Un autre Wildcat sur la Coupe Stanley?

Les partisans des Wildcats de Moncton regardent les séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec beaucoup d’intérêt, peut-être plus qu’à l’habitude.

C’est que la grande danse printanière met en vedette plusieurs anciens de l’équipe de Robert K. Irving.

Certains n’ont pas fait long feu, mais d’autres peuvent encore rêver logiquement à inscrire leur nom sur la fameuse coupe de Lord Stanley.

Beaucoup d’experts voyaient le Lightning de Tampa Bay comme nouveaux monarques du circuit Bettman en juin.

Sauf que le voyage du gardien Louis Domingue et de l’entraîneur des gardiens Frantz Jean a pris fin pas mal plus rapidement que prévu.

Une défaite qui a entraîné de nombreux bouleversements en Floride, dont le départ de Steve Yzerman (maintenant chez les Red Wings de Détroit) et l’arrivée de Mathieu Darche.

Domingue a évolué avec les Wildcats entre 2008 et 2010.

Cet effondrement en quatre petites parties face aux Blue Jackets de Columbus a drôlement fait l’affaire du défenseur David Savard.

Le patineur québécois a été un des meilleurs arrières de l’histoire des Wildcats.

En 2009-2010, il avait présenté un rendement de 13-64=77 en 64 rencontres.

Ces 64 mentions d’aide représentent un record d’équipe qui tient toujours.

Mais l’ancien numéro 58 est déjà en congé, puisque son équipe s’est inclinée en six rencontres devant Brad Marchand et ses Bruins de Boston.

Le Néo-Écossais avait mené son équipe à la conquête de la Coupe du Président en 2006, avec sa fiche de 29-37=66 en 68 rencontres et son caractère bouillant.

l’ex-petite peste qui a terminé son stage junior avec les Mooseheads de Halifax en 2008 est possiblement le mieux placé pour aspirer au Saint Graal du hockey.

L’attaquant Dmitrij Jaskin semblait en bonne position pour aspirer aux grands honneurs, mais ses Capitals de Washington ont quitté la scène rapidement face aux Hurricanes de la Caroline.

Le Tchèque a été un des meilleurs joueurs européens de l’histoire des Wildcats, même s’il n’a patiné qu’une seule saison au Colisée (2012-2013).

En 51 rencontres, il avait présenté un dossier de 46-53=99.

Dans l’Ouest, Ivan Barbashev et les Blues de St-Louis sont passés en finale de conférence avec leur victoire sur les Stars de Dallas lors du match ultime.

Le Russe a été un joueur dominant dans le junior.

En 2014-2015, il a présenté un dossier éloquent de 45-50=95 en 57 parties à Moncton.

L’attaquant Gabriel Bourque et l’Avalanche du Colorado ont vu leur périple prendre fin lors du septième contre les Sharks de San Jose, mercredi soir.

Le joueur québécois a terminé son stage junior chez les Wildcats, compilant un dossier de 3-11=14 en 25 parties en 2009-2010.

Il avait été dominant en séries, avec un rendement de 19-10=29 en 21 rencontres, menant Moncton à sa seconde conquête de la Coupe du Président.

Tous les autres anciens ont regardé les séries à la télévision, soit Philip Danault (Canadiens de Montréal), Keith Yandle (Panthers de la Floride), Andrew MacDonald (Flyers de Philadelphie), Corey Crawford (Blackhawks de Chicago), ainsi que Jason Demers et Conor Garland (Coyotes de l’Arizona).