Tout le monde à genoux!

Le député vert de Kent-Nord, Kevin Arseneau, prie le ciel que l’Assemblée législative mette fin à la prière en début de session parlementaire. Sans doute pour améliorer l’environnement sonore du lieu. On est vert ou on ne l’est pas!Il y a tellement de problèmes urgents de cette nature à régler qu’on finit par ne plus les remarquer. Mais j’avoue avoir été victime d’un léger étonnement, récemment, en visionnant une vidéo où le député bleu royal de Shippagan, Robert Gauvin, déclamait justement, avec trémolos d’apparat, cette prière protestante.

Et dans la langue des papistes, de surcroît! Non, mais! Comme s’il fallait vraiment prendre le risque d’antagoniser davantage l’Alliance des gens du peuple du bout du monde, ou quelque chose du genre.

***

Et cette prière n’y va pas avec le dos de la cuillère! Si j’ai bien compris, elle invoque le Roi des rois et le Seigneur des Anneaux, appelant des tonnes et des tonnes de grâces sur la gouverneure suprême de l’Église d’Angleterre, Élizabeth à ti-George à ti-George, déjà gracieuse majesté du Royaume-Uni et du Canada, sans oublier l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Jamaïque, la Barbade, les Bahamas, Grenade, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Îles Salomon, Tuvalu, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Belize, Antigua-et-Barbuda et Saint-Christophe-et-Niévès.

C’est sans compter sur sa fortune, HÉNAURME!, les joyaux de la Couronne, ses palais, ses chevaux et ses chiens, dont le regretté Whisper, le dernier de ses corgis, mort l’automne dernier, pauvre tite bête. RIP.

En passant, je rappelle aux personnes qui sont près de leurs sous que cette reine coûterait à chaque contribuable canadien un peu plus d’un dollar par année! Quand on sait le prix du litre d’essence, c’est vraiment exagéré de siphonner ainsi les contribuables!

Enfin, je veux bien qu’on supplie le bon Dieu d’accorder encore plus de grâces à Mama Jesty, mais me semble qu’elle en a déjà pas mal reçues! Coudon, est ben dure à contenter!

***

Vu comme ça, l’oraison politique du député Arseneau est sensée. Pourquoi perdre une minute du précieux temps des députés pour demander au bon Dieu des affaires que la reine a déjà?

D’autant plus que, selon certains spécialistes, la religion et l’État sont divorcés au Canada. C’est ce qu’on appelle un État laïc. Autrement dit, un État célibataire. Exemple: au Québec, on va enlever le crucifix à l’Assemblée nationale. Le mur sera laïc et tout nu. Et du laïc tout nu, sans prières ça donne des mauvaises pensées! PRUDENCE!

Bon, j’admets que ce n’est pas seulement pour la reine que nos pieux députés invoquent le bon Dieu avant le début de leur pénible labeur de législateurs: c’est surtout pour que le bon Dieu soit de leur bord! Comme le soir des élections.

Les députés de l’Opposition, eux, prient pour obtenir des réponses intelligentes à leurs questions. Mais faudrait prier plus qu’une minute!

***

Justement, qu’est-ce que la prière? Et pourquoi prie-t-on?

La prière est une forme de pensée positive qu’on envoie en direction du bon Dieu. Faut montrer de la gratitude pour tout ce qu’on a. On peut aussi en profiter pour passer une commande: faire que la neige arrête au plus sacrant et que la session se termine le plus rapidement possible. Des choses simples, quoi!

Naturellement, ceux qui ne croient pas, n’envoient rien, même s’ils s’attendent à tout, y compris que la prière passe au plus vite, en pensant peut-être à leur liste d’épicerie ou à leur compte en banque. Et, possiblement, à leur douce moitié.

Dieu, du haut de son nuage, observe la scène. Des anges polyglottes lui traduisent tout ça en anglais. Toutes les pensées sont traduites. Même les mauvaises! Ayoye!

***

Certains prétendent que ces prières ne servent à rien. Eh ben, détrompez-vous! Car c’est à cause des prières que tout va si bien sur terre!

Bon, il y a parfois des embûches, quelques trucs qui ne fonctionnent pas. Genre: un gouvernement qui fraye sans honte avec l’anti-bilinguisme. Et qui remercie probablement le ciel de lui avoir envoyé un député francophone disposé à jouer le token frenchman, comme on peut le constater avec consternation depuis les élections.

Si l’Église a ses catéchumènes, le gouvernement a ses néophytes!

Voilà pourquoi, tout compte fait, la prière est si importante à l’Assemblée législative.

Je me demande même s’il ne serait pas opportun, à l’ouverture d’un nouveau parlement, de dire un rosaire bilingue et de faire un chemin de croix au grand complet autour du parlement, pour bien inculquer aux nouveaux députés que leur boulot peut être un véritable calvaire!

Quant aux anciens députés, ils savent déjà que la vie politique est un enfer!

***

Et vous, mystiques lecteurs zé lectrices mystifiées, priez-vous?

Priez-vous pour que le bon Dieu éclaire vos choix électoraux afin de ne pas être pognés la prochaine fois dans des patarafes politiques comme celle dans laquelle vous êtes pris depuis la fausse défaite du Gallant gouvernement?

Vu que dimanche prochain c’est le dimanche des rameaux, avez-vous commencé à préparer vos pâques? Vous savez, ce moment fort de la vie de l’Église où tous les croyants sont attendus au confessionnal afin de se faire dire par le curé, chaque année, de ne plus recommencer?

Et vous, incroyants lecteurs zé lectrices incroyables, profiterez-vous d’une bonne grosse mordée laïque dans le jambon de Pâques pour vous demander si, par hasard, y aurait-y pas moyen de changer de gouvernement, sans prière bien entendu, mais avec un zeste de pensée magique?

***

La prière est une chose intime. Peut-être la plus intime qui soit. Elle n’exige même pas que l’on soit croyant ou non. Elle est plutôt de l’ordre du soupir qu’on exhale quand le moment est beau ou quand le temps se couvre. C’est une forme de respire.

Respirer, c’est ce que nous rattache à la Vie.

Et comme l’a dit le merveilleux Mahatma Gandhi: «Il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son cœur.»

En attendant, tout le monde à genoux! Respirons, respirons!

Han, Madame?