S’il y a bien un moment de l’année où l’on mange davantage de salade, c’est bien durant la saison estivale! En effet, rien de mieux qu’une bonne salade colorée pour accompagner ses grillades! Et qui dit salade, dit aussi vinaigrette. Ça vous dirait de les cuisiner? Voici quelques informations pour les réussir à tout coup!

Pourquoi cuisiner sa vinaigrette?

Pour de nombreuses raisons! En plus d’être plus savoureuse et économique, la vinaigrette maison permet de mieux contrôler la qualité et la quantité des ingrédients utilisés. Vous n’êtes pas encore convaincu?

Voici quelques raisons pour lesquelles les «vinaigrettes maison» n’ont rien à envier aux vinaigrettes commerciales:

– La liste des ingrédients souvent très, très longue contient des ingrédients difficilement prononçables;

– Les huiles utilisées sont souvent bon marché (huile de maïs, huile de soya);

– L’utilisation de colorants alimentaires et d’agent de conservation est chose courante;

– Pour la plupart, les saveurs et les aromes sont artificiels;

– Elles renferment fréquemment les pires versions de sucre: sirop de maïs, sucrose liquide, édulcorants.

La recette de base

La vinaigrette maison peut contenir une très grande variété d’ingrédients, mais elle contiendra toujours trois ingrédients de base: de l’huile, un agent acidifiant et un aromate. Pour une vinaigrette plus crémeuse, certains y ajouteront aussi un agent épaississant.

Quelques exemples d’ingrédients pour chaque catégorie

– Huiles: olive, tournesol, avocat, canola, sésame, arachide;

– Agents acidifiants: vinaigre de vin rouge ou blanc, de riz ou de cidre, vinaigre balsamique, sauce soya, jus de citron ou de lime, jus d’orange ou de pamplemousse;

– Aromates et agents épaississants: fines herbes, épices, ail et gingembre frais, poivre, parmesan, levure alimentaire (pas de la levure à pain), miso, yogourt grec nature, crème sure, tahini, moutarde de Dijon, sirop d’érable, miel, purée de fruits, pâtes de tomates, sel, poivre.

Astuces vinaigrette

– On conserve toujours la même formule de base: trois parts d’huile pour une partie d’agent acidifiant. Par exemple, 45 ml d’huile de canola pour 15 ml de jus de citron. Ensuite, on lui ajoutera des aromates et des agents épaississants. On choisit ces derniers selon l’inspiration du moment ou le contenu du plat qui accompagnera la salade.

– Pour mélanger, rien de plus facile! On place tous les ingrédients dans un pot Mason, on referme le couvercle puis on agite vigoureusement.

– Au réfrigérateur, la vinaigrette maison se conservera plusieurs semaines.

– Internet regorge de recettes aussi savoureuses les unes que les autres. N’hésitez donc pas à vous y référer.

N’oublions pas que la vinaigrette demeure un produit riche en matières grasses. Même si elle est «maison», on évite d’inonder sa salade! Le secret d’une salade réussie? On verse la vinaigrette, puis on mélange de façon à bien enrober tous les ingrédients.

Avant de terminer! Si vous consommez votre salade comme repas principal, faites-en un repas complet en lui ajoutant une source de glucides (riz brun, quinoa, pâtes à grains entiers) et de protéines (cubes de tofu mariné, légumineuses rôties, œufs, poulet, thon aromatisé, etc.). Autrement, la faim se pointera le nez trop rapidement.

Bonne vinaigrette et à la prochaine!