«Titan un jour, Titan toujours»

Mon idée première pour la chronique de cette semaine était de vous raconter en priorité la magnifique saison que vient de connaître Éric Faille en Slovaquie. Oubliez ça, j’ai changé d’idée. Ce n’est toutefois que partie remise dans son cas, puisque j’ai remis le tout à la semaine prochaine.

Qu’est-ce qu’Éric Faille a bien pu faire pour mériter une telle punition. A-t-il oublié de me verser un pot de vin? A-t-il osé rire de mon crâne lisse sans un seul cheveu? Rien de tout ça.

Même que je vais vous avouer que j’ai très hâte de raconter l’histoire d’Éric parce qu’il m’a donné une bonne entrevue. Comme à son habitude d’ailleurs.

Mais aujourd’hui, disons qu’Éric est victime des circonstances.

Alors oui, j’ai une excellente raison pour repousser l’entrevue d’Éric de sept jours. C’est à cause d’une grosse surprise que j’ai décidé de vous offrir comme ça, sur un coup de tête.

Imaginez-vous donc que j’ai eu la drôle d’idée d’approcher une multitude d’anciens membres du Titan d’Acadie-Bathurst, lundi, afin de leur demander de réagir à la conquête de la deuxième coupe du Président dans l’histoire de l’équipe, leur première depuis la saison d’ouverture en 1998-1999.

Et ma drôle d’idée, restez bien assis, a convaincu près de 80 personnes de m’écrire un petit mot ou encore de me contacter.

C’est aussi pourquoi, qu’exceptionnellement, la quasi totalité de la chronique sera consacrée aux nombreux témoignages qui m’ont été acheminés.

Si plusieurs messages m’ont ému, tous, sauf un, témoignent de la fierté de chacun d’avoir déjà porté les couleurs de l’équipe.

Le seul qui s’est montré plus modéré dans ses propos est Jimmy Huntington. Il faut cependant comprendre que Jimmy est déçu que son équipe (les Tigres de Victoriaville) ait subi l’élimination justement devant le Titan en demi-finale. Mais n’ayez crainte, Jimmy a quand même tenu à féliciter son ancien club. C’est pourquoi j’espère que vous ne lui en voudrez pas. Pour ma part, je salue sa franchise. Ça me démontre encore une fois à quel point ce jeune homme a du caractère.

Parmi les personnes qui ont tenu à s’exprimer, certains d’entre eux n’ont pas mis les pieds à Bathurst depuis plus de 15 ans. Je pense à Janis Sprukts et Miroslav Durak, entre autres. Deux de mes Européens favoris dans l’histoire de l’équipe. À vrai dire, ils sont mes préférés même si d’autres m’ont marqué au fil des ans, dont Vladimir Kuznetsov et Rodrigo Abols, qui ont également déclarés présents pour cette chronique.

Je tiens aussi à souligner la générosité de Mathieu Perreault, des Jets de Winnipeg. Ce gars-là, parce qu’il est fier de la victoire du Titan dimanche, a pris la peine d’écrire un petit mot même s’il était à quelques heures d’un match important contre les Golden Knights de Vegas, lundi soir.

Comme Mathieu est, comme tous les autres anciens de l’équipe d’Acadie-Bathurst, «Titan un jour, Titan toujours». D’ailleurs, ce «Titan un jour, Titan toujours» est souvent revenu parmi les commentaires des gars.

En passant, on retrouve 10 capitaines du Titan parmi les participants. Outre Éric Faille et Mathieu Perreault, il y a aussi Martin Fillion, Bruno Gervais, Sébastien Morissette, Nicolas Laplante, Jordan Clendenning, Spencer Jezegou, Raphaël Lafontaine et Guillaume Brisebois. Ça en fait du leadership, mes amis.

Et plusieurs autres anciennes vedettes du Titan ont également tenu à prendre la parole, à commencer par les Alain O’Driscoll, Marc Bouchard, Alain Charbonneau, Antoine Bergeron, Olivier Filion, Karl Fournier, Thomas Beauregard, Olivier Labelle, Billy Bezeau, Mathieu Labrie, Dany Massé, Tomy Joly, Jonathan Lessard, Gabriel Lévesque, Robert Steeves, Christophe Boivin et Mark Simpson.

Ne manquez également pas les témoignages de Sean Couturier, actuel actionnaire du Titan, ainsi que des anciens entraîneurs Dino Masanotti, Jean-François Grégoire et Marc Saumier.

J’ai également beaucoup aimé les témoignages de joueurs plus effacés comme Philipp Ozga, Daniel MacLeod, Mathieu Baker, Zack Firlotte, Daniel Basque, Nicolas Dumulong, William Lemay-Champagne, Mark Trickett et Rodrigo Abols.

À vous tous, y compris ceux que les lecteurs vont découvrir en lisant la suite, je vous remercie.

Bonne lecture.

Annie Morrissette, directrice des opérations, responsable de la comptabilité et ex-propriétaire du Titan, 1998-2013: «Je tiens à vous féliciter de ce que ce que vous avez accompli durant la saison 2017-2018. Vous voilà maintenant rendu aux grands honneurs de la Coupe Memorial et je vous souhaite la plus grande des chances. Lâchez pas, on est derrière vous! Et n’oubliez jamais: Titan un jour, Titan toujours!»

Philippe Ozga, 1998-1999: «Premièrement, je dirais que je suis surtout content pour les gens de la région. Jouer pour ces partisans était une fierté pour nous il y a 20 ans. Et je suis content que les gens puisse revivre une autre fois un championnat. Pour les joueurs de cette nouvelle édition, félicitations les gars. Vous serez champions pour toujours! Mais faites attention de ne pas trop y penser tout de suite. Ç’a peut-être été notre erreur à l’époque. Votre saison n’est pas terminée et soyez prêts. La coupe Memorial se joue à un autre niveau d’intensité et il n’y a pas de deuxième chance. Les célébrations de la coupe du Président peuvent attendre. Bonne chance et allez chercher la Coupe Memorial pour une région qui en mérite une!»

Jérôme Dumont, 1998-1999: «C’est beaucoup de souvenirs qui refont surface avec cette conquête 2018. Très heureux pour les fans des Titans, ils le méritent bien. C’est rempli de nostalgie que je suivrai le tournoi de la Coupe Memorial, mais cette fois-ci avec un intérêt particulier.»

Alain O’Driscoll, 1998-1999: «Dimanche après-midi, c’est avec une grande fierté que ma famille et moi-même avons pu revivre un peu avec vous ces grandes émotions que de remporter la coupe du Président. Plusieurs années se sont écoulées depuis notre propre conquête en 1999, mais les souvenirs sont encore et resteront gravés à tout jamais dans ma mémoire. Soyez fiers de ce que vous avez accompli jusqu’à maintenant. Bathurst est une ville avec des partisans extraordinaires. Célébrez cette grande victoire et continuez de travailler pour la prochaine étape qui s’en vient. Tous les anciens du Titan sont avec vous!»

Alexandre Morel, 1998-1999: «Bravo à tous les joueurs, ainsi qu’au personnel hors glace pour cette conquête. Tous vos efforts et vos sacrifices ont été récompensés. Ce que vous avez accompli n’est pas banal, soyez en fiers! Bonne chance à la coupe Memorial! De la part de Momo, le numéro 44.»

Martin Fillion, 1998-1999: «Félicitations à toute l’organisation du Titan pour cette belle conquête de la coupe du Président. Vous m’avez fait revivre de beaux souvenirs. Bonne chance pour le tournoi de la coupe Memorial à Regina. Nous sommes avec vous!»

Bryan Dubé, 1998-1999: «Je voudrais tout simplement féliciter les joueurs et toute l’organisation du Titan. Ce que vous avez accompli est quelque chose que tous les joueurs rêvent d’accomplir, soit devenir un champion! Et maintenant vous l’êtes tous pour le restant de votre vie. Les amitiés et les souvenirs que vous avez maintenant vont rester gravés dans votre mémoire pour toujours. Malheureusement, en 1999, nous n’avons pas pu ramener la coupe Memorial à Bathurst. Ça veut donc dire que le travail n’est pas terminé. Savourez votre victoire pleinement et préparez-vous ensuite pour le tournoi de la coupe Memorial. Bonne chance les gars et n’oubliez pas: “Titan un jour, Titan toujours!” Et “Champion un jour, champion toujours!” Cela dit, je me dois d’être honnête. Si je suis très content pour le Titan, ça me fait quand même quelque chose pour mon client Drake Batherson. Après sa médaille d’or au championnat mondial junior, il n’a pas pu terminer sa saison de rêve comme il le voulait. Mais je le répète, ce championnat du Titan est mérité, autant pour l’organisation que pour les partisans.»

Marc Bouchard, 1998-1999: «Félicitations à toute l’organisation du Titan pour votre superbe conquête de la coupe du Président. C’est avec beaucoup de fierté et de fébrilité que j’ai suivi votre parcours extraordinaire. Ce n’est pas terminé, le plus difficile est à venir: la coupe Memorial. C’est votre tour!»

Hugo Lévesque, 1998-2000: «Wow! Quelle belle victoire pour l’organisation du Titan. Bien content pour les partisans qui le méritent après 20 saisons. Cela m’a rappelé de très beaux souvenirs qui resteront gravés à vie. L’ambiance des séries et du défilé sont des moments inoubliables. Maintenant, il vous reste à aller chercher la coupe Memorial. Go Titan Go!»

Alain Charbonneau, 1998-2000: «Je suis surtout très heureux pour trois personnes qui me tiennent à cœur. D’abord mon père Normand Charbonneau qui, après 19 années comme recruteur dans la LHJMQ, remporte enfin sa première coupe du Président. Mon père, c’est un vrai passionné de hockey. Il doit être parmi les recruteurs qui voient le plus de matchs dans une saison. Je suis également très content pour Mario Pouliot, avec qui j’ai eu la chance de travailler pendant deux saisons avec les Gaulois du collège Antoine-Girouard. Je connais l’ampleur des sacrifices que Mario a fait pour le hockey. Ce championnat, c’est plus que mérité dans son cas. Et enfin, même si je le connais un peu moins, je suis content pour Sly (Sylvain Couturier). J’ai énormément de respect pour cet homme. Bien sûr, plusieurs souvenirs de notre championnat de 1999 sont revenus à la surface, mais c’est surtout pour mon père que je suis le plus heureux.»

Daniel MacLeod, 1999-2000: «Quand j’ai appris que le Titan avait remporté la coupe du Président, j’ai aussitôt senti au plus profond de moi l’excitation qu’il a dû y avoir dans la ville au moment de la victoire. En tant qu’ancien joueur du Titan, je voudrais dire aux gars d’apprécier ce qu’ils sont en train de vivre. Des moments comme ceux-là, les gars, sont spéciaux et vous devez vous assurer d’en profiter au maximum. Vous êtes une famille les gars et vous serez des frères pour le restant de vos jours. Alors allez jusqu’au bout dans cette aventure pleine d’émotion et assurez-vous de n’avoir ensuite aucun regret Il n’y a pas de lendemain, saisissez cette opportunité pendant qu’elle passe. Saisissez-là les gars! Saisissez ce moment! J’aimerais tellement faire partie de votre équipe!»

Olivier Filion, 1999-2003: «De voir Sylvain Couturier lever la coupe du Président devant une foule comme dans les belles années m’a donné des frissons. Son travail acharné est finalement récompensé.»

Karl Fournier, 1999-2003: «Même si je ne suis pas trop le hockey depuis ma retraite, je garde toujours un oeil sur les équipes avec lesquelles j’ai évolué au cours de ma carrière. D’ailleurs, il y a encore des partisans du Titan qui continuent de m’écrire pour prendre de mes nouvelles et pour me raconter ce qui se passe avec l’équipe. C’est te dire à quel point mon passage à Bathurst va rester gravé à jamais dans ma mémoire. J’ai encore le souvenir de nos deux défaites crève-coeur en finale de la coupe du Président (2001 et 2002). Cela dit, je suis tellement fier que le Titan ait mis la sur la coupe cette année. L’équipe et la ville méritent ce championnat. Je sais qu’il y a eu des moments plus difficiles après mon départ. Sylvain Couturier, ainsi que quelques anciens joueurs (Serge Thériault, Sean Couturier) ont investi temps et argent pour remonter le club au sommet. Et de voir le résultat aujourd’hui, j’ai juste le goût de dire bravo. Bravo les gars! Il ne reste plus qu’à aller chercher la coupe Memorial. Vous en êtes capables! Je vous souhaite la meilleure des chances. Titan un jour, Titan pour toujours!»

Carl McLean, 2000-2001: «Cette victoire du Titan m’a rappelé de bons souvenirs puisque lors de mon court passage à Bathurst, nous avions vécu une saison assez spéciale en 2001. Même en étant l’une des pires équipes au Canada, nous avions réussi à nous faufiler jusqu’en finale pour finalement s’avouer vaincu contre Val-d’Or. Dimanche, je me suis rappelé le support inconditionnel des partisans et de l’ambiance du Centre régional K.-C.-Irving. De plus, j’ai eu la chance d’être dirigé par Mario Pouliot (il était entraîneur adjoint à l’époque) avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe dans la Ligue midget AAA. Je le félicite pour l’ensemble de son parcours, particulièrement pour cette conquête de la coupe du Président. Je termine en souhaitant bonne chance à l’équipe pour le tournoi de la coupe Memorial.»

Miroslav Durak a fièrement porté son chandail du Titan d’Acadie-Bathurst, dimanche. – Gracieuseté

Miroslav Durak, 2000-2002: «Je suis tellement content de ce championnat. Beau travail les gars du Titan! Bien fait! Après toutes ces années, enfin la coupe du Président est de retour à Bathurst. Nous sommes venus très près de le faire lors de mes deux années avec le Titan, mais vous les gars vous avez réussi. Vous l’avez fait! Et je suis fier de vous!»

Antoine Bergeron, 2000-2002: «J’ai suivi les performances du Titan tout au long des séries et de savoir que le Centre régional K.-C.-Irving était plein à craquer comme dans le temps me ramène de très beaux souvenirs de mon passage à Bathurst. J’ai une pensée pour ma pension avec Marcel et Anne, qui nous traitaient tellement bien. Avec le Titan, j’ai eu la chance de me rendre jusqu’en finale lors de mes deux dernières saisons dans la LHJMQ. C’était tellement fou comme ambiance. D’autant plus que la dernière fois j’ai pu vivre ça avec mon frère Rémi. J’ai eu des frissons de revoir les faits saillants de la finale et de voir le capitaine lever la coupe à la maison. C’est quelque chose de spécial. J’étais vraiment fier pour toute l’organisation et surtout du nouveau groupe de propriétaires qui a cru dans la région en gardant l’équipe en ville. J’aimerais souhaiter bonne chance aux gars au tournoi de la coupe Memorial. Et comme disait M. Morrissette: Titan un jour, Titan toujours!»

Matthew Doherty, 2000-2003: «À mon humble avis, le sport, plus spécifiquement le hockey, apporte aux petites communautés une raison d’être fier. Comme nous le savons tous, le Nord-Est a eu son lot d’épreuves ces dernières années avec la fermeture de la mine et du moulin, sans oublier les familles qui ont été perturbées par des déménagements dans l’Ouest canadien pour un nouveau travail. Malgré tout, le Titan est demeuré un pilier social et sportif pour le Nord. Je suis très fier de toute l’organisation et je souhaite encore plus de succès au Titan à Regina.»

Mathieu Baker, 2000-2003: «Je suis vraiment fier du Titan. J’étais présent au match et la foule était incroyable. J’en ai eu des frissons. Quelle ambiance de fou! Pour avoir eu la chance de participer à deux finales de la coupe du Président (2001 et 2002) en tant que troisième gardien, c’est une expérience que je vais me rappeler toute ma vie. Alors imaginez eux qui ont gagné la coupe! Bravo à toute l’organisation du Titan et à la Ville de Bathurst! Je crois beaucoup en leur chance de remporter la coupe Memorial. Et bravo à Marc-André LeCouffe! Un autre jeune de la Péninsule sur cette courte liste qui a remporté ce championnat. Bravo!»

Adam Russo, 2000-2004: «J’aimerais prendre le temps de féliciter Sly (Sylvain Couturier), les employés de bureau, l’entraîneur Mario Pouliot et tout son personnel, les joueurs, tout les employés de l’aréna, les volontaires et, surtout, les partisans de l’équipe. La veille du dernier match, j’avais des petits papillons qui me jouaient dans le ventre. Je pensais aux moments forts que moi et mes incroyables coéquipiers, lors de mes années avec l’équipe, avons dû traverser pour nous rendre aussi loin, ainsi que les sacrifices que nous avons eu à faire pour nous qualifier pour la finale. J’en avais presque les larmes aux yeux. J’étais jaloux de vous les gars, mais en même temps tellement content pour une équipe et un peuple dédié comme la région du Nord-Est. Je n’en pouvais plus d’attendre de voir ce qui allait se passer le lendemain (dimanche). What a feeling! Le building vibrait exactement comme dans notre temps! J’avais des frissons et quand (Jeffrey) Viel a soulevé la Coupe du Président, c’était vraiment quelque chose de spécial. J’aurais tellement aimé ça être là avec eux, d’être dans les patins de Viel (ou ceux de Fitzy) pour vivre ce moment. Pour vivre cette hystérie totale et non le feeling de déception comme nous l’avons vécu, nous, au début des années 2000. Bien sûr, j’ai ensuite gagné chez les professionnels, mais il n’en reste pas moins que nous étions tellement proches à Bathurst. Nous pouvions presque y goûter. C’est un feeling que j’aurais tellement adoré vivre. Non seulement pour mes coéquipiers et pour moi, mais aussi pour la ville et ses partisans. Parce que eux, je vous le dis, ils la méritent vraiment cette coupe! Eux, ils ont passé des années de scrap et ils ne le méritaient pas ça! Parce que si c’était pas d’eux, il y aurait pas eu de club. Je suis tellement content pour les partisans. Évidement, ça n’enlève rien aux joueurs à tout le personnel. Vous le méritez plus que tout. Les sacrifices que vous avez fait, tout le travail dans le bureau de l’entraîneur, sur la glace, en dehors de la glace, les heures sur la route, dans les hôtels, etc. Ça prend des gars dédiés et personne ne comprendra à quel point ce que vous, les jeunes, devez donner pour livrer la marchandise. Mais en bout de ligne, le plus important c’est que vous avez gagné! Et ça, c’est incroyable! Comme je l’ai dit dans le vestiaire lors de mon speech à l’occasion de ma Soirée Héritage:  »You have one, two, three, four and maybe five years in the league and there are 16 teams. Some players will never see a playoff game in their career, some will play a couple of games and get eliminated. You have such little time to play in this league and actually do something, so make the sacrifices, do what you have to do because in the end, these are the best years of your career and you will never forget them!” Et maintenant, je se que nous n’oubliez jamais ce championnat! J’avais mon chandail sur le dos dimamche pour le match, celui que l’équipe m’a donné. Le Titan, je l’ai de tatoué sur le coeur! Félicitations à tout le monde là-bas! Vous le méritez tellement!»

Janis Sprukts, 2001-2003: «Je suis content pour la communauté du Titan. J’ai réussi à atteindre la finale lors de ma première saison à Bathurst mais nous n’avions malheureusement pas pu l’emporter. C’est tellement géant que l’équipe y soit parvenue cette fois-ci. Toutes mes félicitations à l’équipe et aux partisans!»

Patrick Gosselin, 2001-2003: «J’aimerais féliciter toute l’équipe et l’organisation du Titan pour la conquête de la coupe du Président. J’ai eu la chance de passer de belles années junior à Bathurst et de voir les partisans derrière leur équipe en séries m’a rappelé de très beaux souvenirs de nos séries de 2002 et de 2003 avec les Olivier Filion, Jonathan Ferland, Patrice Bergeron et Bruno Gervais. Je suis très content pour Sylvain Couturier qui, à l’époque, m’a dirigé comme entraîneur des défenseurs. C’est très mérité!»

Sébastien Morissette, 2001-2004: «J’ai eu des frissons en voyant les images des dernières secondes du match avec le bruit de la foule en délire. Plein de beaux souvenirs me sont revenus en tête. Les partisans de Bathurst sont tellement incroyables. Bravo aux boys! Bravo aux coachs! Et bravo à Sylvain Couturier! Les meilleurs fans ont finalement retrouvé la coupe qu’ils méritaient depuis si longtemps.»

Yan Moniqui, 2001-2004: «Le fait de voir la coupe du Président revenir à Bathurst m’a fait le plus grand des plaisirs. L’organisation et les partisans l’attendaient depuis plusieurs années et c’est maintenant mission accomplie. Le Titan m’a donné l’opportunité de porter l’uniforme pendant quelques années et je n’en conserve que de bons souvenirs. L’atmosphère à l’aréna a dû être grandiose car j’ai eu la chance de participer à une finale et les des partisans sont hors pair. Ils sont sans aucun doute les meilleurs de la ligue! Bathurst est vraiment une ville de hockey qui aime son équipe. Félicitations à toute l’organisation pour leur travail, ainsi qu’aux joueurs d’avoir ramené la coupe à la maison.»

Bruno Gervais, 2001-2004: «J’ai eu la chance d’être à Bathurst pour les deux premiers matchs de la série contre Victoriaville et pour le match numéro 5 à Blainville. Wow! C’est beaucoup plus stressant de regarder un match que d’y participer. J’ai regardé les autres matchs à la télé. Je suis tellement heureux pour la Ville de Bathurst et la région Chaleur. Ils le méritent. Je sais que les temps n’ont pas toujours été facile pour l’organisation et les gens de la région. Ce grand moment est amplement mérité. Je suis extrêmement heureux pour les joueurs et le personnel hockey qui ont investi autant dans cette équipe et qui ont récolté le fruit de leurs efforts. Ce sont des souvenirs qui vont être dans leur coeur le temps d’une vie. De voir le Titan être l’équipe qui soulève le précieux trophée est un moment qui va marquer et définir tous les gens impliqués. La mission n’est pas terminée, mais ce groupe a de quoi être fier. Je leur souhaite de savourer chaque moment car ce qu’ils ont accompli est vraiment un exploit spécial.»

Nicolas Laplante, 2001-2005: «Comme ancien joueur, je peux te confirmer que j’éprouve un grand sentiment de fierté! Je suis vraiment excité pour les partisans et la communauté. Toute une machine de hockey que notre Titan cette saison! Je tiens à féliciter tous les joueurs, Sylvain Couturier, son équipe d’entraîneurs et tout le personnel de soutien. Je leur souhaite la meilleure des chances pour la prochaine étape, soit la coupe Memorial. Allez la chercher les boys! On y croit! C’est notre temps!»

Thomas Beauregard, 2002-2007: «Cette conquête de la coupe du Président dimanche m’a donné un sentiment de fierté. J’ai vécu cinq années de ma vie dans cette ville et je ne peux expliquer à quel point j’ai aimé Bathurst. Certes, j’ai vécu deux saisons noires lorsque nous n’avons pas fait les séries et malgré tout ça, les «vrais» fans continuaient à nous suivre. Il y a ensuite eu d’autres années noires quelques années après mon départ, mais encore là les «vrais» partisans n’ont pas abdiqué. Je ne peux que me réjouir pour un gars comme Sylvain Couturier. Je l’ai vu gravir les échelons dans l’organigramme de l’organisation pour enfin aller remporter le championnat. Sylvain est une bonne personne et il le mérite amplement. Félicitations aux joueurs et aux entraîneurs et bonne chance pour la coupe Memorial. En terminant, j’aimerais encore dire un gros bravo aux partisans du Titan et aux communautés environnantes (Péninsule acadienne, Restigouche et Miramichi) pour votre support envers votre équipe régionale. Vous êtes les meilleurs!»

Marc-André Côté, 2003-2005: «Très belle victoire d’équipe au cours duquel tout le monde a travaillé ensemble (proprios, directeur général, entraîneurs et joueurs). Mais ce qui était encore plus le fun, c’était de revoir la communauté de nouveau derrière son équipe.»

Jordan Clendenning, 2003-2008: «Le Tiittttaaannnnnnn…(en imitant Luc Foulem) Félicitations! C’est tellement génial de revoir le club au sommet avec le championnat de la coupe du Président. Il devait y avoir une ambiance incroyable dans le Centre régional K.-C.-Irving. Bravo aux joueurs! Allez terminer le travail en Saskatchewan et ramener le gros trophée à Bathurst. Et vous les partisans, appréciez le moment présent. Vous le méritez tellement. Votre dévouement et vos attentes pour cette équipe de hockey représente beaucoup.»

Maxime Morier, 2004-2006: «Wow! Quel feeling que de voir le Titan gagner la coupe du Président. Je suis content pour Sylvain Couturier. C’est lui qui m’a repêché et il a aussi été mon entraîneur. Je n’ai que des bons souvenirs de Bathurst. C’est une belle ville avec de bons partisans qui sont très proches des joueurs. L’ambiance devait être incroyable dimanche. Félicitations à toute l’équipe. Go Titan Go! Allez gagner la coupe Memorial!»

Mathieu Labrie, 2004-2008: «J’étais présent au match dimanche après-midi lorsque le Titan a gagné la coupe du Président. Je peux te dire que j’ai ressenti des sensations fortes lorsque le match s’est terminé. Disons que j’ai eu des frissons durant la partie. Je suis vraiment content pour eux et je leur souhaite la meilleure des chances pour la coupe Memorial. Cela dit, la coupe du Président est très difficile à gagner et c’est déjà un exploit!»

Olivier Labelle, 2005-2006: «J’aimerais féliciter toute l’équipe du Titan et plus particulièrement mon ami Olivier Galipeau pour la conquête de la coupe du Président. J’ai le privilège de l’avoir dans le personnel de mon école de hockey et je respecte énormément son éthique de travail et sa passion. Olivier est arrivé en Acadie dans les mêmes circonstances que moi, soit en tant que joueur de 20 ans. Mais lui il a réussi à accomplir ce que je n’ai pu faire: ramener la coupe du Président à Bathurst! Bonne chance à toute l’équipe pour la coupe Memorial.»

Mathieu Curadeau, 2005-2006: «Il est certain que je suis déchiré par cette conquête puisqu’en plus de Samuel Asselin, j’ai aussi deux autres clients (Alexander Katerinakis et Charles-Antoine Giguère) qui évoluent pour l’Armada. Cependant, en connaissant tous le travail que Samuel a dû faire pour revenir au jeu me rend très fier et heureux pour lui. Je suis également plus que content pour Sylvain Couturier qui est l’une des meilleures personnes que j’ai rencontrée, autant à l’époque où j’étais joueur qu’aujourd’hui alors que je dois le rencontrer en tant qu’agent.»

Fédérick Sonier, 2005-2006: «Ça fait du bien de voir que l’équipe a enfin du succès après quelques années difficiles. Et comme ancien joueur, je ressens une fierté d’avoir fait partie de cette famille. C’est aussi un très beau cadeau aux vrais partisans qui suivent l’équipe depuis le déménagement à Bathurst. Ceux-là, ils ont continué à encourager le club pendant les années difficiles. Ils y ont toujours cru. Ce sont des partisans en or qui méritent ce championnat. Et puis je tiens à féliciter les joueurs, les entraîneurs et tous les autres employés du Titan. Mais plus particulièrement, je tiens à dire un gros bravo à Marc-André LeCouffe qui est un jeune de ma région. Il vit actuellement une expérience qui va rester à jamais gravé dans sa mémoire. Bonne chance au Titan au tournoi de la coupe Memorial!»

Billy Bezeau, 2005-2006: «Même si je suivais discrètement l’équipe, je n’avais pas regardé un match junior depuis des années. Mais quand le Titan a atteint la finale, j’ai décidé de regarder les matchs à la télévision. Je les ai tous vu. J’ai été surpris par la qualité du jeu. On dit que les défensives gagnent les championnats et nous en avons eu la preuve encore une fois. Olivier Galipeau, Noah Dobson et Evan Fitzpatrick ont été les grands morceaux de ce championnat. Dobson, pour un kid de 17 ans, il m’a vraiment impressionné. De le voir avec un tel calme et la façon dont il bougeait la rondelle dans toutes les situations de jeu, c’est incroyable. Et Fitzgerald a démontré qu’il suffit parfois d’un changement d’air pour relancer une carrière. J’ai eu des frissons dans chaque match. Je peux te dire que j’étais assis sur le bout de mon sofa à les regarder jouer. Quelle belle équipe. J’en ai encore des frissons juste à y penser. De les regarder jouer, ça me donne envie de retourner à cette époque. Une carrière junior, ça passe trop vite. C’est comme quand tu commences la polyvalente, on te dit que ça va passer vite. C’est la même chose avec le hockey junior. Je suis également très content pour le jeune LeCouffe. Qu’un petit gars de la place puisse gagner à la maison c’est un bel exploit. Maintenant, c’est le temps de la coupe Memorial. Si je peux leur donner un conseil, c’est de continuer de jouer comme ils ont fait en séries. Tu ne changes pas un formule gagnante.»

Mathieu Perreault, 2005-2008: «Félicitations à Sylvain Couturier pour toutes ces années de travail et à toute l’organisation du Titan d’Acadie-Bathurst pour leur conquête de la coupe du Président! Je suis très heureux pour les partisans du Titan qui ont enfin la chance de célébrer un championnat! J’aimerais aussi souhaiter la meilleure des chances aux joueurs au tournoi de la coupe Memorial.»

Tomy Joly, 2005-2009: «Je voudrais offrir mes félicitations à l’organisation et aux joueurs pour la Coupe du Président. C’est une fierté pour un ancien joueur de voir le Titan soulever la coupe et de récompenser les partisans fidèles de plusieurs années. Je leur souhaite un bon tournoi de la coupe Memorial.»

Justin Vienneau, 2006-2007: «Mon message s’adresse autant à l’équipe, qu’aux dirigeants, bénévoles, familles d’accueil et partisans. Ce championnat est grandement mérité. Le Titan n’est pas la plus grande des concessions, mais il y a beaucoup de passion pour le hockey dans cette région et ils aiment gagner. Bravo à tous les joueurs pour cet exploit et profitez bien de ce moment parce qu’il n’y en a pas beaucoup dans la vie.»

Samson Mahbod, 2006-2007: «Toutes mes félicitations au Titan et à la belle ville de Bathurst. Je suis électrisé et excité pour les partisans. Ils méritent vraiment ce championnat après avoir été aussi patients pendant toutes ces années. C’est une petite ville certes, mais c’est une petite ville forte. En espérant que d’autres championnats vont venir dans les prochaines années.»

Zack Firlotte, 2006-2007: «Toutes mes félicitations au Titan pour le championnat des séries de la LHJMQ. J’ai seulement passé la dernière moitié de ma saison de 20 ans à Bathurst, mais ç’a été un honneur de terminer ma carrière junior dans ma province. La Ville de Bathurst et les partisans du Titan ont été résilients pendant toutes ces années et ils méritent ce championnat plus que quiconque. Je leur souhaite bonne chance pour la coupe Memorial et j’espère bien gros qu’il reste encore un autre trophée à aller chercher dans cette saison 2018 pour le Titan.»

Daniel Basque, 2006-2007: «Bravo à toute l’organisation et aux gens impliqués dans la communauté. Des familles de pension jusqu’aux partisans présents à chaque match qui ont su reconnaître et croire au talent de cette équipe. Je suis heureux pour ces jeunes joueurs qui vivent l’expérience d’une vie, non seulement de gagner la coupe du Président mais aussi d’avoir l’occasion de se mesurer aux meilleurs joueurs junior au pays. On dit souvent que le hockey est une question de timing. Eh bien, dans le cas présent, d’avoir su performer jusqu’au bout et de l’emporter aura été grandement mérité. Chapeau au club du Titan!»

Antoine Tardif et l’ancien entraîneur-chef Richard Martel ont regardé le match de dimanche. – Gracieuseté

Antoine Tardif, 2006-2008: «J’ai écouté la partie en direct de Chicoutimi-Le Fjord en compagnie de l’ancien entraîneur Richard Martel, qui fait actuellement campagne pour devenir député fédéral. Laisse-moi te dire que nous avons eu des frissons de voir l’ambiance qui régnait au cours des dernières minutes de jeu au Centre régional K.-C.-Irving. J’étais fier pour les joueurs, mais plus particulièrement pour Sylvain Couturier. C’est lui qui m’a repêché en 2006. J’étais aussi très fier pour son fils Sean que j’ai eu comme coéquipier ensuite à Drummondville. Je me réjouis également pour le maire de Bathurst, Paolo Fongemie. C’était ma pension quand j’ai évolué à Bathurst.»

Dany Massé, 2006-2008: «J’aimerais féliciter l’entraîneur-chef Mario Pouliot pour la conquête de la coupe du Président. Ayant eu Mario comme coach au niveau midget AAA, je peux vous confirmer que cet accomplissement est pleinement mérité.»

Brad Tesink, 2006-2009: «Toutes mes félicitations aux partisans qui ont continué d’appuyer l’organisation du Titan pendant les bonnes et les moins bons moments. Je suis vraiment fier d’être un ancien Titan. Je veux aussi souhaiter la meilleure des chances aux joueurs, au personnel d’entraîneurs et à Sylvain Couturier pour le tournoi de la coupe Memorial. Nous sommes tous derrière vous les gars!»

Spencer Jezegou, 2006-2009: «De voir le Titan remporter la coupe du Président est un rêve qui devient réalité. Je sais très bien ce que cette équipe représente pour la ville et ses partisans. Je sais aussi à quel point je suis honoré d’avoir porté les couleurs du Titan. Bathurst a traversé des moments difficiles ces dernières années et de voir la ville remporter un premier championnat depuis 1999 est vraiment spécial. Un gros bravo à Sylvain Couturier. Je sais qu’il a fait de son mieux lors de chaque saison pour construire une équipe capable de gagner. De le voir remporter finalement ce championnat est fantastique. Félicitations au Titan et à ses partisans. Profitez de la balade et bonne chance au tournoi de la coupe Memorial.»

Éric Faille, 2006-2010: «J’étais à la partie numéro 3 et le sentiment que j’ai ressenti était très spécial. Juste à les voir aller, je me sentais comme si je faisais encore partie de l’équipe. Je suis tellement content pour l’organisation et surtout pour Sly qui a mis son coeur et son âme là-dedans depuis le tout début. Il le mérite tellement. Félicitations à tous et bonne chance à Régina!»

Cameron Critchlow, 2007-2010: «C’est tellement génial de voir l’organisation du Titan et Sylvain Couturier remporter la coupe du Président. Il n’y a pas de ville et de partisans qui méritent autant ce championnat. Je leur souhaite bonne chance dans leur quête du prix ultime, la coupe Memorial.»

Jonathan Lessard, 2008-2011: «Comme je joue professionnel en France, avec la différence d’heure c’est assez difficile de suivre le hockey junior. Mais ayant jouer pour Sylvain Couturier à Bathurst et pour Mario Pouliot à Baie-Comeau, je suis très heureux pour eux. Ce sont de très bonnes personnes et c’est amplement mérité. Je suis aussi heureux pour les partisans qui ont finalement une coupe du Président à Bathurst après toute ces années difficiles.»

Vincent Arseneau. 2008-2011: «Je trouve ça vraiment extraordinaire pour l’organisation et aussi pour les partisans. Les joueurs ont su livrer la marchandise du début jusqu’à la fin. Félicitations encore et bonne chance au tournoi de la coupe Memorial!»

Gabriel Lévesque, 2010-2011: «Je ne connais aucun joueur dans l’équipe, mais je veux néanmoins féliciter Mario Pouliot, Sylvain Couturier et Patrick Desrosiers (recruteur) pour leur travail. Ce sont trois personnes que je connais depuis longtemps et que j’apprécie beaucoup. Ils méritent ce championnat.»

Robert Steeves, 2010-2012: «Bathurst sera toujours une deuxième maison pour moi. D’avoir été repêché par cette équipe en compagnie de mon meilleur ami, la légende locale Bruce Hornbrook, est quelque chose que je n’oublierai jamais. J’ai toujours regardé de près les activités de l’équipe depuis mon départ. Et cette saison, ça m’avait tout l’air qu’il y avait quelque chose de spécial dans ce club. Pendant que le Titan faisait son chemin pendant les séries, j’ai discuté régulièrement avec des amis de mon équipe, entre autres Adam Stevens et Jake Brennan, et nous avions même le projet de nous rendre en voiture afin d’aller voir les gars gagner le dernier match. Je suis très content pour la communauté et fier d’être associé à jamais à cette organisation et cette région. Et de voir l’équipe gagner avec un gars des Maritimes devant le filet me rend encore plus fier. Je leur souhaite la meilleure des chances à Regina. Continuez de nous rendre fiers les gars!»

Jordan Murray, 2010-2012: «En tant qu’ancien joueur, de voir le Titan remporter la coupe du Président est incroyable. Cette ville est demeurée attachée à cette équipe malgré les temps durs et les partisans méritent vraiment ce championnat. Je suis tellement content pour leur loyaux partisans et les gens hébergent des joueurs d’avoir la chance de célébrer ce grand jour avec l’équipe. Je suis également très heureux pour Sylvain Couturier. Il est là depuis tellement longtemps et il a toujours fait son possible avec ce qu’il avait en main. C’est tellement génial de voir le Titan et la ville gagner!»

Alexandre Gosselin, 2011-2015: «En tant qu’ancien joueur de l’organisation, c’est certain qu’un sentiment de fierté est venu me chercher quand le Titan à gagner la coupe du Président. J’ai d’ailleurs pu assister à la reconstruction complète de l’équipe. C’est vraiment très impressionnant compte tenu qu’à ma dernière saison le Titan avait raté les séries éliminatoires. Félicitations à tout le monde, particulièrement à Sylvain et Mario.»

Adam Zboril, 2012-2013: «Je vous seulement dire que c’est un grand exploit pour le Titan et toute l’organisation. Je sais que ça fait longtemps qu’ils attendent ce moment et c’est pourquoi je tiens à la féliciter.»

Robert Pelletier, 2012-2014: «J’étais à la partie de dimanche et je ne pouvais pas y croire que le Titan a gagné la coupe du Président. Non seulement parce que je suis un ancien joueur de l’équipe, mais aussi parce que je suis un gars de la région. Beaucoup de jeunes joueurs et joueuses de hockey du Nord-Est admirent le Titan et j’espère que ce championnat va encourager plusieurs autres à essayer à leur tour ce sport. Comme passionné du hockey, j’étais super content pour le Titan. C’est encore plus cool pour moi puisque j’ai déjà porté le chandail de l’équipe. Et quand tu penses que le Titan a réussi à gagner le trophée à domicile, nous ne pouvons pas demander mieux que ça.»

Raphaël Lafontaine, 2012-2014: «Bravo à l’organisation du Titan pour avoir transformé le club et l’organisation en une équipe prestigieuse. Cette victoire est une grande fierté pour les anciens joueurs comme moi et surtout pour la Ville de Bathurst. Je suis content d’avoir pu participer au changement de cette équipe et je suis très fier d’avoir pu être le capitaine du Titan.»

Nicholas Blanchard, 2012-2016: «Je suis excité pour la ville. Ça fait tellement longtemps qu’ils attendent pour ça. Et puis je suis très content pour mon bon ami Cole Rafuse. J’ai hâte de le voir quand il va nous ramener la coupe du Président cet été dans la Vallée d’Annapolis.

Riley Scott, 2013-2014: C’est incroyable de voir le Nord-Est se rallier autant derrière l’équipe. Toutes mes félicitations à l’organisation du Titan et bonne chance à Regina, où l’équipe va compétitionner pour la coupe Memorial.»

Dominic Beauchemin, 2013-2014: «Je suis très content pour l’équipe mais également pour Mario Pouliot, qui a été mon entraîneur dans le midget AAA. Mes félicitations au Titan et la meilleure des chances à la coupe Memorial.»
Guillaume Brisebois, 2013-2016: «Félicitations à mes anciens coéquipiers et tous les joueurs du Titan! Ils le méritent. La Ville de Bathurst aussi le mérite. Elle qui a connu des années de misère est enfin récompensée. Un gros bravo!»

Mark Trickett, 2013-2016: «Je continue de suivre de près les activités du Titan depuis que j’ai terminé ma carrière junior à Bathurst. Le groupe d’actionnaires, le personnel de direction et les entraîneurs ont travaillé extrêmement dur pour mettre ensemble les bonnes pièces pour créer une culture gagnante. Le club n’a jamais cessé de s’améliorer depuis mon arrivée au sein de l’équipe en 2013. Ça démontre la volonté du Titan à donner un club gagnant à la communauté et aux partisans de l’équipe. Je suis tellement content de voir les joueurs qui ont grandi dans la douleur être récompensés par ce championnat. Bathurst a désormais une place de choix dans mon cœur et j’ai eu des frissons à regarder les dernières secondes du match de dimanche. J’ai également frissonné quand j’ai vu les gars souvent la coupe du Président à la maison devant les partisans.»

Daniel Vautour, 2013-2016: «Il faut donner du crédit à l’entraîneur-chef Mario Pouliot. Il a promis une coupe du Président à la ville de Bathurst et il a réussi son pari. Je pense particulièrement à des joueurs qui étaient là depuis le début comme Viel, Morand, Maher, L’Italien et Francis. Il leur a fallu beaucoup de patience parce qu’ils y a eu beaucoup de hauts et de bas dans cette équipe. Ç’a pris beaucoup de sacrifices, comme d’échanger des bons joueurs tels que (Guillaume) Brisebois, Riley (Pickard), etc. Je suis très content pour la Ville de Bathurst parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire là-bas. Mais quand le Titan a gagné la coupe, je n’ai jamais vu cette ville être heureuse comme cela.»

Nicolas Dumulong, 2013-2017: «J’ai été très heureux de voir que le Titan avait remporté la coupe du Président. Je suis content pour les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants et les propriétaires, mais surtout pour les partisans du Titan qui ont su supporter l’équipe dans des situations un peu plus difficiles. C’est une équipe qui mérite ce titre. Je suis surtout heureux pour mes anciens coéquipiers tel que Jeff Viel, Antoine Morand, Samuel L’Italien, Elijah Francis, Cole Rafuse, Jordan Maher et Noah Dobson. Ce sont des joueurs qui se sont donnés corps et âme pour le logo depuis leur première journée avec le Titan. Le hockey est un sport d’équipe et c’est une victoire d’équipe. Mais c’est avec des leaders comme eux au sein d’un équipe bourrée de talent comme c’était le cas cette saison qu’on remporte des titres comme celui-là. Je n’oublie pas les entraîneurs qui ont mis un nombre incalculable d’heures lors des dernières années afin d’avoir une équipe victorieuse. Eux aussi ont une large part de mérite dans la conquête de la coupe. Je suis très heureux pour eux. Maintenant, j’aimerais souhaiter la meilleure des chances au Titan pour la coupe Memorial. Tant qu’à gagner une coupe, pourquoi pas deux! Mon coeur est avec Bathurst et le restera à jamais. Go Titan Go!»

Christophe Boivin, 2013-2017: «Je suis très fier du groupe. C’est mérité pour la Ville de Bathurst. Je tiens à féliciter particulièrement les joueurs avec qui j’ai évolué (Jeffrey Viel, Antoine Morand, Samuel L’Italien, Noah Dobson et d’autres que j’oublie), Sylvain Couturier, Mario Pouliot, Bryan Lizotte, ainsi que toute l’organisation. Ç’a été un plaisir pour moi d’évoluer pour le Titan durant quatre saisons. Je voudrais leur souhaiter bonne chance à la coupe Memorial. Je vais suivre ça de près!»

Raphaël Corriveau, 2014-2015: «C’est très agréable de voir le Titan gagner après quelque années moins bonnes. Ça me faisait surtout plaisir de voir gagner les gars (Viel, Maher, L’Italien et Francis) qui étaient déjà là lors de ma saison comme joueur de 20 ans, de même que Sly et Mario qui ont fait un gros travail pour bâtir une équipe gagnante.»

Jimmy Huntington, 2014-2015: «Honnêtement, je suis content pour eux. Je n’en dirai cependant pas plus parce que j’aurais mieux aimé que ce soit les Tigres de Victoriaville qui gagnent. Mais c’est ça le monde du hockey. Alors je les félicite, mais c’est tout.»

Mark Simpson, 2014-2016: «Je ne peux assez dire à quel point je suis fier d’être un ancien joueur de cette organisation. J’ai adoré mon passage à Bathurst et il n’y a pas une organisation, une ville, des partisans, des joueurs et des entraîneurs qui méritent plus que ce qui est arrivé dimanche. Ils sont demeurés fidèles à leurs ambitions et ils ont terminé le travail. Je ne peux pas être plus heureux pour eux et je leur souhaite la meilleure des chances au tournoi de la coupe Memorial.»

Egor Popov, 2014-2016: «J’aimerais féliciter tous les gens qui ont pris part à cette longue route vers le trophée, que ce soit les partisans, les entraîneurs, les joueurs, les famille de pension et tous les autres qui ont aidé l’équipe d’une façon ou d’une autre. Je me sens heureux pour cette petite ville et tous les gars et les entraîneurs. Je suis spécialement content pour ceux qui étaient là quand j’y jouais. Nous avons passé par des moments difficiles et maintenant les voilà avec le titre de champions. Bravo!»

Francis Thibeault, 2014-2017: «J’ai regardé le match et de les voir gagner à la fin m’a rendu très content pour les gars avec qui j’ai joué lors de mes saisons à Bathurst. Je pense à des gars comme Jeffrey Viel, Samuel L’Italien, Antoine Morand, Elijah Francis, Jordan Maher, Cole Rafuse, mais aussi Liam Murphy et Louis-Philip Fortin que j’ai connu à Moncton la saison dernière. Toutes mes félicitations les boys, vous le méritez! Des gars comme Jeff, Sam et Antoine sont des gars qui travaillent tellement super forts qu’il méritent amplement ce qui leur arrive.»

Félix Boivin, 2014-2017: «Je suis vraiment très heureux pour l’organisation, ainsi que pour les partisans. J’ai passé du très bon temps à Bathurst et j’ai gardé contact avec mes anciens coéquipiers. Je garde de très bons souvenirs de mon passage dans cette organisation. Je suis sincèrement très fier pour le Titan et je leur souhaite bonne chance pour la suite.»

William Lemay-Champagne, 2015-2017: «Premièrement, je tiens à féliciter Jeffrey Viel qui a été le meilleur capitaine que j’ai eu durant ma carrière. Il est tout un leader! Je suis heureux également pour Sylvain Couturier qui a travaillé très fort pour construire cette équipe, même après des années très difficiles. Il a su bâtir une équipe solide. Enfin, je pense aussi à Antoine Morand, qui était l’un de mes bons amis lors de ma saison passée avec le Titan. Antoine, c’est un gagnant. Il a gagné dans la midget AAA et le voilà qui gagne de nouveau dans la LHJMQ. Je suis très content pour lui.»

Vladimir Kuznetsov, 2015-2017: «Yes!!!!! C’est incroyable ce que je ressens! J’ai regardé la partie dimanche. Je tiens à féliciter l’organisation du Titan, les joueurs et le personnel pour cet victoire. C’est amplement mérité. La saison dernière, nous étions si près d’y arriver, mais cette année, l’équipe était encore plus forte. Et elle a gagné à mon grand plaisir. Je leur souhaite la meilleure des chances à Regina. Le Titan a une très bonne chance de gagner la coupe Memorial.»

Anthony Dumont-Bouchard, 2016-2017: «Cette région accueillante et chaleureuse mérite cette coupe. Les joueurs, les entraîneurs et les partisans sont passionnés de hockey et ils ont les valeurs à la bonne place.»

Rodrigo Abols, 2016-2017: «Je suis très content d’avoir vu les gars remporter la coupe du Président. La saison dernière, cette équipe m’a accueilli et m’a fait sentir comme un membre de la famille. C’est pourquoi je suis si fier et content pour chaque joueur, les autres membres du personnel et pour la ville. C’est très mérité. Bonne chance au tournoi de la coupe Memorial et terminez cette saison au sommet de tous.»

Dominik Tmej, 2017-2018: «J’étais vraiment excité quand j’ai appris que le Titan a remporté la coupe. Je suis tellement fier de dire que j’ai déjà fait partie de cette équipe. Je suis fier de tous les gars qui ont su donner un bon spectacle pendant toute la saison et lors des séries éliminatoires.»

Olivier Desroches, 2017-2018: «Je suis vraiment content d’avoir fait partie de cette édition pendant une demi-saison. Pas seulement à cause des victoires, mais aussi parce que c’était une vraie famille. Les gars le méritent vraiment ce championnat et la ville aussi. Félicitations à eux et je leur souhaite la meilleure des chances à Regina.»

Dino Masanotti, entraîneur-chef, 1998-1999: «Je suis parti à pleurer quand la sirène s’est fait entendre à la fin du match. Je suis tellement fier des gars. Au cours de ce match, je me suis rappelé la rencontre que j’ai eue avec les joueurs à Québec pendant la saison régulière. Le Titan d’Acadie-Bathurst a gagné deux fois la coupe du Président et mon nom ne figure pas sur le trophée. Pourtant, j’ai le sentiment d’avoir chaque fois joué un petit rôle. Quand je me suis adressé aux joueurs pendant la saison, j’ai parlé avec mon cœur. L’ambiance au Centre régional K.-C.-Irving avait l’air formidable selon ce que j’entendais et voyais à la télévision. J’aurais tellement aimé être là. J’ai cependant été voir deux matchs à Blainville. Je n’ai jamais oublié Bathurst. Il y a tellement du bon monde dans cette région. Moi, ils m’ont accepté tout de suite et je ne l’ai jamais oublié. Tu sais quoi, je vais bientôt commencer à donner des conférences sur ce que j’ai vécu. Et j’aimerais bien parler aux gens avec une bague de la coupe du Président. Je n’en ai pas eu la première année en 1999 et c’est quelque chose que je regrette. Je compte approcher Sylvain Couturier avec ça. Je suis prêt à la payer s’il le faut. Et puis dis aux gens que je suis fier d’eux et que je suis un Titan pour la vie.»

Alain Couturier, préposé à l’équipement, 2005-2008: «Félicitations à toute l’organisation du Titan pour cette coupe du Président. Un bravo spécial à Allan Thibodeau, avec qui j’ai eu la chance de travailler. Et aussi à mon frère Sylvain qui a toujours eu à cœur le bien de l’organisation et des partisans.»

Marc Saumier, recruteur puis entraîneur adjoint, 2012-2017: «Je voudrais féliciter l’organisation du Titan. En étant un ancien de l’organisation, de 2012 à 2017 en tant que recruteur puis d’entraîneur adjoint, je suis très content pour Sylvain Couturier et André Lévesque. Ils ont construit une équipe championne. J’en profite aussi pour féliciter les propriétaires, le personnel, les joueurs et les partisans pour ce championnat. Bravo!»

Jean-François Grégoire, entraîneur adjoint, 2014-2015: «J’étais tellement heureux pour tous les gens impliqués dans l’organisation, dimanche. D’avoir eu le privilège de participer au processus de reconstruction qui a débuté avec la saison 2014-2015, a fait remonter un paquet de belles émotions et de précieux souvenirs. C’est tout à l’honneur de Sylvain et Mario d’avoir toujours vu grand et de ne jamais avoir utilisé l’excuse d’être dans le plus petit marché de la ligue. Tous les joueurs qui ont été ajoutés au fil des saisons ont été dirigés par Mario Pouliot, un entraîneur qui est toujours préparé, prêt à faire les ajustements nécessaires et qui possède plusieurs autres qualités qui font de lui un entraîneur-chef de premier plan. J’étais content aussi pour les joueurs que j’ai côtoyés durant la saison et demie et qui ont fait leur place au soleil grâce à leur dévouement, à leur désir de vaincre sous l’encadrement de Mario et de son personnel. Bravo aux proprios, à Sylvain Couturier, son personnel hockey et administratif, à Mario Pouliot, ses adjoints et à tout son personnel de soutien sans oublier les partisans. Bon succès à la coupe Memorial. Pas de complexe!»

Sean Couturier, actionnaire de l’équipe, 2013-2018: «J’ai écouté la partie à la télévision dans mon salon à Drummondville. Je crois que j’étais plus nerveux pendant la partie que lorsque je joue moi-même une partie. Je suis extrêmement content pour mon père qui n’arrête jamais de travailler pour rendre le Titan une équipe de première classe. De le voir soulever la coupe du Président après plusieurs années de travail, c’est finalement le fun de le voir récompenser de la sorte. Mais je dois souligner le travail de tous les actionnaires de l’équipe. Sans leur dévouement, personne dans cette organisation et dans la Ville de Bathurst pourrait vivre ce conte de fée. Je tiens aussi à féliciter tous les entraîneurs, les soigneurs, les préposés à l’équipement et bien sûr les joueurs pour cette conquête remarquable. Ils ont rendu le monde de Bathurst et des environs fiers de leur équipe et ils ont vraiment bien représenté la région. Maintenant, place à la coupe Memorial, le trophée le plus difficile à gagner dans le hockey et peut-être tous les sports confondus. Bonne chance au Titan et continuer de faire honneur à la région. Vous êtes capables! Tant qu’à être à Regina, pourquoi pas tout donner pour gagner! Les chances d’y retourner sont très très minces, alors profitez-en au maximum et donnez tout ce que vous avez! Le Titan a de quoi être fier, mais ne devrait pas s’en aller à Regina avec déjà un sentiment du travail accompli. Au contraire, le Titan a la chance de remporter un trophée très prestigieux et il faut en profiter. Bonne chance et préparez-vous à une expérience inoubliable! Ayez du plaisir les gars! C’est notre temps!»

Pierre Bergeron, entraîneur adjoint, 2016-2017: «En côtoyant brièvement l’organisation du Titan, je me suis rendu compte de l’importance de l’équipe de la région à leurs yeux. Je suis vraiment content et fier pour les propriétaires et le groupe d’entraîneurs d’avoir pris ce pari et de l’avoir mené à terme. Tout le monde a fait son travail avec brio.»

Michael Ward, un des quatre joueurs de la Péninsule acadienne à avoir remporté la Coupe du Président: «Félicitations! Le plus gros défi de leur jeune carrière est devant eux. Je sais à quel point gagner la coupe du Président à la maison est incroyable. Mais aussi beau que cela soit-il, il faut vite passer à autre chose et sacrifier les prochains jours afin de se préparer pour le tournoi de la coupe Memorial. Ils ont la chance de remporter le deuxième trophée le plus dur à gagner dans l’histoire du hockey (après la coupe Stanley). Bonne chance et donnez tout ce qu’il vous reste. Videz le réservoir!»

C’EST ARRIVÉ ENTRE LES 15 ET 21 MAI
15 mai 2011 – Alexandre Beauregard joue les héros en marquant le but vainqueur en deuxième période de prolongation pour mener les Sea Dogs de Saint-Jean à un gain de 3 à 2 et du même coup à la conquête de la Coupe du Président dans le sixième match de la finale contre les Olympiques de Gatineau.
18 mai 2015 – Dans l’une des finales plus chaudement disputées, Michaël Joly enfile le but de la victoire en deuxième période de prolongation dans un gain de 2 à 1, pour ainsi permettre à l’Océanic de remporter la Coupe du Président devant les Remparts de Québec dans la septième et décisive partie. En fait, les trois dernières rencontres de la finale ont nécessité la prolongation.
21 mai 2005 – L’Océanic de Rimouski entame le tournoi de la Coupe Memorial avec un revers de 4 à 3 aux mains des Knights de London. Marc Methot et Corey Perry ont été les vedettes des Knights dans cette rencontre. Du côté de l’Océanic, Sidney Crosby y est allé d’un but et une passe.

LES ANNIVERSAIRES DE LA SEMAINE
15 mai – Andrew Cordssen-David (21), Brenda O’Reilly (21), Valentin Zykov (23), Patrick Downe (26), André Joanisse (33), Jeff Deslauriers (34).
16 mai – Anderson MacDonald (18), Jonathan Aspirot (19), Mikhail Grigorenko (24), Zack Cahill (26), Jean-Sébastien Giguère (41).
17 mai – Adam Capannelli (19), Juraj Siska (22), Daniel Gauthier (48).
18 mai – Ted Stephens (28), John Chabot (56).
19 mai – Justin Guitard (19), Jérémy Martin (27), Carl Chamberland (30), Brad Ouskun (30), Charles Bergeron (32), Marc Bureau (52).
20 mai – Félix-Antoine Drolet (18), Alexandre Lafrenière (19), Danil Kuzmin (19), Simon Bolduc (31), Louis-Philippe Lessard (36), Yvon Lambert (68).
21 mai – Callum Booth (21), Ryan Tesink (25), Jordan Moore (26), Scott McDonald (28), Gabriel Bouthillette (33), Alex Gilbert (35), Kristian Kudroc (37) Sylvain Blouin (44).