L’équipe de la décennie

Si vous aviez à vous construire une équipe de rêve toute néo-brunswickoise pour la dernière décennie (saisons 2010-2011 à 2019-2020) qui vient de se terminer dans la LHJMQ, quels sont les joueurs que vous aimeriez avoir dans votre alignement final?

C’est l’exercice dans lequel je me suis prêté depuis ce matin. Le plus difficile a évidemment été les dernières sélections, où j’ai pris la peine d’analyser le pour et le contre.

Certains choix ont évidemment été faciles à faire, comme l’avaient été les Luc Bourdon, Dean Ouellet, Kelsey Tessier, Dominic Noël, Jordan Clendenning, Mathieu Melanson, Brett Lutes, James Sanford, Jean-Claude Sawyer et Patrice Cormier dans la décennie précédente.

Dans le cas présent, les attaquants Sean Couturier, les frères Saulnier (Alex et Allain) et Peter Trainor, ainsi que les arrières Nathan Beaulieu, Kevin Gagné, Philippe Myers et Lukas Cormier sont des incontournables.

Mais commençons d’abord par la grande force de cette formation, la défensive.

N’ayons pas peur des mots, le Big Four avec Beaulieu, Gagné, Myers et Cormier est de première qualité. De quoi faire baver d’envie tout entraîneur de la LHJMQ. Surtout que la brigade est complétée par Matt Murphy et Justin Haché.

Et comme j’ai choisi de garder quatre réservistes au total, j’ai ajouté deux autres défenseurs, soit Adam McCormick et Jordan Murray.

Je dois cependant admettre que j’ai longtemps hésité avant d’écarter Dominic Cormier et Pierre Durepos.

Ross MacDougall, Luc Deschênes, Trey Lewis, Jaxon Bellamy et Will Thompson sont d’autres défenseurs qui ont été considérés dans cet exercice.

À l’attaque, avec les Couturier, les jumeaux Saulnier et Trainor, j’ai déjà les éléments pour faire peur aux défensives adverses.

Ajoutez à ce groupe des bonshommes comme Ryan Tesink, Zack Phillips et Mika Cyr et vous avez entre les mains le matériel pour vous fabriquer trois solides unités offensives.

Le top-12 à l’attaque est complété de Mark Simpson, Stephen Johnson, Oliver Cooper, Ethan Crossman et Anderson MacDonald.

Au besoin, je peux toujours compter sur mes deux réservistes qui sont Christopher Caissy et Peyton Hoyt.

Quatre autres attaquants ont été considérés mais n’ont pas été retenus. Il s’agit de Devon MacAusland, Cameron Critchlow, Jessyko Bernard et William Bower.

J’aurais pu aussi ajouter Cole Huckins, Cole Cormier et Josh Lawrence, mais en raison de leur jeune âge j’ai préféré attendre à la prochaine décennie, où ils seront vraisemblablement des choix assurés.

Enfin, devant les buts, Robert Steeves est mon choix pour le poste de gardien numéro un. Il est secondé par Daniel Moody. Brandon Thibeau a été considéré, mais il n’a pu éviter le couperet.

J’ai même poussé ma recherche jusqu’à choisir un personnel hockey entièrement du Nouveau-Brunswick. Ainsi, mon entraîneur-chef serait Gordie Dwyer et il serait secondé par ses adjoints Eric Neilson et Joshua Hepditch. Mon entraîneur des gardiens est Nathan Dunnett. Ritchie Thibeau serait mon directeur général et Daniel LeBlanc occuperait le poste de recruteur-chef. Comme gouverneur, j’ai choisi Bob Tipper LeBlanc.