Pour la présence du Bloc

La présence du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, aux débats télévisés des deux dernières semaines a importuné plusieurs Canadiens, surtout du côté anglophone, mais pas seulement. Pourquoi le leader d’un parti souverainiste aurait-il sa place dans un débat fédéral censé s’adresser aux citoyens de tout le pays? Ne vaudrait-il pas mieux de trouver un moyen de l’écarter des débats organisés par la commission indépendante ou de le restreindre au débat en français?

Pourtant, tant et aussi longtemps que le Bloc aura de véritables chances de faire élire des députés au Québec, la présence de son chef aux débats sera importante et nécessaire pour tous les Canadiens.

Contrairement à M. Blanchet, les autres participants aux débats télévisés espèrent devenir un jour premier ministre ou première ministre du Canada. Celui ou celle qui sera choisi par les électeurs le 21 octobre aura vraisemblablement à composer avec le Bloc québécois et les électeurs canadiens méritent de savoir comment ils comptent s’y prendre avant de se présenter aux urnes. C’est d’ailleurs tout à fait fascinant d’entendre certains chefs fédéralistes répondre aux attaques du Bloc en tentant à la fois de courtiser l’électorat nationaliste du Québec et de défendre l’unité canadienne.

La participation de M. Blanchet s’est avérée très utile. C’est grâce à lui que nous savons jusqu’où les autres chefs sont prêts à aller (ou pas) pour protéger la liberté de religion des minorités au pays. C’est aussi parce qu’il était là que l’on connaît la détermination de chacun des chefs (ou leur absence de détermination) en ce qui concerne le pouvoir du fédéral d’imposer un oléoduc à une province qui n’en veut pas.

Il est vrai que la présence de M. Blanchet a pour effet très agaçant de donner au Québec une place disproportionnée dans les débats tout en évinçant plusieurs questions d’intérêt véritablement national. C’est toutefois aux autres chefs qu’incombe la tâche de formuler des réponses et des propositions qui s’adressent à l’ensemble du Canada.