Votre télé sur le net – 4 juillet

J’ai vu pour vous

DARK – Saison 3 – (Netflix)

On connaît maintenant le sort de Jonas, de Martha, de Noah et des autres habitants du petit bourg allemand de Winden, vedettes de l’exceptionnelle série télévisée de science-fiction Dark. La troisième et dernière saison (en ligne depuis samedi) est à l’image des deux premières: complexe, saisissante et débordante de rebondissements. Mais surtout, elle boucle avec une perfection qu’on ne croyait pas possible la fascinante histoire qui a débuté en décembre 2017. Cette dernière saison n’est toutefois pas parfaite. On y découvre un nouveau monde et de nouvelles époques, mais tout ce qui entoure le voyage dans le temps et ses paradoxes n’a plus tout à fait la même saveur, l’effet de nouveauté s’étant estompé. Les scénaristes ont également voulu créer un effet miroir entre la première et la troisième saison, ce qui entraîne parfois un peu de redondance. On en vient aussi à remettre en question l’acharnement des deux camps à se donner tant de mal à réécrire l’histoire afin de peut-être empêcher que tel ou tel personnage meure… Dark mérite toutefois sa place dans le panthéon des meilleures séries télévisées de l’histoire. Symbole de la légendaire minutie allemande, la série est une réalisation exceptionnelle, autant au niveau du récit que des aspects techniques (maquillage, casting, décors, musique et effets spéciaux). (4/5)

À surveiller cette semaine

EXPECTING AMY – (HBO MAX + Crave) (En ligne vendredi)

Après Taylor Swift, Beyoncé et Lady Gaga, notamment, c’est au tour d’Amy Schumer, une autre grande vedette féminine américaine, de faire l’objet d’un documentaire. L’humoriste âgée de 39 ans réussit à peu près tout ce qu’elle entreprend (cinéma, télévision, scène, théâtre, littérature) ayant été nominée pour cinq Emmys, un Golden Globe, deux Grammys et un Tony, notamment. Les trois épisodes du documentaire seront mis en ligne jeudi. Schumer y agissant comme productrice, on doit malheureusement davantage s’attendre à une autopromotion qu’à un compte-rendu objectif.

PALM SPRINGS – (HULU) (En ligne vendredi)

Chaque année, en janvier, les meilleurs films indépendants sont présentés dans le cadre du Festival de Sundance, en Utah. Les distributeurs s’affrontent alors dans une guerre d’enchères afin de s’approprier les droits des films qui les intéressent. L’oeuvre qui a généré l’offre la plus lucrative de l’histoire (17 millions $ et des poussières) est Palm Springs, une comédie romantique qui met en vedette l’excellent Andy Samberg (Jack Peralta dans Brooklyn 99), Cristin Milioti (le maman dans How I Met Your Mother), J.K. Simmons (le tortionnaire dans Whiplash) et Camila Mendes (Veronica dans Riverdale). Assurément LE film à voir en ce début d’été.

The Old Guard – (Netflix) (En ligne vendredi)

Netflix nous offre une autre adaptation d’une bande dessinée (celle-là publiée en 2017 par Images Comics sous la plume du vétéran Greg Rucka). Le principal attrait ici est la présence au générique de l’excellente Charlize Theron. Le film raconte l’histoire d’une bande de héros immortels qui protègent la Terre et dont le secret est mis à jour. Theron a prouvé dans Mad Max: Fury Road et Atomic Blonde qu’elle pouvait porter un film d’action sur ses épaules. Reste à voir si elle pourra compenser pour l’inexpérience de la réalisatrice Gina Prince-Bythewood et d’une distribution plutôt anonyme (si on fait exception de Chiwetel Ejiofor).