Votre télé sur le net – 28 novembre 2020

J’ai vu pour vous

The Queen’s Gambit – (Netflix)

Je suis en retard de quelques semaines dans mon appréciation de cette série. J’en suis bien conscient et j’espère que vous me pardonnerez. Mais étant donné qu’elle figure encore parmi les trois productions de Netflix les plus regardées au Canada, je me suis dit qu’il n’était pas trop tard pour découvrir l’oeuvre de Scott Frank (le scénariste de Logan et Minority Report), notamment. The Queen’s Gambit, si vous l’ignorez encore, raconte l’histoire de Beth Harmon (Anya Taylor-Joy), une orpheline dont le talent pour les échecs lui permettra d’affronter les meilleurs joueurs de la planète. Mais comme c’est souvent le cas avec les génies, Beth est un être passablement mésadapté qui mène une lutte féroce contre sa dépendance à l’alcool et aux drogues. Il ne fait aucun doute que cette série hautement féministe se hissera parmi les cinq meilleures de l’année de plusieurs grands médias. Pour une, Taylor-Joy (Split, The Witch) est absolument phénomènale. Par sa grâce et son stoïcisme, la jeune femme est parvenue à créer un personnage unique qui laissera assurément sa marque sur la culture populaire. Attendez-vous à ce que la talentueuse comédienne devienne un des gros noms du cinéma d’ici quelques années. La cinématographie est également magnifique. Certaines scènes sont dignes d’une production hollywoodienne (autant dans leur composition que dans leur aspect technique et artistique). La série est de plus très bien écrite, même si elle est assez prévisible et que j’aurais pris un peu plus de mystère. Comme moi, vous vous en connaissez très peu sur les échecs? Rassurez-vous, The Queen’s Gambit est une minisérie accessible à tous. (4,5/5)

À surveiller cette semaine

The Holiday Movies That Made Us – (Netflix) (En ligne mardi)
Cette série m’avait charmé à l’automne 2019 par la qualité de sa recherche et son ton badin. Ce spécial de deux épisodes plonge dans l’histoire et l’impact culturel de deux films classiques du temps des Fêtes: Elf (2003) et The Nightmare Before Christmas (1993).

Heaven’s Gate: The Cult of Cults – (Netflix) (En ligne jeudi)
Le 26 mars 1997, en Californie, 39 adeptes de la secte Heaven’s Gate ont commis un suicide collectif lors du passage de la comète Hale-Bopp. Cette minisérie documentaire de quatre épisodes nous explique ce qui s’est passé ce triste jour.

Sound of Metal – (Amazon Prime) (En ligne vendredi)
Le trop sous-estimé Riz Ahmed (le pilote qui a fait défection dans Rogue One: A Star Wars Story) a enfin l’occasion de briller. Dans ce film, le Pakistanais interprète le batteur d’un groupe de heavy metal forcé de se remettre en question après avoir perdu l’ouïe.

Mank – (Netflix) (En ligne vendredi)
Le brillant cinéaste David Fincher nous offre un film en noir et blanc qui s’intéresse à la vie, dans les années 1930, de l’alcoolique et turbulent scénariste du film culte Citizen Kane. Avec Gary Oldman dans le rôle principal. Les premières critiques sont élogieuses.