Un don de sang ou d’organes comme cadeau de Noël

D’après Santé Canada, seulement une personne sur 60 aurait fait don de son sang l’an dernier. C’est en effet très peu lorsqu’on sait que la moitié des gens du pays sont considérés comme aptes à faire ce don.

Pourtant, ce geste est très utile. En attestent 52% des Canadiens qui déclarent qu’eux-mêmes ou un membre de leur famille ont déjà eu besoin de sang ou de produits sanguins à un moment de leur vie.

Il faut dire que la demande reste constante pour le sang et les autres produits sanguins tels que les plaquettes, le plasma sanguin ou les globules rouges. Et pour parvenir à remplir nos objectifs, c’est le nombre de dons qui compte.
Retenez que plusieurs donneurs sont ainsi nécessaires pour permettre d’épargner la vie d’un patient.

Par exemple, cela prend jusqu’à cinq donneurs pour sauver une personne lors d’une chirurgie cardiaque. Autre cas de figure, 50 donneurs sont requis pour venir au secours d’un blessé grave dans un accident de la route.
Enfin, huit donneurs par semaine sont indispensables pour aider quelqu’un traité pour une leucémie.

Alors, si vous voulez faire une bonne action pour les Fêtes, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Pour cela, consultez le site «blood.ca/fr» ou téléphonez au «1 866 JE DONNE» en composant le 1-866-533-6663.
Les plus technomaniaques d’entre trouveront également toutes ces informations sur l’application mobile «DonDeSang».

Mais le sujet du don ne s’arrête malheureusement pas qu’au sang. Un autre choix généreux s’offre à vous: celui de devenir un donneur d’organes, de tissus ou de tissus oculaires. Avec ce geste, vous pourrez là encore sauver la vie d’un ou de plusieurs Canadiens en attente d’un donneur.

Pour rappel, n’importe qui peut faire don de ses organes et tissus, peu importe son âge ou son état de santé. Ce sont des professionnels de santé qui détermineront si vos dons sont compatibles avec une greffe.

Concrètement, vous avez la possibilité d’indiquer votre intention d’être donneur sur le formulaire «Demande de modification, remplacement ou renouvellement d’une carte d’assurance-maladie»  disponible sur le site de Service Nouveau-Brunswick ou en faisant le 1-888-762-8600.

Votre nouvelle carte d’assurance-maladie portera dès lors une mention claire de votre position sur la question.

Précision importante, puisque vos proches seront toujours consultés avant que le don puisse se faire, il est important d’en parler avec eux au préalable.
Avec un peu de chance… et la magie de Noël vous ferez peut-être des émules!

Des renforts de circonstance car en raison du vieillissement de la population canadienne, les besoins ne cessent d’augmenter.

En 2016 par exemple, plus de 4500 personnes étaient en attente d’une greffe d’organes… et seulement 2835 organes ont été transplantés.

Pire, 260 personnes sont mortes dans l’attente d’une greffe cette année-là, déplore Santé Canada.

Par ailleurs, même si la plupart des Canadiens consentent à faire don de leurs organes après leur mort, sachez qu’il est aussi possible d’en faire un de son vivant.

Quand ils sont majeurs et en bonne santé, les vivants peuvent notamment donner un rein, une partie de leur foie ou un lobe pulmonaire.

En s’inscrivant comme donneur, vous pourrez sauver jusqu’à huit personnes et améliorer la qualité de vie de 75 autres.
Sur ces mots d’espoir, je vous souhaite un Joyeux Noël en chanson: «Le 1er jour de Noël mon amour a donné: son sang…»