Le grand, le gros et le petit

Qui sont les plus grands cette saison dans la LHJMQ? Les plus costauds? Les plus petits? Comme je le fais chaque année, je vous ai compilé tout ça et voici ce que mes recherches ont donné. Chanceux que vous êtes.

Ainsi, le défenseur Louis Crevier des Saguenéens de Chicoutimi est le géant de cette 51e saison. Du haut de ses 6 pieds 7 pouces, Crevier devance le Néo-Brunswickois Cole Fraser des Eagles du Cap-Breton. Remarquez que ça n’empêche pas Fraser de regarder l’autre dans le blanc des yeux avec ses 6 pieds 6 pouces.

Trois autres joueurs sont à 6 pieds 5 pouces, soit l’arrière Oliver Turan du Titan d’Acadie-Bathurst, ainsi que les avants Metis Roelens des Olympiques de Gatineau et Shawn Boudrias des Eagles.

Kevin Mandolese, également des Eagles, est le plus grand gardien à 6 pieds 4 pouces.

Au total, c’est pas moins de 101 joueurs qui mesurent au moins 6 pieds 2 pouces. Le Titan, les Mooseheads, les Huskies et le Phoenix dominent dans ce département avec six joueurs chacun à plus de 6 pieds 2 pouces.

En ce qui concerne le joueur qui en demande le plus au pèse-personne, on doit se tourner vers les attaquants Egor Sokolov des Eagles et Chase Ellis des Voltigeurs de Drummondville.

Ils font tous deux osciller l’aiguille à 231 livres. Pauvres pensions qui les abritent. Ça doit manger en titi ces deux colosses.

Mention honorable à Nicholas Deakin-Poot des Sea Dogs de Saint-Jean avec ses 227 livres.

Chez les défenseurs, Benjamin Roode et Yan Aucoin, tous deux du Titan, sont les plus lourds à 223 et 222 livres.

Devant les buts, Alexis Gravel des Mooseheads de Halifax pèse 219 livres.

À l’opposé, Mickaël Hébert des Huskies de Rouyn-Noranda et Gavin Hart des Mooseheads sont les deux plus petits joueurs de la LHJMQ à 5 pieds 5 pouces.

Olivier Boutin des Olympiques et Miguel Tourigny de l’Armada de Blainville-Boisbriand sont pour leur part les deux plus petits défenseurs à 5 pieds 7 pouces.

Le gardien Émile Samson de l’Armada ne fait par ailleurs que 5 pieds 8 pouces.

Enfin, les joueurs le plus légers du circuit sont l’attaquant Brady Burns des Sea Dogs et le défenseur Colton O’Brien des Remparts de Québec avec leurs 145 livres. L’Acadien Patrick LeBlanc des Islanders de Charlottetown et le gardien Émile Samson, qui d’autre, suivent à 147 livres.

Ces gars-là ont intérêt à terminer leurs assiettes s’ils veulent prendre du poids.

Cyr et McCormick s’éclatent

Les vétérans Mika Cyr des Wildcats de Moncton et Adam McCormick des Eagles ont entamé la saison du bon pied sur le plan offensif.

Cyr, qui nous revient tout juste du camp d’entraînement des Flyers de Philadelphie, a été tout simplement dominant lors des deux premières rencontres de cette jeune saison.

Non seulement a-t-il compilé deux buts et une passe pour trois points, mais il a également affiché un différentiel positif de +4. C’est sans oublier que le hockeyeur de Sainte-Anne-de-Madawaska a remporté 23 de ses 37 mises au jeu pour un excellent taux de 62,2%.

En ce qui concerne McCormick, il a obtenu trois points, dont un but, dans les deux gains des Eagles contre le Titan. Le défenseur originaire de Woodstock, qui est âgé de 19 ans, semble déterminer à passer au prochain niveau, lui qui a obtenu au moins 30 points dans chacune de ses deux dernières campagnes.

Trois recrues s’illustrent

Ce n’est certes qu’un premier week-end, mais trois recrues néo-brunswickoises ont démontré qu’elles étaient prêtes à entamer la 51e saison de la LHJMQ.

Chez le Titan, Cole Huckins a enregistré un but et une passe pour deux points en autant de rencontres. Le choix de première ronde a aussi obtenu neuf lancers au but.

Du côté des Sea Dogs, Dawson Stairs a démontré que ses succès avec les Tigres de Campbellton la saison dernière n’étaient pas un feu de paille. Stairs y est allé d’un but et une passe en deux matchs, en plus d’afficher un excellent différentiel de +4.

Son coéquipier Kale McCallum, un défenseur, a quant à lui amassé deux mentions d’aide en deux duels, en plus d’un différentiel de +2.

Huckins et Stairs sont originaires de Fredericton, alors que McCallum est un produit de Quispamsis.

PVG fait déjà des siennes

Pierre-Vincent Guignard a connu un excellent premier départ avec le Moose Contendo du Nord, samedi.

Dans une victoire de 3 à 2 en fusillade face aux Buck Carriers de Charlottetown, le choix de sixième ronde du Titan a repoussé 54 des 56 tirs dirigés vers lui. Sans doute pour lui faire savoir que l’organisation était très fière de ce premier match, le gardien de Pointe-Alexandre a été invité à prendre part à l’entraînement du Titan mardi après-midi.

Plusieurs autres joueurs repêchés cet été par le Titan connaissent de bons débuts de saison, à commencer par Julien Bourget, un choix de 8e ronde qui évolue avec les Cantonniers de Magog.

En six duels, Bourget a déjà accumulé neuf points, dont trois buts.

«Je suis plus ou moins surpris dans son cas parce qu’il m’avait impressionné au camp, m’a révélé le d.g. Sylvain Couturier. C’est un petit joueur rapide qui joue avec beaucoup d’intensité.»

Son coéquipier à Magog Alex-Antoine Yargeau fait également très bien avec quatre buts en six parties.

Le défenseur Zach Biggar fait également très bien dans le junior A avec les Western Capitals de Summerside. Il a une mention d’aide en quatre parties et il profite d’un bon temps de jeu.

Chez les Chevaliers de Lévis, le capitaine Dylan Champagne montre un dossier de deux buts et quatre points en six rencontres. Champagne, un choix de troisième tour, est le capitaine des Chevaliers.

Josh Nadeau, qui a très bien fait au camp du Blizzard d’Edmundston dans la MHL, a déjà un but et deux passes en deux matchs depuis son retour avec les Caps de Fredericton.

Le défenseur Marc-André Gaudet, qui évolue avec le Moose Contendo, en est un autre qui a bien fait même s’il n’a toujours pas noirci la feuille de pointage après deux parties.

Desrosiers gagne des points

En raison d’un manque de défenseurs, le Dieppois Jonathan Desrosiers a pu entamer la saison avec les Wildcats.

Desrosiers, qui sera vraisemblablement retourné aux Flyers de Moncton une fois que les Wildcats auront réglé leurs problèmes à l’arrière, a pris part aux deux matchs du week-end. S’il a été blanchi de la feuille de pointage, le choix de 9e ronde a néanmoins présenté un différentiel positif de +1.

Parlant des Flyers, je n’entends que de belles choses au sujet de leurs joueurs de 15 ans, particulièrement les trois défenseurs que sont Jett McCallum, Coen Strang et Matteo Mann. Ils ne sont d’ailleurs pas étrangers au fait que les Flyers ont remporté leurs deux premières parties cette saison.

L’attaquant Samuel Savoie serait également un joueur qui vaut le coup d’œil.