Au menu: la bette à carde

Karine LandryChroniques

Cette semaine, je réponds aux questions d’une lectrice. Comme tous les printemps, cette dame s’inscrit au programme de paniers de légumes bio (qu’elle reçoit toutes les semaines). De la bette à carde, elle en a reçu au point de ne plus savoir quoi en faire l’année dedrnière. Afin de ne pas la manger toujours de la même façon, elle me demande de lui proposer des façons de la cuisiner.

La bette à carde est offerte du mois de juin au mois d’octobre. On la reconnait par ses longues feuilles vertes ondulées et ses longues tiges croustillantes charnues comme du céleri. Selon les variétés, la couleur des tiges peut être blanche, jaune, rose ou rouge. Plus les tiges sont colorées, plus elles sont sucrées.

Ce légume feuillu est très nutritif. Il est riche en antioxydants, en vitamines A, C et K, en magnésium, en fer et en fibres. Voilà autant de bonnes raisons de le mettre dans l’assiette cet été!

Fermes et croquantes: deux signes de fraicheur!

Que vous l’achetez en magasin ou que vous la recevez dans vos paniers bios, les tiges doivent être bien fermes et les feuilles croquantes et bien colorées.

Comment la conserver?

Pour prolonger la durée de vie de la bette à carde, on doit séparer la feuille de sa tige. Ensuite, on place le tout dans un sac de plastique troué à plusieurs endroits. De cette façon, elle se conserve environ 5 jours au frigo. Et pour les conserver encore plus longtemps, on peut blanchir les feuilles, les refroidir dans de l’eau glacée deux minutes, bien les sécher et les congeler.

Comment l’apprêter?

Le côté intéressant de la bette à carde c’est qu’elle est un légume «deux en un»: les feuilles sont servies comme des légumes feuillus et les tiges s’apprêtent comme des asperges.

Les feuilles plus petites sont beaucoup plus tendres. On s’en servira donc de la même façon qu’on le fait avec les bébés épinards: en salade, dans les sandwichs, etc.

Les feuilles plus âgées seront plutôt cuisinées, sautées, etc.

On peut blanchir les feuilles et les garnir de lentilles, de riz cuit, d’oignons sautés, de fromage râpé et d’une feuille de basilic. Une fois enveloppées sur elles-mêmes, on place le tout au four quelques minutes.

On peut hacher les feuilles, les faire revenir dans un peu d’huile et les ajouter dans les lasagnes, les omelettes, les quiches, les salades de riz, de quinoa ou de pâtes, les ragoûts et même sur la pizza.

Avec les feuilles et les tiges, on peut cuisiner un bon potage de légumes.

Pour ce qui est des tiges, on les cuisine de la même façon que les asperges. On les coupe en tronçons et on les fait revenir dans un peu d’huile, de sel et de poivre, nappées de vinaigrette balsamique ou de jus de citron.

Précautions

Vitamine K: la bette à carde contient de la vitamine K, une vitamine qui favorise la coagulation. Si vous prenez des médicaments anticoagulants et que vous souhaitez consommer de la bette à carde régulièrement, il est important que vous en discutiez avec votre médecin afin qu’il vérifie si le dosage de votre médicament doit être modifié.

Oxalate: les calculs rénaux (pierres aux reins) sont formés à partir d’oxalate de calcium. Et comme la bette à carde est riche en oxalate, certains professionnels de la santé suggèrent aux personnes qui sont sujettes aux calculs rénaux de s’en abstenir. Mieux vaut consulter votre médecin.