La magie de Noël fait son oeuvre

Comment ne pas croire à la magie de Noël lorsque les médias nous montrait, la semaine dernière, des images de Justin Trudeau et de Blaine Higgs se serrant la pince et se félicitant d’avoir discuté amicalement des problèmes et des défis importants de notre province, comme ceux du sous-financement de la santé, de notre population vieillissante et des droits de douane imposés sur le bois d’œuvre exporté aux États-Unis?

C’est pourtant ce qui s’est produit lundi dernier à Ottawa. Pour ceux et celles qui ont suivi la récente campagne électorale fédérale, le contraste en était impressionnant. Deux mois passés, il se passait rarement une semaine sans que ces deux chefs politiques soient à couteaux tirés.

D’ailleurs, j’aime beaucoup plus la nouvelle version de Justin Trudeau. Depuis sa quasi-défaite, en octobre dernier, il a adopté un ton plus conciliant envers ses adversaires politiques et les premiers ministres provinciaux. Lui qui rencontrait rarement ces derniers, il semble en rencontrer au moins un par semaine depuis sa réélection. La teneur de ces discussions est aussi rafraîchissante puisqu’elle est plutôt sereine et axée sur les défis de chacune des provinces et sur des solutions possibles.

Comment ne pas croire en la magie de Noël quand ce courant d’air frais et positif dans les relations fédérales-provinciales canadiennes se produit justement à quelques jours de la saison des Fêtes?

Aussi comment ne pas croire à la magie de Noël quand notre ministre de la Santé dit vouloir reconnaître, après dix ans d’attente, les ambulanciers paramédicaux comme travailleurs professionnels de la santé. Cette reconnaissance signifiera éventuellement des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail pour les paramédicaux, une profession menacée d’extinction de par un sérieux problème de recrutement.

Même si l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick semble avoir obtenu cette concession du gouvernement Higgs en échange de leur appui pour sa loi sur les services essentiels dans les foyers de soins, cette reconnaissance des ambulanciers paramédicaux est la bienvenue et devrait aider aux efforts de recrutement. Certains diront que le gouvernement Higgs n’avait pas de choix. Peut-être, mais j’aime quand même croire que la magie des Fêtes a agi, un tant soit peu, sur le cœur de nos décideurs politiques.

La semaine dernière, j’ai aussi pu constater la magie de Noël à l’œuvre en me portant volontaire pour distribuer des boîtes de nourriture à des gens de ma communauté n’ayant pas d’auto pour venir les chercher. Les deux dames que j’ai visitées ont pu bénéficier de dons de nourriture recueillis par la banque alimentaire Coup d’Pouce de Petit Rocher.

En tout, 249 boîtes ont été distribuées à 118 familles de la région. Il n’y a rien de plus gratifiant que de pouvoir constater l’impact de la générosité des gens de sa communauté sur les moins nantis. Leur grand sourire et leurs remerciements venant du cœur ont certainement fait mon Noël.

Ces gestes de générosité et de partage ont été répétés des milliers de fois, j’en suis sûr, dans nos communautés acadiennes, et ce, dans toutes les régions de la province. Comme au centre parascolaire Le Garde-Amis, à Dieppe, où l’on apprend des gestes de gentillesse aux tout petits: ils ont envoyé des cartes de Noël aux soldats canadiens qui ne seront pas auprès des leurs pour les Fêtes, chanté pour des personnes âgées dans un foyer et lu des contes aux animaux orphelins à la SPCA.

J’ai aussi eu le privilège d’assister la semaine dernière à un spectacle de la Grande Tournée du Temps des Fêtes des Gars du Nord. Les magnifiques voix de Danny Boudreau, Wilfred LeBouthiller, Jean-Marc Couture et Maxime McGraw étaient toujours harmonieuses et parfois même magiques. Comme le conte de Noël de Tex Lecor repris habilement par Wilfred LeBouthiller ou le Minuit Chrétien de Maxime McGraw. De quoi oublier nos défis quotidiens et nous mettre carrément dans l’atmosphère du temps des Fêtes.

Joyeuses Fêtes à tous et que la magie de Noël soit présente dans vos coeurs et vos foyers, dans toutes vos rencontres de famille.