Un budget progressiste adopté sans débat en raison du coronavirus

Le gouvernement progressiste-conservateur de Blaine Higgs a introduit, la semaine dernière, un budget de 10,2 milliards $ pour 2020-2021, avec des dépenses accrues en santé et en éducation, tout en augmentant l’aide sociale, la première augmentation depuis 2014. ce budget a été adopté vendredi, sans débat, avec le vote des députés du Parti conservateur et de l’Alliance, ainsi qu’avec celui du chef du Parti vert, David Coon. Les députés libéraux, les deux députés du Parti vert et le député indépendant Robert Gauvin se sont abstenus de voter.

Il n’y aura donc pas d’élection provinciale ce printemps. Le gros bon sens semble avoir pris le dessus à Fredericton. C’était assez impressionnant de voir les quatre chefs de parti participer à une conférence de presse conjointe, vendredi, pour assurer les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoise que leur santé et leur sécurité passaient avant la politique.

L’Assemblée législative a donc donné son assentiment au budget 2020-2021 sans débat pour permettre au gouvernement de consacrer toute son énergie à mettre en place des mesures pour prévenir la propagation du coronavirus.

Au moment d’écrire ces lignes, au moins un cas d’infection avait été rapporté dans la région de Moncton. Le gouvernement a d’ailleurs mis sur pied un comité législatif composé de tous les chefs de partis dans le but de coordonner les efforts de la province dans la lutte à ce virus maudit.

Il faut dire que la Chambre des communes, à Ottawa, a également suspendu ses travaux parlementaires vendredi pour permettre au gouvernement canadien de concentrer lui aussi ses efforts sur la lutte au virus.

Quelques mots sur ce deuxième budget adopté vendredi. Il met l’accent sur les priorités stratégiques du gouvernement tout en atteignant l’équilibre budgétaire et génère un surplus de 92 millions $.

Il comporte, entre autres, cinq mesures pour améliorer les soins de santé dont le financement augmentera de 3,9% par rapport à l’année courante.

Tout d’abord, une somme de 1,5 million $ sera allouée pour financer un programme de vaccination gratuite contre la grippe pour tous les citoyens et citoyennes de la province, peu importe leur âge.

Une somme additionnelle de 6,2 millions $ sera consacrée aux médicaments oncologiques et aux thérapies pour traiter le cancer avec plus d’efficacité. 36 infirmières praticiennes seront embauchées dans les urgences et les cliniques de santé à travers la province, à un coût additionnel de 4,2 millions $, et 5,5 millions $ seront consacrés pour des programmes en santé mentale et en développement social.

Une somme de 5,4 millions $ sera ajoutée au budget de l’aide sociale. Les taux d’aide sociale seront aussi indexés à l’inflation, assurant qu’ils augmentent de pair avec les augmentations annuelles du coût de la vie.

De plus, 36 millions $ seront consentis à la lutte contre les changements climatiques. Le budget du Fonds de fiducie pour les arts connaîtra une augmentation de 500 000$. Idem pour le budget du Fonds de fiducie pour l’avancement du sport.

Les sommes versées aux familles d’accueil pour les enfants sans foyer augmenteront de 25% et 1,6 million $ sera ajouté au budget d’aide juridique pour aider à défrayer les frais juridiques des gens à faible revenu.

En Éducation, 3 millions $ seront alloués pour aider les enseignants avec l’inclusion dans les salles de classe, et 7,1 millions $ seront ajoutés pour lui permettre d’embaucher plus d’enseignants, l’an prochain. Une somme de 1,1 million $ sera ajoutée au secteur francophone pour encourager l’exploration des carrières chez les élèves et appuyer le leadership des écoles.

Les taux d’intérêt sur les prêts aux étudiants baisseront de 2,5% sur la portion de prêt relevant du gouvernement provincial et le salaire des éducateurs et éducatrices de la petite enfance connaîtra une augmentation de 75 cents l’heure.

Côté taxation, la taxe sur l’essence diminuera de 4,63 cents le litre dès le 1er avril et celle sur le diesel de 6,05 cents le litre. À compter de l’an prochain, la taxe provinciale sur les propriétés non-occupées diminuera de 14,04 cents par année jusqu’en 2024.

Bonne semaine à tous.