Votre télé sur le net – 12 septembre 2020

J’ai vu pour vous

The Boys – Saison 2 – (Amazon Prime)
La première saison avait déconstruit avec énormément d’intelligence et de cynisme le film (ou la série télévisée) de super héros tel qu’on le connaît. Plutôt que de sauver le monde, les «héros» de The Boys sont en fait des surhumains corrompus à la solde d’une corporation capitaliste. Les vrais héros sont des anarchistes qui tentent d’exposer l’odieuse conspiration et qui sont prêts à tuer pour y parvenir. Le tout est une grinçante satire de la société américaine. La deuxième saison reprend où la première avait laissée et traite du combat de la bande à Butcher, Hughie et Frenchie pour faire tomber Homelander et ses alliés. Curieusement, les deux premiers épisodes sont dépourvus de moments marquants. Clairement, le créateur Eric Kripke veut prendre son temps pour placer ses pions en attendant l’inévitable confrontation finale. Les choses se mettent finalement en branle dans le troisième épisode (avec la mémorable et surréelle scène de la baleine). Quatre épisodes sont en ligne et un nouveau sera ajouté chaque semaine. Grâce à son humour noir et unique, The Boys est à voir absolument. (4/5)

Young Wallander – (Netflix)
Je l’avoue, j’étais un public gagné d’avance. Cela fait 20 ans que je suis les aventures de du très cérébral Kurt Wallander par le biais des écrits du Suédois Henning Mankell. Et cette nouvelle série est à la hauteur de mes attentes. Elle raconte les premières années de l’inspecteur Wallander dans la police scanienne – dans les romans, Wallander est âgé de 43 ans quand on fait sa connaissance. L’intrigue est bien ficelée, les thèmes chers à Mankell sont omniprésents (la peur de l’immigration, notamment) et c’est un véritable plaisir de faire connaissance avec ceux qui ont formé la personnalité de celui qui deviendra l’esseulé, désillusionné et colérique Wallander. Deux trucs me dérangent, toutefois. Si elle suivait la ligne du temps établie par les romans, la série se déroulerait dans les années 1970. Or, elle se situe à notre époque, ce qui est plutôt étrange. Aussi, je m’explique mal pourquoi la série a été tournée en anglais plutôt qu’en suédois. Ce sont après tout des Suédois qui ont les rôles principaux et leur accent accroche parfois. Malgré cela, Young Wallander est une série policière de très grande qualité. (4/5)

 

À surveiller cette semaine

The Third Day – (HBO Max + Crave) (En ligne lundi)
Cette minisérie de six épisodes est très attendue. Elle raconte l’histoire d’un homme (Jude Law) qui se rend sur une mystérieuse île britannique. Après sa disparition, une femme (Naomie Harris) part à la recherche de réponses. La bande-annonce laisse présager une série occulte au ton sombre et aux intrigues complexes.

The Devil All The Time – (Netflix) (En ligne mercredi)
Dans l’Amérique rurale d’après-guerre, un pasteur attire l’attention de personnages sinistres… Si la prémisse est vague, la distribution, elle, parle d’elle même avec Robert Pattinson, Tom Holland, Bill Skarsgard, Sebastian Stan, Haley Bennett et Jason Clarke.

Ratched – (Netflix) (En ligne vendredi)
Vous vous souvenez de Miss Ratched, la sadique infirmière de One Flew Over The Cuckoo’s Nest? Son passé sera dévoilé dans cette série. C’est Sarah Paulson qui reprend le rôle qui a permis, en 1976, à Louise Fletcher de remporter un Oscar.