Pourquoi pas un repêchage interactif?

Maintenant que nous savons que toutes les activités sont annulées pour la présente saison – séries éliminatoires et tournoi de la coupe Memorial inclus – j’espère que la LHJMQ projette d’en mettre plein la vue à leurs partisans lors du repêchage.

Pourquoi se donner la peine d’impressionner les partisans? Pour les gâter et leur faire sentir qu’on pense à eux et qu’on désire les revoir au lancement de la prochaine saison.

J’espère que les dirigeants des équipes sont conscients que ça risque d’être difficile de relancer la machine une fois que la COVID-19 aura cessé d’être. Des milliers de gens sont présentement en chômage forcé. Des milliers de gens avec un revenu moindre qui rend difficile de joindre les deux bouts. Et ce nombre va être revu quotidiennement à la hausse d’ici la fin de la pandémie.

En fait, plus longtemps la pandémie va durer, plus ça va prendre du temps avant que la population retrouve son ancien train de vie. Et ça ne prend pas un bac en économie pour deviner que le hockey junior sera loin d’être une priorité auprès des gens lors des premiers mois de notre liberté retrouvée.

De là l’importance de gâter ceux et celles qui ont coutume d’aller voir des matchs. De là aussi l’importance de démontrer aux commanditaires qu’on fait du business de façon sérieuse et avec cœur.

Bref, la LHJMQ a tout intérêt à nous concocter un repêchage mémorable quand elle en a la possibilité. D’autant plus que c’est actuellement le silence radio et que le repêchage est le seul événement de la ligue d’ici la prochaine saison prévue dans cinq autres mois.

C’est long cinq mois sans rien de sérieux à se mettre sous la dent.

J’ai même pris la peine de penser à quelques trucs qu’ils pourraient envisage pour cet encan.

D’abord je leur conseille un repêchage s’échelonnant sur trois jours, toujours dans l’optique de maximiser l’expérience des partisans.

J’imagine d’ailleurs très bien une première journée consacrée uniquement à la première ronde.

Et comme ça aura lieu en ligne et que tout peut se faire sans que personne n’ait à quitter la maison, ça pourrait débuter un vendredi sur le coup de 18h avec une émission en direct de deux heures au cours de laquelle un duo (animateur et recruteur indépendant) nous parlerait des meilleurs espoirs et des besoins de chaque équipe. En fait, il y aurait deux duos, soit un pour chacune des deux langues officielles.

C’est très réalisable. Et la main-d’œuvre ne manque pas puisqu’il y a actuellement d’excellents journalistes en pause qui connaissent très bien la ligue et qui sont certainement disponibles pour un rôle d’animateur. C’est sans oublier qu’il y a toujours moyen d’obtenir la contribution d’intervenants (ex-joueurs, agents, entraîneurs, directeurs généraux, etc.) en mesure d’enrichir l’émission par des interventions téléphoniques ou même par Skype, Spike, Viber, Facebook, FaceTime et autres logiciels du même type.

Cette première journée se poursuivrait avec le repêchage à compter de 20h, toujours animé nos deux duos. Pour rendre le tout encore plus intéressant pour les partisans, ce serait bien de s’assurer à l’avance de la collaboration de certains espoirs dans le cadre de courtes entrevues aussitôt leur sélection annoncée. Je ne parle pas d’une entrevue avec chaque joueur, mais de deux ou trois hockeyeurs choisis à l’avance et qui nous livreraient en direct leur réaction. Avouez que ce serait cool, non? Et là encore, c’est plus que réalisable et à un moindre coup.

Il y a également moyen de préparer des blocs d’informations sur chaque joueur qui serait affichés sur le site de la LHJMQ immédiatement après leur sélection. Je parle ici de statistiques, d’une courte vidéo du joueur en action, etc.

Ça se terminerait avec une autre émission de deux heures, toujours avec le même duo, où cette fois-ci ils pourraient dresser dans la première heure un bilan de cette première ronde, incluant les transactions bien sûr. La deuxième heure serait celle du public qui aurait l’occasion d’exprimer son point de vue via une ligne ouverte. Je vous rappelle que tout ça peut s’organiser à un moindre coût sur le web.

Le lendemain, samedi matin, nos deux duos nous reviendraient aux environs de 10h avec une émission de 60 minutes afin de nous rappeler les moments forts de la veille et à quoi on doit s’attendre pour la deuxième journée.

Suivrait la suite du repêchage pour les rondes 2 à 5, toujours avec les duos qui animent le tout en direct. Enfin, pour terminer ce samedi, les duos à l’animation procéderaient au bilan de la journée tout en gardant un œil sur les rondes 6 à 14.

L’encan annuel se terminerait dimanche matin avec le repêchage américain, toujours bien sûr avec nos deux duos à l’animation. Pour rendre le tout plus intéressant, parce qu’on sait fort bien que l’encan américain n’a pas un gros impact sur la LHJMQ, la ligue pourrait en profiter pour inviter des experts qui proposeraient des solutions afin de convaincre davantage d’Américains à grossir les rangs de la ligue.

Voilà en gros à quoi j’avais pensé. Évidemment, il y a sûrement moyen d’améliorer le concept. Il y a même moyen de faire encore mieux j’en suis convaincu.

Reste à voir si la LHJMQ pense de la même façon.