Les records par numéros

À part le fait qu’ils ont déjà évolué dans la LHJMQ, qu’ont en commun Guy Lafleur, Mario Lemieux, Sidney Crosby et Denis Groulx?Pas facile celle-là, hein?

Vous vous dites probablement que la vieille canaille a enfin trouvé une façon de vous torturer pour de vrai les méninges. Votre Q.I. hockey en prend pour son rhume. Il est où Gerry Rochon quand on a besoin de lui?

J’ouvre ici et une parenthèse pour ceux et celles qui n’ont aucune idée qui est Gerry Rochon. M. Rochon, décédé en juin dernier, était devenu au début des années 1990 instantanément une personnalité sportive en étalant ses connaissances sur notre sport national à l’émission «Tous pour un», sur les ondes de Radio-Canada.

Je ferme ici la parenthèse et je vois que vous n’avez toujours pas trouvé la réponse.

Bon, bon, bon, j’abrège immédiatement votre souffrance intellectuelle.

Lafleur, Lemieux, Crosby et Groulx détiennent tout simplement le record pour le plus grand nombre de points amassés en une saison dans la LHJMQ avec leur numéro respectif.

Lafleur et son numéro 4 ont récolté 209 points en 1970-1971 dans l’uniforme des Remparts de Québec. Lemieux, réputé pour son numéro 66, a totalisé 282 points (un record) pendant la saison 1982-1983 avec les Voisins de Laval. Crosby et son numéro 87 ont enregistré 268 points en 2004-2005 avec l’Océanic de Rimouski.

Enfin, Denis Groulx s’est emparé du record de points pour le numéro 99 en 1981-1982 en y allant d’une petite mention d’aide en 38 rencontres avec les Voisins de Laval. Il faut toutefois préciser que Groulx était un gardien.

Parmi les autres grandes vedettes à figurer dans ce club sélect, mentionnons Réal Cloutier (10), Daniel Brière (14), Luc Robitaille (15), Pierre Larouche (16), Guy Carbonneau (21), Denis Savard (23) et Brad Richards (39).

En ce qui concerne les hockeyeurs du Nouveau-Brunswick qui ont évolué dans la LHJMQ dans les 51 saisons d’histoire du circuit, seul le défenseur Jordan Murray est parvenu à immortaliser son numéro 82 grâce à une récolte de 56 points en 2012-2013 avec les Voltigeurs de Drummondville. Le hockeyeur de Riverview évolue aujourd’hui avec les Sénateurs de Belleville, le club-école des Sénateurs d’Ottawa dans la Ligue américaine.

Murray, qui a aussi porté les couleurs du Titan, n’est pas le seul ancien membre de l’organisation d’Acadie-Bathurst à avoir fait honneur à son numéro puisqu’on en retrouve six autres.

Il y a d’abord Olivier Filion (64), Zach O’Brien (43) et Noah Dobson (53) avec des saisons respectives de 104, 101 et 69 points. Ajoutez à cette liste Ramzi Abid et son numéro 19 qui, en 1999-2000, ont compilé 158 points dans les uniformes du Titan et des Mooseheads.

Et puis il y a aussi les ex-entraîneurs adjoints Jean-François Grégoire et Marc Saumier.

Saumier, qui est aujourd’hui le directeur général par intérim des Olympiques de Gatineau, avait réussi une saison de 168 points en 1987-1988 avec les Olympiques. Il portait alors le numéro 32.

Pour ce qui est de Grégoire, maintenant entraîneur adjoint à Baie-Comeau, l’ex-numéro 46 des Bisons de Granby a connu une saison de 57 points en 1990-1991. Notons que Grégoire a également porté les couleurs des Aigles Bleus de l’Université de Moncton.

Parlant des Aigles Bleus, Ian Mathieu-Girard, qui a aussi endossé l’uniforme des Wildcats, est un autre gars qui a fait honneur à son numéro. En 2005-2006, alors avec les Foreurs de Val-d’Or et arborant le numéro 81, il avait enregistré pas moins de 89 points. Le record de Mathieu-Girard est toutefois en danger puisque le capitaine des Voltigeurs Xavier Simoneau pourrait bien le lui chiper d’ici la fin du calendrier régulier.

Nicolas Deschamps (57, 2009-2010) et Dmitri Kalinin (75, 1997-1998) sont deux autres anciens des Wildcats à figurer dans la liste (voir tableau).

Parmi les autres records en danger, les numéros 54 (Maxime Legault), 71 (Nikita Jevpalovs), 92 (Nicolas Beaudin) et 98 (Ian McIntyre) sont du nombre. Jérémie Poirier (54) des Sea Dogs, Félix Robert (71) du Phoenix, Anthony Gagnon (92) des Remparts et Xavier Bourgault (98) des Cataractes sont en bonne position pour s’emparer de la position de tête.

Pour terminer, sachez que Patrick Carignan des Cataractes est le seul joueur à détenir le record pour deux numéros. En 2003-2004, avec le numéro 37, Carignan avait complété la saison avec 113 points. Puis, la saison suivante, cette fois-ci doté du numéro 63, il a obtenu 137 points.