La vitamine D est un élément nutritif important. Étant donné qu’elle aide le corps à absorber le calcium, elle doit être consommée en quantité suffisante pour maintenir la santé des os et des dents. La vitamine D assure également le bon fonctionnement du système immunitaire, des muscles et des nerfs.

L’apport quotidien en vitamine D recommandé

L’apport quotidien en vitamine est de 600 unités internationales (UI) pour les adultes âgés de moins de 70 ans. Les personnes de 70 ans et plus requièrent un apport de 800 UI. Pour ces deux groupes d’âge, le seuil maximal est de 4000 UI.

Les sources alimentaires de vitamine D

Très peu d’aliments contiennent naturellement de la vitamine D, c’est pourquoi il est recommandé de consommer surtout des boissons végétales «enrichies» et du lait pour combler ses besoins.

Le jus d’orange enrichi, les poissons comme les sardines et le saumon, la margarine, le jaune d’œuf et les yogourts enrichis sont d’autres aliments qui fournissent de la vitamine D.

Conseils pour augmenter sa consommation de vitamine D

– Prenez un café au lait plutôt qu’un café noir.

– Utilisez de la boisson végétale (enrichie en vitamine D) dans vos mélanges de crêpes, muffins, soupes, smoothie, etc.

– Au déjeuner, consommez un parfait ou un gruau de la veille fait avec de la boisson de soya (ou du lait) et du yogourt grec.

– Ajoutez de la poudre de lait écrémé ou du lait condensé dans vos préparations à muffins ou à biscuits ainsi que dans vos casseroles et vos soupes.

– Utilisez de la boisson végétale ou du lait plutôt que de l’eau dans la préparation de votre chocolat chaud.

La supplémentation en vitamine D est-elle nécessaire?

Durant l’été, la synthèse de la vitamine D est assurée par l’interaction entre les rayons ultraviolets du soleil et la peau (minimum de 15 minutes d’exposition par jour).

Toutefois, l’arrivée de l’automne et de l’hiver vient mettre un frein à cette interaction. Les journées qui raccourcissent, les périodes d’ensoleillement qui sont réduites, le port de manteau et de gants sont tous des facteurs qui limitent l’exposition de la peau aux rayons du soleil.

Faut-il se tourner vers la supplémentation pour combler ses besoins?

De façon générale, si votre alimentation ne parvient pas à combler vos besoins, un supplément de vitamine est fortement suggéré, et cela, encore plus d’octobre à avril. Si vous êtes adepte de cuisine végétalienne, optez pour un supplément de vitamine D de source végétale (ergocalciférol).

Conclusion

Il vous revient de décider de prendre ou non un supplément de vitamine D durant l’hiver. Je vous suggère toutefois d’en discuter avec votre médecin, qui pourra tenir compte de plusieurs autres facteurs importants tels que votre âge, votre taux sanguin en vitamine D, votre densité osseuse, votre degré d’exposition au soleil durant l’été, etc.

Si vous prenez des médicaments, votre pharmacienne ou pharmacien pourra vérifier si ces derniers entraînent une carence en vitamine D.

Puis finalement, votre diététiste pourra analyser la qualité de votre alimentation.

* * *

N’hésitez pas à me faire parvenir par courriel vos questions ou commentaires.

Je me ferai un réel plaisir de vous répondre.