Maximiser la durée de vie des aliments

Karine LandryChroniques

Cette semaine, je réponds à une lectrice qui se dit frustrée de devoir jeter aux poubelles une quantité d’aliments, et ce, plusieurs fois par mois. Vous arrive-t-il, comme elle, de jeter des aliments? Si oui, je vous propose des trucs pour consommer vos aliments jusqu’à la dernière bouchée!

Le prix du panier d’épicerie ne cesse d’augmenter, et chacun veut profiter pleinement de chaque dollar investi dans son alimentation. Selon les statistiques québécoises sur le gaspillage alimentaire, on jetterait aux poubelles, chaque année, l’équivalent de 1000$ à 1785$. Comment maximiser la durée de vie de vos aliments? D’abord, assurez-vous de maintenir les températures du réfrigérateur entre zéro et 4°C, et celle du congélateur à -18°C.

  1. Planifiez votre menu et n’achetez que la quantité d’aliments que vous prévoyez consommer durant la semaine.
  2. Faites l’inventaire des produits du réfrigérateur avant d’aller à l’épicerie. Cela réduira les risques de gaspillage en raison du manque d’espace pour les aliments que vous venez d’acheter.
  3. Si vous avez plusieurs commissions à faire, gardez comme dernière activité votre visite à l’épicerie. Ainsi, les aliments ne resteront pas trop longtemps dans la voiture (à des températures très chaudes en été et très froides en hiver).
  4. Entreposez vos aliments dans des sacs isolants; cela réduira le risque de décongélation durant le retour à la maison. Vous devriez aussi entreposer les boissons végétales, les produits laitiers dans ce type de sac isolant.
  5. Si vous voulez profiter des rabais de la semaine, cuisinez les aliments périssables en grosses portions, puis congelez-les en portions individuelles. Vous aurez alors à portée de main de bons repas préparés d’avance pour les soirées très occupées.
  6. Une fois de retour de l’épicerie, sortez tout du frigo et profitez-en pour placer les aliments qui viennent d’être achetés dans le fond, placer ceux qui doivent être consommés rapidement en avant.
  7. Placez les aliments là où il se doit: les fruits, les légumes, les poissons et les viandes dans les bacs séparés conçus à cet effet, et les autres produits périssables qui sont dispersés sur les tablettes.
  8. Évitez de surcharger le frigo et de placer les aliments trop près des conduits d’aération dans le frigo, ce qui empêche la bonne circulation de l’air froid.
  9. Pour augmenter la durée de vie, entreposez dans un verre d’eau les herbes fraiches, asperges et oignons verts, et recouvrez la tête de ces légumes d’un plastique perforé. Changez l’eau tous les jours pour en maintenir la fraîcheur.
  10. Vous venez d’ouvrir un aliment emballé sous vide? Réemballez-le bien et indiquez la date d’ouverture sur le nouvel emballage. Une fois qu’on a ouvert l’emballage, on ne peut plus se fier à la date de péremption indiquée par la compagnie. Pour connaître la durée de vie des aliments qui ont été ouverts, inscrivez dans votre moteur de recherche: «thermoguide – frais c’est meilleur!».
  11. Entreposez les aliments dans des contenants transparents. L’aliment qui se voit en un coup d’œil risque moins de finir à la poubelle.
  12. Marquez clairement les contenants dans lequel vous entreposez des restes: nom du plat et sa date de préparation. Vous pourriez aussi afficher sur la porte du réfrigérateur la liste des «restes». Ainsi, les membres de la famille savent quels plats doivent être consommés en premier.
  13. Vous partez pour la fin de semaine? Congelez les aliments qui risquent de ne plus être bons à votre retour.
  14. Tous vos fruits semblent avoir mûri en même temps? Freinez le mûrissement en les plaçant au frigo (kiwis, pêches, poires, avocats, etc.).

Légumes et fruits non réfrigérés

Laissez sur le comptoir: banane, poire, pêche, mangue, tomate et avocat. S’ils mûrissent trop rapidement, conservez-les au réfrigérateur.

Entreposez les aliments suivants dans le bas d’une armoire, à l’abri de la chaleur et de la lumière: pommes de terre, patate douce, courge, navet, oignon, ail. Assurez-vous que l’armoire réservée à l’entreposage des aliments ne se trouve pas à côté d’électroménagers qui dégagent de la chaleur.

Que faire des légumes et des fruits flétris? Servez-vous-en par exemple dans les frappés, purées de fruits, confitures, croustades, potages, soupes, ragoûts et boulettes de légumes. Ainsi, «rien ne se perd, et tout se transforme»!