Beaucoup de joueurs de 19 ans

Pour un club qui en est à sa deuxième année dans son plan de reconstruction, je remarque que le Titan d’Acadie-Bathurst compte actuellement sur beaucoup de joueurs de 19 ans.

C’est surtout le cas en attaque avec la présence des Mathieu Desgagnés, Anderson MacDonald, Evan MacKinnon, Liam Leonard et, à compter de vendredi, Shawn Element.C’est surtout le cas en attaque avec la présence des Mathieu Desgagnés, Anderson MacDonald, Evan MacKinnon, Liam Leonard et, à compter de vendredi, Shawn Element.

Cinq bonshommes nés en 2000 qui pourraient tous figurer au sein du top-6 dans l’organigramme de l’entraîneur-chef Mario Durocher.

C’est alléchant, certes. Mais dans les faits, pour un club qui n’est pas encore à maturité, ça en fait beaucoup trop. C’est du moins mon avis.

Surtout que Logan Chisholm, âgé de 18 ans celui-là, est aussi assuré d’une place dans le top-6.

Tout ça pour dire que si la situation demeure inchangée, les jeunes Alexandre David, Nicholas Kingsbury-Fournier, William Champagne, Yannic Bastarache, Olivier Coulombe, Alexis Dubé et le premier choix européen batailleraient pour les trois autres postes disponibles dans le top-9.

Ajoutez à ce groupe les deux ou trois attaquants de 16 ans qui seront sélectionnés samedi dans les trois premières rondes.

Et là, je n’ai pas encore parlé du capitaine Cole Rafuse qui jusqu’à preuve du contraire est toujours dans le portrait malgré ses 20 ans.

Et c’est sans oublier les Mathieu Samson et Yan-Cédric Gaudreault, eux aussi âgés de 19 ans, ainsi que Brandon Cianflone. Quoique dans leur cas, même s’il n’est pas impossible qu’ils parviennent à forcer la main de la direction en connaissant un excellent camp d’entraînement, ça risque d’être plus difficile.

Évidemment, comme ce sont des recrues, Bastarache, Coulombe et Dubé pourraient fort bien se retrouver au sein de la quatrième unité. Idem pour les «kids» qui seront repêchés samedi.

Sauf que la logique, dans le plan de reconstruction, serait de s’arranger pour avoir davantage de jeunes jambes dans les trois premiers trios.

Après tout, dans la LHJMQ, on reconstruit comme du monde ou on ne reconstruit pas. Et je fais confiance en Sylvain Couturier et Mario Durocher pour bien démêler tout ça.

En passant, si on sait déjà que Yan Aucoin, du Drakkar de Baie-Comeau, est l’un des deux nouveaux défenseurs de 20 ans qui se joindront à l’équipe vendredi, l’autre joueur ciblé serait, semble-t-il, Jérémy Diotte, des Saguenéens de Chicoutimi.

Bien hâte de voir ce que sera le coût pour Diotte s’il est vraiment le joueur en question. Mais si c’est le cas, mon petit doigt me dit que le prix à payer pourrait être un attaquant et possiblement Mathieu Samson.

On verra bien.