Course NB dévoile ses finalistes

Course Nouveau-Brunswick a procédé vendredi au dévoilement des finalistes pour ses prix annuels.

Pour le prix Coureuse de l’année, Sacha Hourihan (Southfield) a l’occasion d’être couronnée pour la deuxième fois. En fait, à part Sacha, seule Paula Keating (six fois) et Shelley Doucet (quatre fois) ont reçu ce titre au fil des ans.

En 2019, Sacha s’est imposée au Marathon Sugarloaf, à la classique d’automne de Fredericton au demi-marathon, au 10 km Chaleur, au 5 Miles de Hampton, ainsi qu’aux épreuves de 5 km de Lamèque et Miramichi.

L’autre finaliste n’est pas la dernière venue puisqu’il s’agit de Nathalie Boivin (Bathurst).

Dans les derniers mois, Nathalie a triomphé au Demi-marathon de Saint-François, à six reprises au Demi-marathon de l’Acadie (janvier, avril, juin, juillet, août et octobre), de même qu’aux épreuves de 10 km de Saint-Quentin et de Chipman.

Chez les hommes, Lee Wesselius (River Glade) est un candidat logique pour le prix Coureur de l’année en raison de ses victoires aux épreuves de 21,1 km de Fredericton (mai et septembre).

Non seulement a-t-il triomphé, mais c’est également lui qui a réalisé les deux meilleurs chronos sur cette distance en 2019 parmi tous les coureurs du Nouveau-Brunswick. Dans les deux cas, il a complété la course sous la barre des 69 minutes. Wesselius a aussi été un vainqueur convaincant au 5 Miles de Hampton.

C’est le vétéran Sylvain Arseneau (Petit-Rocher) qui est l’autre finaliste, lui qui a pris part à une trentaine de courses et qui a toujours figuré dans le haut du peloton peu importe la distance.

Il a triomphé à trois reprises au Demi-marathon de l’Acadie (mars, mai et août), au 10 km de Tracadie, deux fois au 5 Miles de Miramichi (juin et octobre), ainsi qu’au 5 km de Paquetville, au 5 km de Miramichi et au 5 km de cross-country de Miramichi.

Le prix de l’Événement de l’année se jouera entre la Classique d’automne de Fredericton, le Marathon Resurgo de Moncton et les courses mensuelles de Miramichi.

Au niveau des coureurs émergents, ou si vous préférez les recrues de l’année, on retrouve Timmy Basque (Shippagan), Grant Kelly (Saint-Jean) et Julien Thibodeau (Bathurst) chez les hommes, alors que Shawna Allaby (Belleisle Creek), Suzanne Myers (Moncton) et Summer Duchesneau (Cambridge Narrows) se font compétition chez les dames.

Le prix de l’Inspiration de l’année couronnera soit Lucienne Roy (Petit-Rocher Ouest), Jeff Queen (Saint-Jean) ou encore Johanne Thériault (Nigadoo).

Nathalie Boivin, encore elle, Daniel Landry (Petit-Rocher Sud) et Louise Thibodeau (Beresford) sont pour leur part nominés pour le prix Réalisation Personnelle. À noter que les trois athlètes sont de la région Chaleur.

Enfin, je suis en nomination pour le prix Contribution Exceptionnelle en compagnie de Denis St-Onge (Beresford) et Andrew Wagstaff (Cumberland County).

J’en suis très honoré, mais si j’avais à décider du gagnant mon vote irait à Denis St-Onge. À mes yeux, Denis est le roi des bénévoles.

À noter également que le seul et unique Brian Richard (Miramichi) sera intronisé au Temple de la renommée de Course Nouveau-Brunswick. Difficile d’être en désaccord avec cette décision parce que Brian mérite cet honneur depuis déjà très longtemps.

Le gala aura lieu le samedi 16 novembre au Danny’s Hotel Suites Event Centre à Beresford.

Le voyage dans le temps de Patty

Saviez-vous que l’année de la naissance de Patty Blanchard, en 1957, le record mondial féminin du mile appartenait à la Britannique Diane Leather avec un temps de 4min45s.

Il aura fallu la Néo-Zélandaise Marise Chamberlain, en décembre 1962, pour la déloger du sommet avec un chrono de 4min41s4.

Et bien si Patty avait pu profiter de la voiture à voyager de Marty McFly (Retour vers le futur), c’est elle qui aurait remplacé Leather au premier rang mondial en attendant Chamberlain.

D’ailleurs, la Dieppoise détient le record provincial (4min44s) depuis déjà plus de 33 ans.

En passant, saviez-vous que tous les records féminins sur route au Nouveau-Brunswick appartiennent à Patty et Shelley Doucet?

Outre le mile, Patty est également titulaire des marques du 5 km (16min01s), du 8 km (28min21s), du 10 km (34min05s) et du 15 km (54min19s). Shelley, quant à elle, trône sur le 10 miles (59min43s), le demi-marathon (1h17min10s) et le marathon (2h38min49s).

Au menu ce week-end

Petite fin de semaine tranquille pour les coureurs avec une seule épreuve dans la province.

Il s’agit de l’événement The Great Green Hill Movapalooza de Fredericton, dont tous les profits seront remis au camp Green Hill.

Vous pouvez vous inscrire à l’une des deux épreuves de sentier, soit le 8 km ou encore le 5 km.

Le départ des deux courses sera donné à 9h30 au 150 Greenwood Drive.

Plusieurs coureurs se pointeront cependant le bout du nez au Marathon de l’Île-du-Prince-Édouard, dimanche. Parmi ceux-ci, on retrouve Josh Shanks (Chance Harbour), Trevor Funk (Saint-Jean), Liam Funk (Saint-Jean), Jeff Queen (Saint-Jean), Sacha Hourihan (Soutfield) et Jessica Kennedy (Dieppe).