La puissance créatrice en soi

Mélanie CôtéChroniques

«Je suis une source intarissable d’énergie créatrice.» – Shakti Gawain

L’humain a un profond désir de créer. Un besoin naturel d’exprimer sa créativité. Une vie de «métro-boulot-dodo» ne suffit pas. (Il n’y a pas de métro chez nous – ni d’autobus – mais on s’entend.) Agir machinalement et s’enfoncer dans la monotonie du train-train quotidien c’est survivre plutôt que vivre.

Créer c’est… décorer une chaise avec des taches de peinture

Où est le temps de rêver? De plonger dans le monde de l’imagination? De féconder l’esprit? De mettre au monde nos créations?

Créer c’est… élever de jeunes enfants sans gadgets électroniques

Il n’est pas nécessaire de repeindre la Joconde ni de sculpter le cousin de David. Nous n’avons pas non plus à composer la dixième symphonie ni à édifier un monument incliné. La splendeur du projet est sans intérêt. En revanche, valoriser nos initiatives est essentiel.

Créer c’est… tricoter un cache-cou

Manifester notre côté créatif, dans ce monde moderne qui va à 100 à l’heure, nous préserve d’une vie passive et apathique. Nous sommes des êtres créatifs: utiliser notre créativité nous aide à pleinement être qui nous sommes et à nous sentir plus vivants. Au-delà d’une vie ayant la régularité d’un métronome, il y a une vie que nous pouvons nous créer sur mesure.

Créer c’est… désigner un mur du sous-sol pour le dessin

Je rêve d’un monde où le système de base est davantage axé sur la créativité que sur l’argent. Un monde où tout le monde crée en travaillant sur un projet passionnant. Un monde où la créativité collective parvient à répondre aux besoins de chacun.

Créer c’est… participer librement à un remue-méninges professionnel

L’expression créative encourage la collaboration, l’harmonie, l’inspiration, l’ouverture d’esprit et le respect de l’autre. En plus de nous libérer personnellement, elle élève le niveau de cohésion sociale. Pour ma part, lorsque j’admire une œuvre d’art, il y a toujours un petit quelque chose qui se détache d’elle et qui me va droit au cœur.

Créer c’est… faire de la photographie d’architecture

Créativité et santé

En l’exprimant, notre puissance créatrice nous détend, nous remet dans l’instant présent, et aiguise nos sens. Elle nous incite à trouver des solutions originales à nos problèmes.

Créer c’est… confectionner un déodorant maison

La Dre Rankin écrit: «L’expression créative libère des endorphines et autres neurotransmetteurs de bien-être, diminue la dépression et l’anxiété, améliore la fonction immunitaire, atténue la douleur physique et active le système nerveux parasympathique, ce qui ralentit votre rythme cardiaque et votre fréquence respiratoire, et diminue votre tension et votre cortisol.»1

Créer c’est… danser le charleston dans le salon

Eh bien! Qu’attendons-nous pour apprendre à jouer du ukulélé?

Créer c’est… tenir un carnet d’idées loufoques

Improvisons!

J’invite respectueusement vos partages et questions.

Défi de la semaine: Songez à ce qui attise votre flamme créatrice. Accordez-vous le temps, l’espace et la liberté d’exprimer votre créativité.

1Rankin, L. (2014). Au-delà de la médecine, notre esprit. Varennes: AdA, p.180.