Bonbons mêlés de Noël

Les années vont et viennent dans le creuset de l’humanité. Des questions se posent, s’imposent.

Une qui me taraude en particulier: la prise électrique, celle au bas du mur, sa petite bouche ronde, doit-elle être placée vers le haut ou vers le bas?

J’examine les prises électriques depuis des années, il ne semble pas y avoir de logique ni de règle fixe. Cela est exténuant.

Autre chose que j’aimerais savoir: combien coûtent, en dollars, par item ou par intervention, nos soins de santé apparemment gratuits?

Les gants de latex, les jaquettes d’hôpital, leur coût environnemental? Combien coûte une visite superflue à l’urgence?

En détaillant et publiant les coûts des soins, chacun et chacune pourra y aller de son jugement quant aux petits moyens à prendre pour ménager notre système essoufflé.

Utiliser son jugement?

Chez Cannabis NB, vous aurez beau avoir les cheveux blancs et des rides jusqu’au menton, on ne vous laissera pas entrer si vous n’avez pas un permis de conduire avec photo, un permis valide c’est-à-dire.

– Mais regardez-moi! Vous voyez bien que j’ai plus de 19 ans…

Un deuxième employé, avec autorité, se mêle de la conversation, examine mon permis échu depuis trois jours, confirme ma mise au ban.

– Malheureusement, c’est le règlement.

L’ami qui m’accompagne tire sur la manche de mon manteau une deuxième fois. Il veut partir, ne supporte pas. Nous faisons donc demi-tour. De retour à la voiture, il m’explique:

– On interdit aux jeunes (employés de Cannabis NB) de développer et d’exercer leur jugement. Et les jeunes obéissent. C’est désolant! C’est ce qu’on nous pressait de faire à l’école, développer notre jugement.

Et pour clore le tout, Ella, 5 ans, enrhumée et fiévreuse à quelques jours de Noël, pleurant parce qu’elle pense que le père Noël l’oubliera. Une fois rassurée, la fillette s’endort en comptant sur ses doigts les trois dodos qu’il lui reste pour guérir.

Meilleurs vœux du Jour de l’an et remerciements sincères aux lecteurs et lectrices de cette chronique. Sachez que j’apprécie tous vos commentaires et vos mots d’encouragement.