Votre télé sur le net – 5 septembre 2020

J’ai vu pour vous

Lovecraft Country- (HBO MAX et Crave)
Je m’attendais à de grandes choses de cette série et j’avoue avoir été déçu. C’est l’histoire de deux Noirs et de leur famille qui, dans les années 1950, font face à des dangers bien réels sous la forme du racisme et du surnaturel. Si la partie «racisme» donne froid dans le dos (les gens de couleur avaient autant de droits que des animaux à cette sordide époque), le côté surnaturel, lui, manque énormément de subtilité. La série est adaptée d’un roman du même nom de Matt Ruff, paru en 2016. Je m’en confesse, je n’ai jamais lu ce bouquin. Par contre, j’ai lu beaucoup de Lovecraft (un des pionniers du roman d’horreur aux États-Unis). Et force est de constater qu’il y a une importante dichotomie entre le type d’horreur prisé par Lovecraft et celui de la série. Lovecraft, à l’image d’Edgar Allen Poe, faisait dans la subtilité. Dans ses écrits, le danger est omniprésent sans pour autant être visible. La série nous présente quant à elle un type d’horreur qui ressemble davantage à celui de Stephen King, avec des horribles créatures aux dents longues, des sorcières, des fantômes vengeurs et beaucoup de sang. Les thèmes chers à Lovecraft (la sorcellerie, la quête de l’immortalité, les créatures qui collaborent avec des humains et les sociétés secrètes) sont abordés, mais de façon plutôt maladroite. Trois épisodes sont actuellement en ligne et un nouveau est ajouté chaque dimanche. Si l’horreur ne vous rebute pas trop, il s’agit tout de même d’une série à découvrir, ne serait-ce que pour le jeu de Jurnee Smollett (Leti) et de Courtney B. Vance (George), ainsi que pour le voyage dans l’odieuse Amérique de la ségrégation. (3/5)

À surveiller cette semaine

The Social Dilemma – (Netflix) (En ligne mercredi)
Les accros à Facebook et autres médias sociaux voudront peut-être voir ce film hybride qui jumèle comédiens et entrevues documentaires. On y découvre le côté sombre des médias sociaux, notamment par le biais d’experts qui ont participé à leur création. Réalisé par Jeff Orlowski (dont le documentaire Chasing Ice a permis de vulgariser l’effet des changements climatiques en 2012), The Social Dilemma promet d’expliquer pourquoi il est si facile de devenir dépendant des médias sociaux alors que ceux-ci sont pourtant utilisés pour propager de la fausse information et récolter les données personnelles de leurs utilisateurs.

The Babysitter: Killer Queen – (Netflix) (En ligne jeudi)
Bee, la gardienne d’enfant sataniste de The Babysitter (2017) est de retour, vous croyez? Plus ou moins. L’Australienne Samara Weaving (dont la cote est en hausse vertigineuse à Hollywood) incarnait ladite gardienne, mais ne fait pas partie de la distribution de ce nouveau film. C’est maintenant le personnage secondaire d’Allison, interprété par Bella Thorne (qui se retrouve au coeur d’un énorme scandale à caractère sexuel ces jours-ci) qui prend le relais. On y suit à nouveau le jeune Cole (Judah Lewis) alors qu’il amorce ses études au secondaire – et dont les interactions passées avec un culte sataniste ne sont pas tout à faire derrière lui. C’est réalisé par McG (Terminator Salvation) alors ne vous attendez pas à trop de subtilité.