COVID-19: les huiles essentielles inefficaces voire dangereuses

Le nouveau coronavirus vous stresse? Chaque sortie dehors devient une épreuve angoissante? Pour vous détendre à la maison, vous avez choisi une méthode à la mode, zen, et ne demandant pas trop d’effort: les huiles essentielles.

En plus, sur pas mal de sites internet, on vous promet des bienfaits miraculeux: certaines seraient par exemple capables de tuer le virus. Malheureusement, pour ceux qui y croyaient encore, on coupe court à vos fantasmes. À l’heure actuelle, aucun traitement efficace contre la COVID-19 n’a été validé dans un protocole d’étude clair et reconnu par l’ensemble de la communauté scientifique. Et il est fort à parier que le remède tant espéré ne viendra pas d’une huile essentielle. Pire, celles-ci peuvent même polluer l’air de votre domicile. Lisez plutôt les conclusions d’un avis d’experts publié par nos cousins français.

Dans la continuité de ses travaux de 2017 sur les techniques d’épuration de l’air intérieur, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) s’est penchée une nouvelle fois sur ces produits décrits souvent comme ayant des vertus «assainissantes» ou encore «épuratrices» d’air.

Et le couperet est sans appel pour les sprays et les diffuseurs à base d’huiles essentielles. L’analyse des cas d’intoxication signalés aux Centres antipoison et de Toxicovigilance (CapTv), en France, révèle des effets indésirables en conditions normales d’utilisation. Parmi eux, l’Agence évoque des symptômes irritatifs des yeux, des voies aériennes supérieures (bouche, nez, gorge, larynx et trachée), ainsi que des symptômes de toux et de difficultés respiratoires. Ça pique!

Pour les connaisseurs de ces produits, sachez que ces irritations peuvent être liées à des huiles essentielles riches en phénols ou en cétones, irritantes pour les voies respiratoires et inadaptées à l’inhalation ou à leurs diffusions par un spray ou un diffuseur.
Par ailleurs, ces produits émettent des composés organiques volatils qui peuvent constituer une source de pollution de l’air intérieur.

Certains de ces COV, même s’ils sont d’origine naturelle, peuvent en effet aussi présenter des propriétés irritantes ou sensibilisantes.
De plus, certains des COV émis sont susceptibles de s’oxyder, notamment avec l’ozone présent naturellement dans l’air.

Ainsi, ces sprays et diffuseurs peuvent constituer une source de pollution de l’air intérieur supplémentaire, car les COV qu’ils génèrent viennent s’ajouter aux COV déjà présents dans l’air intérieur. Ces derniers proviennent d’autres sources, telles que les éléments de mobilier et de construction, l’utilisation de produits d’entretien ou encore de produits cosmétiques. Ça pique toujours!

Enfin, l’Anses est sans hésitation sur le contexte actuel: NON, les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre la pandémie. Pourtant, les charlatans semblent sans scrupule pour profiter des peurs des gens. Si bien que l’Agence rapporte déjà plusieurs situations à risque repérées ces dernières semaines.

Parmi elles, des automédications par utilisation d’huiles essentielles par voie orale pour «renforcer les défenses naturelles» et «lutter contre le coronavirus», des pulvérisations d’huiles essentielles pour «assainir un espace clos» par une personne à risque (personne asthmatique), ou encore des utilisations inappropriées pour désinfecter un masque chirurgical. Tout cela est inutile, voire pire.

Face à ces dérives, l’Anses rappelle qu’il est important de respecter les conditions d’utilisations de ces huiles (voie d’administration, dose, zone d’application…) et recommande aux personnes souffrant d’affections respiratoires, et aux femmes enceintes ou allaitantes, de ne pas les utiliser.

Bref, avant tout usage, et en cas de question sur l’usage, demandez toujours conseil à votre professionnel de la santé.

En parallèle, veillez toujours à bien ventiler et aérer correctement vos espaces clos. Cela s’applique également à l’utilisation de sprays ou diffuseurs. Bonne semaine à tous et prenez soin de vous!