Des albums acadiens pour célébrer le 15 août

Faute de grand rassemblement autour d’une scène, je vous propose donc de célébrer la Fête nationale de l’Acadie 2020 en parcourant quelques albums acadiens. Voici sept œuvres dans divers genres musicaux, parues au cours des dernières années et ayant retenu particulièrement mon attention. Une sélection personnelle pour vous inviter à danser, réfléchir, voyager et vivre des émotions, mais surtout pour apprécier cette musique qui est si riche.

Les Hôtesses d’Hilaire, Live à Caraquet – 15 août

Si vous souhaitez revivre un spectacle des Hôtesses d’Hilaire, leur nouvel album qui sort juste à temps pour le 15 août permet de plonger dans l’ambiance électrique et hors du commun de cette formation rock. Ce nouvel opus, qui s’ouvre sur un Ave maris stella électrique, rassemble 12 pièces tirées de leur quatre albums, dont Super chiac Baby, Regarde-moi et Moonshine. Le spectacle a été enregistré au Festival acadien de Caraquet en 2018. Cet album qui est disponible à compter du 14 août reflète bien l’énergie du groupe lorsqu’il se retrouve sur scène. Ça brasse tant sur le plan musical que dans les idées. Irrévérence, ironie, folie et ambiance survoltée sont au rendez-vous. On entend bien la foule et on assiste à un véritable party du 15 août. C’est aussi un projet caritatif puisque les profits des ventes de ce disque seront remis à l’Accueil Sainte-Famille de Tracadie.

P’tit Belliveau, Greatest Hits Vol.1

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce disque paru en mars 2020 qui a su se démarquer. Sélectionné sur la longue liste du Prix Polaris, l’artiste de la Baie Sainte-Marie nous entraîne dans un univers musical singulier. Tout en puisant son inspiration dans les histoires de son coin de pays, il arrive à donner une saveur contemporaine, très éclatée. Le folk et le banjo croisent les synthétiseurs et les sonorités électroniques. Sur ce disque, il propose dix chansons à ne pas trop prendre au sérieux.

Beauséjour, album éponyme

Ce nouveau duo a offert un premier album en 2019. Ce mariage entre les voix de Danny Boudreau du Nouveau-Brunswick et de Jocelyne Baribeau du Manitoba est tout à fait réussi. C’est une musique country qui puise dans plusieurs influences, francophones et américaines. Un disque incontournable, non seulement pour les amateurs de country, mais pour ceux qui sont un peu plus rébarbatifs à ce genre musical. Laissez-vous tenter, si ce n’est que pour entendre ces deux superbes voix et cette belle rencontre entre l’Est et de l’Ouest.

Sandra Le Couteur, Les cormorans

Sur ce quatrième opus paru en avril, la grande dame de la chanson nous propose une collection de pièces qui évoquent la mer. Des chansons poétiques qui invitent au voyage et à la réflexion tout en se laissant bercer par la voix puissante de la chanteuse de Lamèque, l’une des plus belles en Acadie.

Pierre Guitard, Tuer la bête jusqu’à dimanche – Live session

Drôle de bibitte, l’auteur-compositeur-interprète, originaire de Madran dans la région Chaleur, a lancé en 2020 une version revisitée de quelques-unes des pièces de son album Tuer la bête jusqu’à dimanche. Les pièces sont présentées en formule de session d’enregistrement en direct. Ce sont des versions plus épurées. Très réussie, la collection de quatre titres ouvre une fenêtre sur l’univers à la fois intimiste et électrique de cet artiste à découvrir absolument. Il nous offre de belles mélodies et une poésie introspective, laissant entrevoir beaucoup de sensibilité.

Vishtèn, Horizons

S’il y a un groupe qui arrive à mettre le folklore au goût du jour, c’est bien Vishtèn. Avec son plus récent disque Horizons, sixième en carrière, paru en 2018, le trio de l’Île-du-Prince-Édouard n’y échappe pas. C’est tout à fait ravissant. Le trio trad offre de belles trouvailles puisées du répertoire traditionnel acadien et celtique, des compositions originales bien ficelées dans une réalisation soignée, tout en délicatesse et en profondeur.

Zachary Richard, Gombo

Impossible d’imaginer un 15 août sans la musique de Zachary Richard. Sur ce 21e disque sorti en 2017, l’auteur-compositeur-interprète renoue avec ses racines louisianaises en proposant un métissage musical acadien, créole et états-unien, digne de la Louisiane. Il y a les chansons festives, mais aussi le visage humaniste et très inspirant de l’auteur-compositeur-interprète. On le retrouve, entre autres, en duo avec la chanteuse béninoise, Angélique Kidjo, dans la chanson très prenante Fais briller ta lumière.