Votre télé sur le Net – 31 octobre 2020

J’ai vu pour vous

The Mandalorian – Saison 2 – (Disney+)
Le première saison de la série phare de Disney+ a ravi les critiques et le grand public. Il faut dire que cette incursion dans le quotidien d’un chasseur de primes de l’univers Star Wars cinq ans après les événements de The Return of the Jedi (1983) avait de quoi plaire. Le premier épisode de la deuxième saison a été mis en ligne vendredi matin et est, à mon grand bonheur, peut-être le meilleur de la série jusqu’à présent. On y suit Mando (Pedro Pascal) qui retourne sur Tatooine à la recherche d’un autre Mandalorien. Il se retrouve alors à jouer les protecteurs d’une petite ville… Je n’en dis pas plus pour ne rien divulgâcher, mais cet épisode déborde de budget et de nostalgie. Il est assurément le plus ‘‘western-y’’ de la série et, surtout, il s’inspire à la perfection de quelques-unes des valeurs chères à la trilogie originale de Star Wars: l’espoir et l’union improbables d’espèces différentes contre un ennemi commun. La dernière minute nous réserve, en prime, toute une surprise! Je ne pourrais sérieusement pas être plus impatient de découvrir les sept autres épisodes de la deuxième saison (qui seront mis en ligne chaque vendredi). (5/5)

The Undoing – (HBO Max + Crave)
Ce n’est pas une chose dont j’aime me vanter, mais je suis un public gagné d’avance quand il est question de Hugh Grant (Love Actually, Notting Hill). Pour une raison que j’ignore, il y a peu de gens qui me font rire autant que le sexagénaire britannique. C’est peut-être que je me retrouve dans son humour satirique d’introverti constamment mal à l’aise… Tout ça pour dire que je suis tombé sous le charme de The Undoing, une minisérie produite par les créateurs de Big Little Lies. On y suit le personnage de Grace Fraser (la toujours parfaite Nicole Kidman, qui refuse de vieillir), une psychiatre new-yorkaise qui mène une vie huppée en compagnie de son mari (Grant), un oncologue pédiatrique, et de son jeune fils. Dans le premier épisode – et seul qui soit pour l’instant disponible – le cadavre défiguré d’une mystérieuse et attirante jeune mère est découvert alors que Grace réalise qu’elle est loin de tout savoir au sujet de son mari. On nous laisse aussi sous-entendre que le bon docteur pourrait avoir un lien avec l’odieux meurtre… Il est difficile, à partir d’un seul épisode, de savoir à quoi la série va ressembler, mais mystères, vie mondaine new-yorkaise et une Kidman est très grande forme ont suffisamment piqué mon intérêt pour que je me promette de suive la série avec assiduité. Quant à mon cher Hugh, j’espère qu’il sera meilleur dans le rôle du méchant que dans Paddington 2… (4/5)

À surveiller cette semaine

Paranormal – (Netflix) (En ligne jeudi)
Ceux qui n’en peuvent plus d’attendre à Noël pourront se mettre pas moins de trois nouveaux films sous la dent (A New York Christmas Wedding, Midnight at Magnolia et Operation Christmas Drop) dès jeudi. Les autres pourront se tourner vers quelque chose d’un peu plus dépaysant: Paranormal, une série télévisée arabe qui, comme son nom l’indique, porte sur des phénomènes non expliqués.

Wayne – (Amazon Prime) (En ligne vendredi)
Netflix a frappé le gros lot en achetant les droits de l’excellente série Cobra Kai à YouTube il y a quelques mois. Amazon espère sûrement répéter ce succès, le géant ayant fait l’acquisition de Wayne. Présentée sur YouTube en janvier 2019, la première saison de la série sera accessible sur Amazon dès vendredi. Elle raconte l’histoire d’un adolescent et de sa copine qui parcourent les États-Unis à la recherche d’une mythique voiture.