Le Colisée peut dormir en paix

Le Colisée de Moncton n’est plus. Enfin, disons que ses jours sont comptés. Il ne restera bientôt plus que les souvenirs. Mais quels souvenirs!

On pourrait s’étendre longtemps sur le hockey senior et la Ligue américaine de hockey, mais les événements plus récents ont également de quoi nous tenir occupés.

Pensons seulement aux Aigles Bleus de l’Université de Moncton, qui ont vécu leur part de grands moments sur cette glace.

Du championnat canadien de 1982 (avec Jean Perron) au tournoi de 2007, les émotions ont été nombreuses pour les partisans du Bleu et Or.

Mentionnons seulement le but de Louis Mandeville en prolongation lors de la demi-finale contre les Golden Bears de l’Université de l’Alberta ou l’incident Josh Hepditch-Yvan Busque en 2007. Une controverse qui a probablement coûté un championnat canadien à l’U de M.

Les amateurs vont aussi se souvenir du fiasco des Alpines et la naissance des Wildcats dans la LHJMQ.

On pense immédiatement à une saison 2004-2005 exceptionnelle avec les Steve Bernier, Corey Crawford, Karl Gagné et compagnie, ou encore au tournoi de la Coupe Memorial de 2006.

Qui ne se souvient pas de la guerre psychologique entre l’entraîneur des Remparts Patrick Roy et le gardien des Wildcats, Josh Tordjman?

Et qui a oublié le cruel revers de 5 à 2 en finale face à ces mêmes Remparts, malgré deux buts de Keith Yandle en troisième période?

Les partisans des Wildcats vont aussi chérir les exploits de Conor Garland, possiblement le joueur le plus électrisant de l’histoire de l’équipe.

Et que dire de la Coupe du Président de 2010, acquise en bonne partie à cause des jumeaux acadiens Alain et Alex Saulnier?

Les sportifs du coin vont aussi se rappeler des rencontres préparatoires de la LNH disputées dans le vénérable amphithéâtre.

On se souviendra de Sidney Crosby, d’abord avec les Timbits, puis avec l’Océanic de Rimouski et finalement avec les Penguins de Pittsburgh en septembre 2006.

Parlant des Penguins, personne n’a oublié le premier match d’Evgeni Malkin dans la LNH, un match préparatoire contre les Flyers de Philadelphie.

Dès le début de la partie, un patin du grand 71 est demeuré coincé dans une fissure de la glace molle du Colisée.

Le directeur général Ray Shero avait piqué une sainte colère après la rencontre quand il a appris que le joueur russe raterait plusieurs semaines d’activités en raison d’une grave blessure au genou.

Le Colisée a aussi été le théâtre de plusieurs concerts mémorables.

Les mélomanes vont garder de bons souvenirs des prestations d’Elton John, John Denver, Def Leppard, Guns & Roses, Alice Cooper, Heart, des Scorpions et de l’immortel Bob Dylan.

Il y a aussi eu le championnat mondial de curling masculin, les championnats canadiens de patinage artistique et combien d’autres événements qui ont tenu les sportifs de la région en haleine?

Oui, le Colisée de Moncton peut dormir en paix.

Il a bien servi sa communauté au cours du dernier demi-siècle.