Crème solaire: à s’tartiner sans modération!

Vous l’attendiez depuis de longs mois. Votre désir de le retrouver n’a jamais faibli cet hiver. Votre fidélité et amour sans concession sont récompensés. Le soleil est bien là. Plus fort que jamais. Parole de canicule. Mais le soleil est un faux-ami. Et l’approcher de trop près est une mauvaise idée. En excès, il peut provoquer des coups de soleil ou pire, un cancer de la peau. Il est donc important de porter un écran solaire afin de vous protéger contre les rayons ultraviolets. L’Acadie Nouvelle vous enseigne le bronzage en toute sécurité.

Pour commencer, il est important de savoir que les écrans solaires sont classés selon la force de leur facteur de protection solaire (FPS). Cela correspond à la capacité du produit à contrer les rayons UVB. Par exemple, un écran solaire possédant un FPS de 15 filtre 93% des rayons UVB, tandis qu’un écran avec un FPS de 30 (minimum requis) bloque 97% des UVB.

Cette traduction faite, comment se décider parmi les multiples choix de crème qui s’offrent à vous? C’est simple. Privilégiez toujours les écrans résistants à l’eau et «à large spectre», qui protègent à la fois contre les UVA et les UVB. C’est bien enregistré? Appliquez désormais! Et généreusement. Comment? En vous tartinant d’une couche de crème de la grosseur d’une balle de golf au moins 15 min avant l’exposition. En effet, un adulte a besoin de 2 ou 3 cuillerées à soupe de lotion pour couvrir tout son corps et de 1 cuillerée à café pour le visage et le cou. Bon appétit!

À présent, vous ressemblez à un bonhomme de neige gluant. Votre peau colle. Mais vous ne pourrez pas y échapper. Les petits malins qui pensaient s’en sortir à bon compte avec un chapeau ou une casquette seront déçus. Ces derniers ne protègent pas du soleil. Alors, même si votre Panama ne vous quitte jamais, badigeonnez-vous d’écran solaire sur les oreilles, le nez, le menton et le cou. Sans oublier le dos de vos mains et le dessus de vos pieds.

Pour les hommes mûrs, n’oubliez pas de protéger aussi votre crâne dégarni.

Pour certaines dames, appliquez d’abord l’écran solaire, puis le maquillage.

Enfin, pour ceux d’entre vous fâchés avec les bébêtes, même consigne, l’insectifuge passe toujours après. Le code de la sécurité solaire est clair: priorité à la crème!

S’agissant de la fréquence, il est bon de réappliquer votre écran solaire au moins toutes les deux heures. Surtout si vous avez nagé, transpiré, ou que vous vous êtes séchés avec une serviette de plage. Sachez à ce sujet que les écrans solaires résistants à l’eau ne sont actifs que pendant 40 ou 80 minutes, selon l’étiquette.

Et en vous penchant sur cette étiquette justement, vous verrez que ces produits contiennent des agents chimiques. On ne devrait donc pas les utiliser après la date de péremption car ils pourraient ne plus être aussi efficaces. Idem pour les écrans solaires qui ont été affectés par des températures extrêmes. Un changement de couleur ou d’odeur sont de bons indices qui doivent vous inciter à vous en débarrasser. Pour conclure, souvenez-vous que les écrans solaires sont conçus pour vous offrir une protection additionnelle contre le soleil. Ainsi, la Société canadienne du cancer (SCC) recommande autant leur usage que l’ombre et les vêtements. Nos recommandations s’arrêteront là. On ne voudrait pas déprimer nos lecteurs naturistes!