Un combat qui fera histoire?

Le Centre Kent-Nord Impérial de Richibucto n’affichera peut-être pas complet, samedi soir, mais ce ne sera pas loin.

Il faut dire qu’un combat de championnat canadien entre le toujours spectaculaire Dominic Babineau et le Néo-Écossais Joey Laviolette a de quoi attirer les amateurs de boxe.

D’autant plus qu’ils sont considérés les deux meilleurs boxeurs au Canada dans la catégorie des super-plumes.

Jeudi après-midi, le gérant de Dominic, Philippe Baraly, est allé jusqu’à me dire qu’il s’agit du combat le plus important présenté au Nouveau-Brunswick depuis celui qui avait opposé Jacques LeBlanc et Darrell Pee Wee Flint en mars 1989 au Colisée de Moncton.

Ce n’est pas rien.

Surtout que Philippe, bien qu’il s’obstine à encourager les Maple Leafs de Toronto, s’y connaît en boxe.

Même qu’en lisant entre les lignes, je devine que Philippe nous suggère carrément de ne pas rater ce rendez-vous dont on risque de parler pendant beaucoup d’années.

Le Centre Kent-Nord Impérial peut accueillir environ 1500 personnes.

En passant, je trouve ça pas mal exceptionnel de voir le comté de Kent attirer autant de gens ici et là sur son territoire.

Outre le gala de boxe des promotions Don’t Blink, beaucoup de gens se déplaceront également à Sainte-Marie-de-Kent pour la 63e Exposition agricole de Kent. Au menu, samedi soir, des chiens acrobates, une compétition de chevaux de trait et le groupe Eddie Chase & Graffiti Four.

Le toujours intéressant Festival bluegrass de Rogersville propose pour sa part le réputé Lonesome River Band, de même que Junior Sisk, Ray Légère & Original Acoustic Horizon, Jam Time, Grassline et River Bank.

Et c’est sans oublier la vedette montante Audrée Basque qui fera les frais du Samedi au Pays de la Sagouine en compagnie de quelques autres artistes de la relève.

Ça va veiller tard. Et vous pouvez parier que le réveil du dimanche matin sera beaucoup plus facile si jamais Dominic Babineau est couronné champion canadien.

Geneviève Lalonde 13e à Dublin

Geneviève Lalonde a finalement pris la 13e position dans l’épreuve de 1500, jeudi, aux Jeux Morton de Dublin.

Elle a franchi la distance en 4min17s99. C’est beaucoup moins que son record personnel de 4min08s54 établi en juin dernier à Guelph.

Trois Américaines ont pris possession du podium, soit Elinor Purrier (4min08s59), Elise Cranny (4min09s01) et Cory McGee (4min09s06).

J’ai eu le temps d’échanger un court instant avec la coureuse de Moncton. Elle a au moins eu le temps de me confirmer qu’elle prendra part au Weltklasse de Zurich, en Suisse, le 29 août. Il s’agit d’une autre épreuve de la Ligue diamant.

C’est l’anniversaire de Jules-Edy Laraque

C’est l’anniversaire de l’un des joueurs les plus populaires dans l’histoire du Titan d’Acadie-Bathurst, vendredi.

Le spectaculaire Jules-Edy Laraque, qui n’avait pas son pareil pour servir de retentissantes mises en échec, a désormais 39 ans.

Vous savez quoi? Je n’ai qu’à entendre le prénom de Jules-Edy et dans ma tête la foule du Centre régional K.-C.-Irving se met aussitôt à scander «Edy! Edy! Edy!». Ils ne sont pas nombreux les joueurs du Titan qui m’ont marqué autant.