Des plateformes décevantes

Ceux et celles qui n’ont pas encore décidé pour qui voter et qui comptent prendre le weekend pour jeter un coup d’oeil aux plateformes électorales risquent d’être plutôt déçus par les documents préparés par le Parti libéral et le Parti progressiste-conservateur. Même après les avoir épluchés d’un couvert à l’autre à plusieurs reprises, il est difficile de savoir ce que les deux principaux partis veulent faire avec votre vote.

Par exemple, les libéraux proposent d’élaborer pas moins de huit stratégies et quatre plans d’action sur divers sujets. Une plateforme électorale devrait pourtant déjà contenir ces plans et ces stratégies avec pas mal de détails. Les électeurs ne vont pas faire leur choix en se fiant aux plans et aux stratégies qu’un parti promet d’élaborer par la suite s’il est élu. Ce n’est tout simplement pas comme ça que ça fonctionne.

Il est vrai que les partis n’ont pas eu autant de temps qu’ils l’auraient voulu pour se préparer en raison du déclenchement précipité des élections. Cela étant dit, à la lecture de leur plateforme, on se demande vraiment ce que faisaient les libéraux au cours des deux dernières années.

Les progressistes-conservateurs consacrent quant à eux davantage de mots dans leur plateforme à parler de ce qu’a fait le gouvernement qu’à nous dire ce qu’il fera s’il est réélu. Il n’y est même pas question de réforme municipale qui est pourtant l’une des questions les plus pressantes au Nouveau-Brunswick. Venant d’un parti avec autant d’élus dans la grande de région de Saint-Jean, c’est à la fois surprenant et décevant.

Et si vous êtes du genre à aimer connaître le prix de quelque chose avant de l’acheter, vous n’avez vraiment pas de chance parce que ni les libéraux ni les progressistes-conservateurs (ni les verts d’ailleurs) n’ont fait un véritable effort pour chiffrer leurs promesses.

Finalement, ceux qui préfèrent ne pas trop se casser la tête à lire les plateformes électorales seront heureux d’apprendre que l’Alliance des gens n’en a tout simplement pas.