Pourquoi je ne parlerai plus de l’Alliance des gens

J’ai fini de parler de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick. Ça suffit. Fini. F-i-n-i.

Attention, je ne dis pas que je vais arrêter de m’intéresser à Kris Austin et à ses collègues.

Ils me fascinent depuis des années et ce n’est pas aujourd’hui – alors qu’ils détiennent la balance du pouvoir à Fredericton – que je vais détourner le regard.

Mais ne comptez plus sur moi pour utiliser le nom français de leur formation. Depuis quelque temps, j’utilise «People’s Alliance of New Brunswick» ou rien du tout. Je ne suis d’ailleurs pas le premier à le faire.

La People’s Alliance of New Brunswick est une formation réactionnaire mise sur pied en 2010 PAR des anglophones et POUR une certaine partie de la majorité anglophone.

Ça se voit clairement dans ses communications et dans l’image qu’elle présente au public, qui est presque exclusivement en anglais. Son nom est d’ailleurs le résultat d’une traduction de merde: «people» se traduit pas mal mieux par «peuple» (ou par «populaire»).

Ce parti est très hostile à certains acquis et droits linguistiques de la minorité. Il ne veut rien savoir du Commissariat aux langues officielles, du Réseau de santé Vitalité et du transport scolaire homogène.

Selon lui, les francos et les anglos ne devraient pas obtenir des services de qualité égale de la part d’Ambulance NB.

Kris Austin dit pourtant qu’il a été mal compris, qu’il propose simplement des solutions ancrées dans le «gros bon sens» et qu’il veut améliorer les services gouvernementaux offerts aux anglos ET aux francos. Soit il se fout de notre gueule, soit il est vraiment incapable de percevoir pourquoi ses idées dérangent tant. C’est l’un ou l’autre.

Bref, la People’s Alliance ne fait même pas semblant de se soucier des francophones ou du français. Elle entretient même un certain mépris à leur égard, tellement qu’on pourrait la qualifier de francophobe.

Alors pourquoi devrais-je jouer leur jeu en utilisant leur nom francisé et ainsi donner l’impression qu’il s’agit d’un parti qui tente de représenter les intérêts de tous les Néo-Brunswickois?