Foyers de soins: Higgs est figé comme un chevreuil dans les phares d’un char

Blaine Higgs ne s’aide pas beaucoup dans le dossier des foyers de soins. C’est à se demander s’il comprend qu’il est en train de jouer le jeu du SCFP.

Ce dernier représente quelque 4100 travailleurs (oeuvrant dans 46 foyers) dont la convention collective est échue depuis 2016.

Depuis quelque temps, il fait monter la pression et déstabilise les progressistes-conservateurs en menant une campagne de relations publiques qui rappelle l’approche des guérillas.

Manifestations ciblées, occupation de locaux, campagne publicitaire agressive, communiqués, points de presse à chaud, coups d’éclat; tout y passe.

Blaine Higgs – qui, il faut le rappeler, a hérité de cette patate chaude du gouvernement libéral de Brian Gallant – se retrouve sur la défensive.

Jusqu’à maintenant, lui et ses ministres ont réagi en restant figés comme des chevreuils devant les phares d’un char.

Au début mai, des travailleurs ont occupé le hall d’entrée du ministère du Développement social pour obtenir une rencontre avec la ministre, Dorothy Shephard.

Mme Shephard aurait pu dégonfler leur baloune en se présentant sur place rapidement, mais elle a choisi de ne pas le faire.

Le «sit-in» a duré trois jours et trois nuits. Les gardiens de sécurité ont momentanément bloqué la livraison de nourriture et de lingettes nettoyantes aux manifestants, ce qui a fait d’eux des martyrs.

Plus récemment, la présidente du syndicat a apostrophé le premier ministre devant des journalistes.

M. Higgs aurait pu essayer de dialoguer calmement avec elle, ce qui lui aurait permis de projeter l’image d’un leader qui a la couenne dure.

Ce n’est pas ce qui s’est produit. Sa directrice des communications s’est rapidement interposée et il a quitté les lieux sans dire un mot.

En réagissant ainsi, les progressistes-conservateurs laissent le champ libre au SCFP, qui ne demande pas mieux que de les faire passer pour des élus qui ne se soucient pas des travailleurs et des résidents des foyers de soins.

Ce conflit est une guerre des relations publiques. Une guerre que le gouvernement Higgs est en train de perdre.