Doiron et Hourihan conserveront-ils leur couronne à Shediac?

Le 10 km George-Gallant de Shediac célébrera samedi son 40e anniversaire de naissance.

Si j’étais le moindrement pointilleux, je dirais que c’est le 37e anniversaire parce que les trois premières années, la distance de l’épreuve était de 12,8 km.

En fait, ça devrait plutôt être le 36e anniversaire puisque les athlètes n’ont eu qu’à franchir une distance de 9,3 km en 2017, année où Jean-Marc Doiron s’est imposé en 31m47s.

L’organisateur Daniel Gallant, qui est aussi l’un des enfants du célèbre coureur à qui la course est dédiée, m’a révélé que les trois premières éditions se voulaient une épreuve de 8 miles (12,8 km).

«La Ville de Shediac voulait organiser une course pour mon père et c’est la distance qui avait été choisie. Ç’a duré trois ans comme ça et ce n’est qu’en 1983 que c’est devenu un 10 km. Je me souviens que nous étions près d’une quarantaine de coureurs pour la première édition, dont mon père et moi-même. Joe McGuire a été le premier gagnant de la course», m’a-t-il raconté.

«Nous sommes l’une des plus vieilles courses de la province avec, entre autres, le Demi-Marathon de Saint-François et le Marathon de Fredericton», mentionne-t-il.

Notons que le 5 miles de la Fête des pères de St. Andrews est une autre épreuve qui a déjà plus de 40 ans.

Daniel Gallant est par ailleurs également fier de dire que tout l’argent est remis aux athlètes, que ce soit en argent, en trophées ou en médailles.

«Nous attendons plus de 300 personnes pour samedi. Nous aurons également droit à une belle température de 26 degrés avec une petite brise», a-t-il ajouté.

Parmi l’élite, notons que Pier-Luc Roy, Grant Handrigan, Paul Gallant, Evan Arsenault et Sylvain Arseneau ont déjà confirmé leur présence chez les hommes, ainsi que Sacha Hourihan, championne en 2018, du côté féminin.

«J’ai gagné les deux dernières années et je vais donc y aller pour une troisième de suite. Sauf que ça ne va pas être facile. Je ne tiens vraiment pas la victoire pour acquise», m’a confié mon collègue au journal Jean-Marc Doiron.

«Pier-Luc et Grant sont deux coureurs que je respecte beaucoup et ils sont probablement plus motivés à pousser la machine que moi ce week-end. Cela dit, il fait habituellement chaud à la course George-Gallant et Pier-Luc se plaint parfois qu’il n’aime pas courir dans la chaleur. Ça pourrait donc jouer en ma faveur», m’a également mentionné Jean-Marc.

Par ailleurs, si le 10 km n’est pas votre tasse de thé, il y a aussi moyen de s’inscrire dans le 5 km, le 1 km (15 ans et moins) et le 100 m (6 ans et moins). Départs: 9h30 (100 m et 1 km), 9h40 (10 km) et 9h50 (5 km) à l’école Louis-J.-Robichaud.

Gros week-end d’athlétisme

Erin Vringer – Archvies

Le stade de Moncton sera le théâtre de trois importantes compétitions d’athlétisme, samedi et dimanche.

Outre les Championnats de l’Atlantique, nous aurons également droit aux essais provinciaux de la Légion ainsi qu’aux Championnats de l’Atlantique du programme Cours, Saute, Lance et Roule.

Jordan Henri et Craig Thorne, dans la division U-20, Owen Enstrom, Francis Richard et Shelby MacIsaac, dans la division U-18, Erin Vringer et Carys Jacobson, dans la division U-16, Elizabeth MacDonald et Victoria LeBlanc, dans la division senior, de même que Bruce Rosvall, Dean Strowbridge, Carol Lepage, Andrew Justason, Calvin McDonald, David Jefferson, Sharon Peabody, Heather LeBlanc, Patty Blanchard et Monica Hitchcock, chez les maîtres, sont parmi les principaux athlètes à surveiller dans le camp néo-brunswickois.

Les deux épreuves qui devraient toutefois retenir votre attention sur le 100 m et le 200 m chez les hommes.

Pour le 100 m, Jordan Henri, l’Insulaire Damon MacDonald, ainsi que les Néo-Écossais Alex Godfrey, Jaiden Williams et Peter Collier sont tous en mesure de briser barrière des 11 secondes.

Et pour le 200 m, ce même groupe, en plus des Néo-Écossais Nick Landry et Jacob Symonds vont assurément se faire la vie dure.

Quelques records provinciaux devraient tomber et vous pouvez parier un vieux 2$ que la jeune surdouée Erin Vringer sera active dans ce département avec les épreuves du 800 m, 1200 m et 1500 m steeple.

Bien hâte de voir également si Patty Blanchard parviendra à améliorer son record provincial du 1500 m dans son groupe d’âge (60-64 ans) qui est de 5m18s59s.

Autres épreuves au calendrier

Greg Sawyer, d’Edmundston. – Acadie Nouvelle: David Caron

L’événement de course à pied Bon Coeur de Saint-Quentin aura lieu ce samedi. Déjà vainqueur l’an dernier, Greg Sawyer, d’Edmundston, sera encore une fois la principale tête d’affiche. Outre le 10 km, vous pouvez également vous inscrire dans le 5 km, le 2 km ou le 1 km. Départ: 10h à l’école élémentaire Mgr.-Martin.

Enfin, ce dimanche, les triathlètes ont rendez-vous au Duathlon de Moncton, qui coïncide tenez-vous bien avec les Championnats de l’Atlantique du duathlon sprint, de même les qualifications de groupe d’âge pour les Championnats mondiaux de 2020 qui auront lieu à Almere, aux Pays-Bas. Départ: 8h au Colisée de Moncton.