Un ministre irresponsable

Que penser de la décision irresponsable du ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie de donner son feu vert à l’ouverture des sentiers de la province pour les véhicules tout-terrain? Visiblement le ministre Mike Holland n’a pas consulté le premier ministre Blaine Higgs et encore moins obtenu sa permission. Celui-ci a indiqué que cette décision était prématurée et n’avait pas été cautionnée par son gouvernement.

Le responsable de ce cafouillage, le député de la circonscription rurale d’Albert, s’est fait connaître lors des dernières élections pour sa promesse phare de permettre la chasse au dindon sauvage. Ce n’est donc pas une surprise que ce champion de la vie rurale veuille plaire à sa base électorale et cela au détriment de la sécurité des personnes les plus vulnérables de la province.

Mike Holland, ministre du Développement de l’énergie et des ressources. – Archives

Comment le ministre Holland peut-il avoir confiance que les amateurs de véhicules tout-terrain, qui pourront s’en donner à cœur joie et à l’abri des forces policières, vont tout naturellement respecter les règles de distanciation sociale lorsqu’ils vont sillonner les quelque 10 000 kilomètres de sentiers aménagés et non aménagés?

Pendant ce temps, le ministre de l’Éducation et de la Petite enfance, Dominic Cardy, annonçait qu’à moins du développement d’un improbable vaccin d’ici peu, toutes les écoles de la province vont rester fermées d’ici la rentrée scolaire de l’automne prochain. C’est le même ministre qui n’avait pas hésité à imposer la quarantaine à un groupe d’élèves et leur entourage qui s’étaient rendus en Italie lors du congé de mars. Sa décision avait été dénoncée par plusieurs avant que la COVID-19 ne se répande comme une traînée de poudre dans toute l’Italie.

Si l’ensemble de la population du Nouveau-Brunswick et plus particulièrement nos petites entreprises continuent à faire des sacrifices pour notre bien-être collectif, il serait inacceptable que les amateurs de véhicules tout-terrain puissent bénéficier d’un traitement de faveur. Le premier ministre qui dirige un gouvernement minoritaire ne peut pas se permettre de perdre un de ses ministres. Mike Holland devrait s’en tirer avec un blâme et tout au plus une petite tape sur les doigts.

Les mesures de confinement du Nouveau-Brunswick donnent de très bons résultats. La province a enregistré un faible taux de personnes infectées, très peu d’hospitalisation et aucun décès. Comparativement aux provinces voisines de la Nouvelle-Écosse et surtout du Québec, la fameuse courbe indiquant le nombre de personnes infectées au Nouveau-Brunswick s’est aplatie.

Ce n’est pas un hasard. C’est le résultat des décisions hâtives et fermes du gouvernement de Blaine Higgs et de la médecin-hygiéniste en chef de la province. Il est important de garder le cap si nous voulons commencer plus tôt que tard à retourner à une vie normale cet été.

À défaut de pouvoir s’adonner à leur activité favorite, les amateurs de véhicules tout-terrain pourront toujours se rabattre sur les travaux de la terre puisque les centres de jardinage sont maintenant ouverts en attendant le retour de la chasse au dindon sauvage cet automne!