aucun autre membre des Defenders ne fasse partie de la distribution (Luke Cage avait joué un rôle important dans la première saison), mais il pourrait ici s’agir de désinformation de la part de Marvel.

Après tout, la deuxième saison de Jessica Jones a été tournée immédiatement après la première de Defenders, ce qui me fait croire que Cage, Daredevil ou Iron Fist pourraient avoir passé quelques jours de plus sur le plateau…

Ce que l’on sait aussi, c’est qu’un des scénaristes a indiqué que la deuxième saison explorera le psyché de Jessica Jones encore plus en profondeur.

Netlifx promet de son côté que davantage d’éléments du passé du personnage seront dévoilés (dont l’origine de ses pouvoirs?).

Appelée à résumer la nouvelle saison, Ritter a quant à elle parlé de «thriller psychologique».

À défaut de ne pas s’annoncer très jojo, tout cela à au moins le mérite d’être intriguant.

Quelques suggestions de films

Envie d’un film exclusif à Netflix? J’en ai vu plusieurs au cours des derniers mois. Voici ce que j’ai pensé de chacun.

The Ritual – Ce film d’horreur britannique qui se déroule dans le nord de la Suède m’a fait beaucoup pensé à Blair Witch Project (1999), mais sans la caméra qui donne la nausée. Les 75 premières minutes sont intéressantes – et parfois angoissantes -, mais la fin m’a beaucoup déçu. Trop de questions demeurent sans réponse.  (3,5/5)

When We First Met – Une comédie romantique à numéro qui raconte l’histoire d’un gars qui parvient à voyager dans le temps pour tenter de conquérir celle qui est devenue sa bonne amie et qui s’apprête à se marier. Adam DeVine est excellent, mais sa comlicité avec Alexandra Daddario est à des lieux de celle qu’il a avec Sarah Hyland dans la série Modern Family.  (2,5/5)

The Cloverfield Paradox – Sortie surprise sur Netflix après avoir été au calendrier des films à venir en salles pendant des mois. Il s’agit d’un thriller de science-fiction qui explique d’où viennent les monstres qui détruisaient tout sur leur passage dans Cloverfield (2008) et 10 Cloverfield Lane (2016). L’oeuvre tente toutefois de suivre les traces de Alien et Life, sans beaucoup de succès. Bref, à éviter si vous ne connaissez rien du riche – mais très énigmatique – univers de Cloverfield. (3/5)

The Looming Tower fait l’unanimité

Cet automne, Hulu est devenu le premier service de diffusion numérique en continu à voir une de ses productions remporter l’Emmy de la série télévisée de l’année (Handmaid’s Tale). Et déjà, on chuchote que le réseau pourrait récidiver dans quelques mois, cette fois, grâce à The Looming Tower. Je vous en parlais le mois dernier, cette série, qui met en vedette l’excellent Jeff Daniels, raconte la guerre de clocher entre le FBI et la CIA afin de mettre la main au collet d’Oussama ben Laden. Guerre bureaucratique paralysante qui aura finalement permis au cerveau d’Al-Qaïda d’oeuvrer à sa guise pour planifier les attentats du 11 septembre 2001. Les premières critiques font état d’une série hors norme, qui va plus loin que de rapporter des événements, en en étudiant la portée sociale. Tout ça, dit-on, sous la forme d’un excellent divertissement.

Une première série française sur Amazon

On retrouve déjà quelques bonnes séries françaises sur Netflix (je vous conseiller notamment Glacé ou, en anglais, The Frozen Dead) et voilà qu’Amazon Video se lance dans ce marché. L’entreprise a annoncé récement que Deutsch-les-Landes serait la première série produite dans l’Hexagone à être diffusée sur son réseau en continu. La comédie, qui mettra notamment en vedette Roxane Durant (La famille Bélier) racontera l’histoire d’un petit village des Landes sur le bord de la faillite. Le déménagement d’une division entière d’une multinationale allemande (et de ses employés) provoquera un choc culturel haut en couleur dans le village.

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS

Amazon Video

  • Sneaky Pete (9 mars) – saison 2 – Lancée en 2015, la première saison de ce petit bijou a été un des premiers arguements de vente d’Amazon Video. La deuxième saison promet de nouveaux drames familiaux…
  • Nouveaux films d’intérêts: 1984 (1er mars) et Le fabuleux destin d’Amélie Poulin (1er mars), Kingpin (1er mars) et Power Rangers (9 mars).

Hulu

  • Hard Sun (7 mars) – Cette coproduction de la BBC et de Hulu mélange deux genres alors qu’on y suit un détective dans un Londres à la veille de l’apocalypse. Le créateur Neil Cross dit s’être inspiré de l’opéra Ziggy Stardust, mettant en vedette David Bowie. Intriguant!
  • Nouveaux films d’intérêts: Chaplin (1er mars), Chicago (1er mars), Dirty Dancing (1er mars), Who Framed Roger Rabbit (24 mars)

Netflix

  • A Series of Unfortunate Events – saison 2 (30 mars) – Neil Patrick Harris (How I Met Your Mother) dans une comédie noire  qui est une mise en scène des écrits de Lemony Snicket? Difficile de ne pas aimer! Les personnages de la très gothique série sont de retour.
  • Nouveaux films d’intérêts: 300 (1er mars), Casino (1er mars), Ghostbuster (1er mars), The Descent (1er mars), Let Me In (31 mars).

Le classique du mois

Il y a plus de 30 ans, avant qu’internet vienne tout changer, les phénomènes culturels étaient rares, mais très durables. Et en 1984, Ghostbuster était de toutes les conversa­tions. Pour avoir revu le film dans la dernière année, je peux vous dire que l’oeuvre a malheureuse­ment a pris un peu d’âge. C’est toutefois un véritable bonheur de voir Dan Aykroyd, Sigourney Weaver et surtout Bill Murray au sommet de leur art, sans compter les inoubliables Ecto I et Slimer. Faites vous le plaisir de revoir cette oeuvre colossale et hyper influente.

Prochain rendez-vous: le 31 mars.