Faire plus d’activités, arrêter de fumer et manger plus sainement… Cette année, vous croyiez mordicus que vous réussirez à les tenir. Hélas, elles se sont envolées!

Mais pourquoi est-ce si difficile de tenir ses résolutions? L’une des raisons les plus plausibles: l’être humain n’aime pas quitter sa zone de confort, confort dans lequel il baigne depuis plusieurs années!

En fait, lorsqu’une personne ne parvient pas à atteindre ses objectifs, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de volonté. Les raisons se trouvent plutôt parmi celles-ci:

– Elle n’a ni les ressources ni les outils nécessaires pour effectuer ce changement.

– Elle ne sait pas par où commencer.

– Elle n’a pas de réseau de soutien.

– Elle n’est pas prête à effectuer le changement.

– Le changement ne répond pas à ses besoins, n’est pas réaliste en ce moment, n’est pas une priorité, etc.

Heureusement, vous pouvez remédier à cette situation. Pour réaliser le changement d’habitude, rendez-le le plus agréable et le plus simple possible. Vous pourriez par exemple:

Au lieu d’acheter une grande variété de légumes et de fruits que vous devrez préparer vous-même, optez pour un plateau de légumes et de fruits prêt-à-manger.

Au lieu d’acheter une source différente de protéines pour tous les déjeuners, dîners et soupers de la semaine (qui nécessitera 21 différentes recettes, 21 différents moments pour les préparer et les cuisiner, etc.), opter pour 10 protéines différentes que vous ferez répéter durant la semaine:

– Certains produits protéinés sont déjà prêts à servir: yogourt grec, fromage cottage, légumineuses en conserve, poulet précuit/prêt à manger, thon en conserve, crevettes cuites surgelées;

– Certains devront être préparés et cuits: tofu, œufs, saumon, pétoncles.

Si vous avez sous la main des légumes, des fruits et des protéines déjà prêts à servir, vous trouverez beaucoup plus difficile de dire «je n’ai pas le temps!».

Si vous savez simplifier les choses, vous surmonterez un certain nombre d’obstacles liés au changement de l’habitude, notamment le manque de temps et d’énergie, et la crainte du changement et de l’échec. De là l’importance de choisir de petites actions simples, agréables, réalistes et transposables dans le quotidien.

Stratégies alimentaires réalistes et gagnantes!

Pour vivre de belles victoires, n’oubliez pas de miser sur des stratégies simples comme celles-ci:

Pratiquer la règle du «80% minimum»: sur 10 repas /collations que vous consommez, 2 ne suivront pas la règle! Par exemple, 80% de vos repas/collations incluront des légumes et des fruits alors que le 20% restant n’en inclura pas nécessairement.

En ce moment, si vous vous situez à «50%, minimum» (1 repas/collation sur 2 contient des légumes et des fruits), tentez, au cours des prochains mois, d’augmenter ce pourcentage minimum à 60, à 70, puis à 80.

Puis finalement, assurez-vous d’avoir confiance à 90 ou 100% de pouvoir y arriver, sinon modifiez votre habitude.