Poux: nos conseils pour ne pas se prendre la tête

Votre enfant est assis sagement sur le canapé en train de regarder un dessin animé. Vous le regardez. Et plus vous le regardez, plus cela vous inquiète. En effet, il se gratte la tête sans cesse. Et puis d’un coup, il vous interpelle: «Papa, maman, ma tête me gratte tout le temps!» Vous les aviez redoutés, ils sont là. Les poux ont fait leur apparition dans votre maison. Mais pas de stress, vous n’êtes pas seuls. Voici nos conseils pour vous en débarrasser.

Pour commencer, sachez qu’on retrouve des poux de tête partout dans le monde. Y compris au Nouveau-Brunswick. Les familles qui fréquentent nos écoles peuvent en témoigner.

Si vous êtes de jeunes parents innocents, apprenez que les poux de tête sont des insectes qui vivent sur la tête des humains, près du cuir chevelu. Et tels des vampires, ils se nourrissent de notre sang. Avec une préférence pour celui qu’on trouve dans les crèches, les garderies, ou les écoles.

Rassurez-vous, même s’ils sont une source importante d’inconfort, les poux ne transmettent aucune maladie. Reste qu’ils sont stigmatisants, car beaucoup de gens n’osent pas dire que leurs enfants en ont. Pourtant, toutes les recherches sont unanimes: ces parasites ne sont pas associés à un faible statut socio-économique. Ni à une mauvaise hygiène personnelle. Oui, devant les poux, nous sommes tous égaux!

Le symptôme le plus commun est la démangeaison constante du cuir chevelu. Causée par une réaction allergique de l’hôte aux morsures de poux, celle-ci peut être accompagnée d’égratignures ou de petites lésions rouges. Les personnes touchées peuvent également avoir une sensation de chatouillement ou l’impression que quelque chose se déplace dans leurs cheveux. Surtout la nuit. Les personnes atteintes auront ainsi de la difficulté à dormir et peuvent devenir irritables.

Irritables? Mieux vaut alors ne pas se frotter à une personne qui a des poux me direz-vous. On vous confirme. Au sens propre comme au figuré. Car les poux sont habituellement transmis par un contact direct de cheveux à cheveux. Il arrive plus rarement qu’ils soient partagés par l’échange de tuques, casquettes, de casques protecteurs ou d’écouteurs.

Précision importante, les poux ne peuvent pas se retrouver sur les animaux de compagnie. Pas la peine donc de chercher à incriminer votre gros pitou! Et inspectez plutôt tous les membres de votre famille à la recherche du portrait-robot suivant.

Les lentes (l’œuf) sont très petites, moins d’un millimètre, de forme ovale et paraissent blanchâtres. Mais elles ne se détachent pas aussi facilement que les pellicules. Du côté des poux adultes, ils sont de la grosseur d’une graine de sésame, ont six pattes et sont de couleur beige ou grisâtre. Un bon éclairage, une loupe et un peigne fin en métal sont utiles pour ne pas les rater. Ces bibittes se situent le plus fréquemment autour des oreilles et au niveau de la nuque. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez toujours demander l’avis d’un professionnel de santé ou d’une personne qui s’y connaît. Vos parents peut-être…

Une fois l’infestation confirmée (par 10 ou 20 poux vivants en général), elle peut être traitée au moyen de produits délivrés sur ordonnance ou en vente libre dans une pharmacie. Il s’agit le plus souvent de shampooings. N’hésitez pas à les répéter, car il est possible qu’un seul traitement ne suffise pas à tuer tous les œufs.

De plus, vous devrez refaire le traitement après sept à dix jours afin de tuer les poux provenant des lentes ayant survécu au traitement initial. Après le lavage, retirez les lentes collées aux cheveux au moyen de votre super peigne, qui deviendra bientôt votre meilleure arme.

En parallèle, nettoyer vos brosses à cheveux en les laissant tremper dans de l’eau chaude savonneuse ou dans de l’alcool à friction. Puis procéder à des examens au cours des deux ou trois semaines suivant ce traitement de choc.

Enfin, les vêtements, les serviettes et les linges de lit des personnes infestées devront être lavés à l’eau chaude et passés à la sécheuse pendant 20 minutes. Ce qui ne peut être lavé devra rester enfermé dans un sac plastique 2 semaines ou placé au congélateur pendant 48 heures. Pour les tapis, un coup d’aspirateur suffira. Voilà, c’est fini. Vous êtes arrivés au bout de votre croisade anti-poux. Ah non, un dernier mot: bon courage!