Quand l’élève rejoint le maître

Dimanche dernier, à l’occasion du 1 mille Crossman de Moncton, Pier-Luc Roy, Jean-Marc Doiron et Alexandre L’Heureux ont livré ce qui se veut la course la plus serrée de la présente saison au Nouveau-Brunswick.

Roy a triomphé en 4m39s00c, soit deux secondes et des poussières devant Doiron à 4m41s07c. L’Heureux (4m42s44c) fermait la marche à 37 centièmes de seconde de Doiron.

Samedi, ces trois Alexis le Trotteur du 21e siècle se retrouveront à Beresford pour le 29e 10 km Chaleur. Et à les écouter, du moins les deux premiers, ça risque d’être tout aussi spectaculaire. D’autant plus que la course agira aussi en tant que championnat provincial pour la distance.

«Je serai là c’est certain», m’a révélé mon collègue de travail Jean-Marc Doiron, qui s’entraîne régulièrement avec Roy.

«Pier-Luc m’a surpris dimanche grâce à un départ rapide. Mais si ma petite fille me laisse dormir d’ici là, c’est garanti que ça n’arrivera pas de nouveau samedi. C’était la première fois qu’un de mes anciens athlètes avec les Aigles Bleus parvient à me battre dans une course. On va voir samedi si c’était juste un coup de chance», m’a confié avec humour Jean-Marc, qui a dirigé plusieurs vedettes actuelles de la course à pied, à l’époque qu’il dirigeait le club de cross-country du Bleu et Or.

«Je crois que j’ai réveillé la bête», s’est exclamé en riant Pier-Luc quand je l’ai questionné.

«Jean-Marc va sûrement être plus vigilant à mes tactiques de course. Selon moi, nous allons probablement travailler en équipe pour une bonne partie de la course et ça va se décider dans les derniers kilomètres. Une chose est sûre, nous avons tous les deux le goût de briser la barrière des 33 minutes. Ça promet d’être une course intéressante», a ajouté Pier-Luc.

Pour sa part, L’Heureux s’est fait beaucoup plus prudent dans ses propos.

«Plus longue est la course, le moins de chance que j’ai de la gagner, soupire L’Heureux en riant. J’ai déjà couru un 10 km en 31m48s, mais ça remonte à 2006. Depuis 10 ans, mon meilleur chrono est 35m21s. Alors je serais très content si je parviens à briser les 35 minutes. Je crois cependant être assez en forme pour le faire.»

Outre Jean-Marc Doiron, vainqueur en 2017, au moins trois autres anciens vainqueurs de la course seront présents, soit Paul Gallant (2008, 2015, 2016), Stéphane Boudreau (2004, 2011) et Carol Lepage (1996, 1999, 2003). Si Gallant et Lepage seront du 10 km, Boudreau, lui, s’exécutera dans le 5 km.

À moins d’une incroyable surprise, les records de Joël Bourgeois (29m35s, 1995) et de Patty Blanchard (35m49, 1999) ne seront pas menacés samedi.

LES 29 TRAVAUX D’EUCHARISTE

Toujours au sujet du 10 km Chaleur, j’ai cette phrase en tête depuis le début de la semaine: «Ainsi va le 10 km Chaleur, ainsi va Euchariste Brideau».

Là je m’imagine fort bien vos têtes d’ahuris en train de relire la phrase précédente. Euchariste Brideau? Mais c’est qui ça? Mais ou et donc car ni or?

Euchariste Brideau, messieurs-dames, est un modeste bonhomme âgé de 73 ans qui se veut le seul coureur à avoir pris part aux 28 premières éditions de la populaire épreuve. J’avais d’ailleurs eu l’occasion de discuter avec lui lors du 25e anniversaire de l’événement en 2015.

Samedi, ce vieux routier de Saumarez, encore droit comme une barre, sera sur la ligne du 29e départ. Et comme dirait Édouard Carpentier, «si Dieu le veut», il sera là pour la 30e en 2020.

Le départ des épreuves de 10km et de 5km seront donnés à 10h, soit une heure plus tôt que lors des dernières années.

Le président du comité organisateur Mario Boudreau m’a par ailleurs révélé qu’il attendait au-delà de 600 inscriptions en comptant les enfants (12 ans moins) qui prendront part aux épreuves de 1km ou 300m.

Les profits seront remis à l’école Carrefour Étudiant de Beresford pour leurs activités sociales, culturelles et sportives.

AUTRES ÉPREUVES DU WEEK-END

Plusieurs Néo-Brunswickois, dont Ryan O’Shea, de New Maryland, et Nathaniel Couture, de Fredericton, prendront part ce samedi à la course de sentier Salomon Wascally Wabbit IX de Londonderry, en Nouvelle-Écosse. O’Shea et Couture participeront à la course de 82,5 km.

Toujours samedi, Fredericton sera l’hôte du 5 miles MAF Flyin Feet. Le départ sera donné à 10h.

Dimanche, un triathlon exclusivement féminin sera présenté à Hampton à compter de 8h.

Également dimanche, quelques Néo-Brunswickois sont inscrits à l’une des épreuves du Marathon Blue Nose de Halifax, dont Daniel LeBlanc, de Dieppe.