Kevin Vickers: grand sauveur des libéraux ou pétard mouillé?

Le Parti libéral du Nouveau-Brunswick va-t-il tout miser sur un sauveur sorti de nulle part, pour le meilleur et pour le pire? Plus le temps file, plus ce scénario semble probable.

Même si plusieurs semaines se sont écoulées depuis que Brian Gallant a annoncé son départ, à la mi-novembre, il n’y a que deux personnes qui ont dit clairement qu’elles veulent lui succéder: René Ephestion et Gaétan Pelletier.

Leurs noms ne vous disent rien? C’est normal; ils ont tous les deux de l’expérience au sein de leur parti, mais ne jouissent pas d’une grande notoriété à l’échelle provinciale.

Pendant ce temps, une candidature vedette plane au-dessus de la course, soit celle de l’ambassadeur du Canada en Irlande, Kevin Vickers.

Ce dernier – qui est devenu un héros national en 2014 lorsqu’il a abattu un assaillant au Parlement – a démontré de l’intérêt à la fin décembre et se fait avare de commentaires depuis.

Mais comme il a annoncé récemment qu’il quittera bientôt Dublin pour revenir au Nouveau-Brunswick, on s’attend de plus en plus à ce qu’il se lance.

S’il se présente bel et bien, il sera tout de suite perçu comme le grand favori. Originaire de Miramichi, bilingue, ancien policier, bien connu au sein de la population; il serait le candidat parfait, du moins en théorie. Sauf que l’on sait bien qu’il y a parfois un énorme fossé qui sépare la théorie et la pratique.

Comme l’ont déjà noté des politologues, on sait peu de choses (pour ne pas dire rien du tout) de ses idées. Ou de sa maîtrise des dossiers. Ou de ses talents d’orateur. Ou même de son aptitude à parler au vrai monde.

S’il se lance (ce qu’il doit faire au plus tard le 29 mars) les libéraux devront rapidement se faire une tête, puisque le congrès à la direction aura lieu les 21 et 22 juin.

Ils joueront gros.

S’il s’avère que Kevin Vickers est un excellent politicien, les libéraux auront pigé l’as de coeur.

Mais s’il n’est pas le sauveur attendu, ils se trouveront dans de beaux draps et assureront quasiment la réélection de Blaine Higgs.