Lukas Cormier obtient la cote B par la LNH

Le contraire m’aurait étonné, mais toujours est-il que Lukas Cormier des Islanders de Charlottetown est officiellement considéré comme un éventuel choix de deuxième (ou troisième) ronde par la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey, en vue du prochain repêchage.

L’Acadien de Sainte-Marie-de-Kent est d’ailleurs l’un des quatre Néo-Brunswickois qui sont répertoriés dans ce premier relevé de la saison.

Les trois autres sont le Dieppois Nicolas Savoie des Remparts de Québec, de même que Dawson Stairs et Joshua Lawrence, tous deux de Fredericton, des Sea Dogs de Saint-Jean. Savoie, Stairs et Lawrence ont obtenu la cote C, ce qui fait d’eux pour le moment des choix de quatrième, cinquième ou sixième tours.

Quatre représentants de la LHJMQ sont cotés A, soit Alexis Lafrenière de l’Océanic de Rimouski, Jérémie Poirier des Sea Dogs de Saint-Jean, Justin Barron des Eagles du Cap-Breton et Hendrix Lapierre des Saguenéens de Chicoutimi.

Outre Lukas Cormier, Mavrik Bourque et Vasily Ponomarev des Cataractes de Shawinigan, Théo Rochette des Saguenéens, Senna Peeters des Mooseheads de Halifax et Dawson Mercer des Voltigeurs de Drummondville ont aussi obtenu la note B. Parmi les joueurs cotés C, on retrouve également Elliot Desnoyers des Wildcats de Moncton, William Villeneuve et Charlie DesRoches des Sea Dogs, Patrick Guay du Phoenix de Sherbrooke et Ryan Francis des Eagles.

Aucun joueur du Titan n’y figure, pas même Noah Delémont qui était pourtant vu comme un éventuel choix de deuxième ronde le printemps dernier.

Un McCormick avec fromage svp

Je me doutais bien qu’Adam McCormick allait passer à la vitesse supérieure cette saison, sauf que j’étais loin de m’imaginer qu’il allait flirter avec les meilleurs défenseurs offensifs du Nouveau-Brunswick dans l’histoire de la LHJMQ.

Certes, la saison est encore jeune, mais l’arrière de 19 ans des Eagles domine actuellement la colonne des pointeurs à sa position avec neuf points (1-8), à égalité avec son coéquipier Jarrett Baker (3-6).

S’il maintient la cadence, le hockeyeur de Woodstock deviendra le cinquième défenseur dans l’histoire de la province à obtenir au moins 60 points en une saison après Jean-Claude Sawyer, Kevin Gagné, Guy Dupuis et James Sanford.

Ce n’est pas rien.

Parlant de McCormick, il a été le Néo-Brunswickois le plus productif dans la dernière semaine avec quatre mentions d’aide en trois duels.

Mika Cyr des Wildcats a également récolté quatre points en trois matchs, dont trois buts.

Lukas Cormier des Islanders a lui aussi bien fait avec deux filets et une passe en trois parties. Cormier a de plus affiché un différentiel positif de +5.

Notons aussi le travail de Peyton Hoyt des Foreurs de Val-d’Or et Cole Cormier de l’Océanic qui ont tous deux réussi un but et une passe pour deux points.

Un premier trio à part des autres

Si l’Océanic (5v, 2d, 1df, 11 pts) se trouve en ce moment au troisième rang de la puissante Association Est, à un petit point du premier échelon détenu conjointement par les Eagles (6v, 1d, 12 pts) et les Islanders (5v, 0d, 2dp, 12 pts), il le doit en grande partie à son premier trio.

À eux trois, Alexis Lafrenière, Cédric Paré et Dmitry Zavgorodniy totalisent 20 buts et 29 passes pour 49 points en seulement huit matchs. Ajoutez à cela 128 tirs au but, dont 84 en provenance de la zone payante. Ils ont aussi trois buts gagnants, dont un en prolongation, et un différentiel positif de +29.

Pour ceux et celles qui aiment leurs statistiques encore plus détaillées, sachez que ce trio produit en moyenne par partie 2,5 buts, 3,63 passes et 6,13 points par rencontre, tout en obtenant 16 tirs. Pour une saison, ça leur donnerait pas moins de 170 buts, 246 passes et 416 points, en plus de 1088 lancers sur les gardiens adverses.

Ayoye maman!

Ce n’est pas pour rien que Lafrenière, Paré et Zavgorodniy occupent respectivement les premier, deuxième et cinquième rangs dans la colonne des meilleurs pointeurs de la LHJMQ.

Pas besoin de s’habiller en clown le samedi soir devant les téléspectateurs anglophones pour comprendre qu’il serait bien difficile pour Serge Beausoleil de démembrer pareille unité.

Peyton Hoyt au sommet

Qui est le joueur le plus généreux après trois semaines au niveau des coups d’épaule?

Il s’agit du Néo-Brunswickois Peyton Hoyt des Foreurs.

Hoyt a distribué jusqu’ici 26 mises en échec, une de plus que Mathieu Charlebois des Voltigeurs.

Au troisième rang, on retrouve cinq joueurs à égalité, dont le capitaine du Titan Shawn Élément.

Deux représentants des Wildcats figurent au 11e échelon avec 16 coups d’épaule, soit Jordan Spence et Jacob Hudson.

Deux Titans dans la top-10

Le Titan a beau être toujours en quête d’une première victoire, il y a au moins une catégorie dans laquelle l’équipe se tire bien d’affaire, soit les mises au jeu.

Parmi les joueurs ayant effectué un minimum de 30 mises au jeu depuis le début de la campagne, la recrue Yannic Bastarache figure en ce moment au troisième rang de la LHJMQ avec un excellent taux de réussite de 62,9%. L’Acadien de Bouctouche a remporté 22 de ses 35 mises au jeu.

Seuls Jeffrey Durocher (65,7%) de l’Océanic et Félix Robert (64,7%) du Phoenix ont fait mieux que lui.

Shawn Élément occupe pour sa part le sixième échelon avec un taux de 61,5%.

Notons aussi la 12e place de Mika Cyr (57,3%) des Wildcats et la 19e position de la recrue Jérémy Duguay (56,0%) des Huskies de Rouyn-Noranda.

Matthew Welsh près des 200 matchs

Le gardien des Islanders Matthew Welsh n’a plus besoin que de 21 matchs de saison régulière pour atteindre le cap des 200 parties dans la LHJMQ.

Seulement 13 autres gardiens ont réalisé l’exploit dans l’histoire de la ligue, dont le meneur Ryan Mior (239).

Parmi les autres qui figurent dans ce club sélect, il y aussi Adam Russo (210) et Olivier Roy (200), qui ont tous deux porté les couleurs du Titan, de même que l’ex-portier des Wildcats Alex Dubeau (228).

Le Blizzard dans le top-10

Deux formations de la Ligue junior A des Maritimes figurent dans le top-10 de la Ligue canadienne de hockey junior (CJHL) cette semaine. Il s’agit du Blizzard d’Edmundston (9e) et des Lumberjacks de South Shore (10e).

Les Vees de Penticton (BCHL) occupent le premier rang devant les Bandits de Brooks (AJHL) et les Terriers de Portage (MJHL).