Cette semaine, voyons comment les aliments ont le pouvoir de prévenir ou de guérir certaines maladies. Mais avant tout, rappelons-nous que notre médecin doit toujours faire partie de l’équation, si nous voulons reprendre notre santé en main. Pour bien nous aider, le médecin aura peut-être besoin d’ajuster notre médication en cours de route.

LE POUVOIR DE PRÉVENIR!

Nos habitudes de vie ont d’importants effets sur notre santé. Mieux on s’alimente et mieux on a de saines habitudes de vie, moins on risque de développer des maladies comme le diabète, les maladies de cœur, le cancer, les maladies inflammatoires, etc. Les modèles d’alimentation (méditerranéen, DASH, MIND) qui favorisent la santé ont tous en commun d’encourager la consommation d’aliments qui sont très peu transformés et qui incluent principalement des végétaux, notamment:

  • Légumes et fruits (frais, surgelés, en salade, en frappés, etc);
  • Légumineuses (lentilles, haricots, soya, etc);
  • Noix et graines (amandes, noix de Grenoble, graines de chia, de lin et de chanvre, etc);
  • Grains entiers (quinoa, sarrasin, etc);
  • Huiles santé (olive, canola, etc).

Si vous consommez des produits de source animale, vous pourriez également inclure dans votre liste les produits laitiers faibles en matières grasses, les poissons, les fruits de mer et les volailles.

Vous aurez sans doute remarqué que les produits hautement transformés par l’industrie ne font pas partie de la liste d’aliments qui ont le pouvoir de prévenir les maladies. Ils peuvent faire partie d’une saine alimentation, mais sur une base occasionnelle seulement. C’est le cas, par exemple, des pâtisseries, des desserts sucrés, des croustilles, des boissons très sucrées, des aliments de la restauration rapide, des aliments en sachets et des viandes transformées.

Souvenez-vous que plus l’aliment est à son état naturel, plus il a le pouvoir de vous protéger des maladies.

LE POUVOIR DE FAIRE GUÉRIR!

La saine alimentation peut prévenir l’apparition des maladies, mais elle peut également optimiser une meilleure santé chez les personnes qui sont malades. Choisir avec soin les aliments qui composent l’assiette permet de prendre en charge une longue liste de troubles de santé, dont les maladies cardiaque, cœliaque et inflammatoire, le diabète, les problèmes digestifs, l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie et l’hypertension.

Les diététistes travaillent dans de nombreux milieux tels que les hôpitaux, la pratique privée, dans le cabinet du médecin, les bureaux de santé publique, etc. Leurs conseils professionnels contribueront à vous redonner confiance dans votre capacité à prendre en charge votre santé. N’hésitez donc pas à demander à votre médecin de vous référer à une diététiste.

Quelques exemples de ce qu’elles peuvent faire:

  • Aider la personne diabétique à gérer sa glycémie;
  • Aider la personne à adopter des moyens qui réduiront les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins ou abaisseront la tension artérielle;
  • Aider la personne à perdre du poids de façon sécuritaire tout en favorisant des résultats à long terme;
  • Aider la personne atteinte de la maladie cœliaque à planifier un régime sans gluten;
  • Aider la personne qui souffre de maladies inflammatoires à retrouver une meilleure qualité de vie.
  • Aux personnes qui diront qu’il en coûte cher de bien s’alimenter, j’aimerais rappeler que les médicaments aussi coûtent très cher! Tout le monde doit se nourrir, alors pourquoi ne pas miser sur des aliments qui optimisent la santé? Essayez-le! Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner!

Bon samedi!

* * *

Je vous invite à m’envoyer vos questions par courriel.