La quête d’un monde meilleur

Comment éliminer les injustices? Une question qui a nourri Fernande Chouinard dans l’écriture de son troisième roman L’ombre de Rosa. Du côté musical, les sœurs Campagne fondent un nouveau trio fort intéressant. Aux couleurs country-folk, La légende de Calamity Jane annonce un avenir très prometteur.

L’ombre de Rosa, Fernande Chouinard

Ce troisième roman de l’auteure de Tracadie raconte l’histoire de Jak revenu dans son village natal pour tuer un soldat qui a assassiné son amour de jeunesse lors d’un soulèvement populaire contre la corruption et la dictature dans son pays. Il a le sentiment que cet homme a ruiné tous ses rêves. Même s’il a quitté son village depuis 20 ans, il n’arrive pas à oublier le meurtre de Rosa, une jeune femme à l’esprit révolutionnaire dont il était amoureux pendant ses études. Après ce tragique événement, Jak a quitté son pays et traversé le continent en espérant trouver une vie meilleure. Cette vie meilleure ne viendra pas puisqu’il se retrouve pendant 20 ans à concasser de la pierre dans une carrière, tel un forçat, côtoyant des hommes, des femmes, des enfants et des vieillards tout aussi désœuvrés les uns que les autres. Pour ne pas se laisser envahir par la détresse, il évite le contact en fuyant tout rapprochement avec les autres ouvriers.

Obsédé par ce meurtre, il revient donc dans son village où il débarque au Café Yasmine. Discret sur son passé, l’étranger suscite la curiosité des gens du coin. Pendant une semaine, il erre dans le village et guette l’arrivée d’une Peugeot blanche qui lui permettra d’accomplir sa mission funeste. Pendant l’attente où il essaie de se convaincre du bien-fondé de son projet, Jak se remémore des souvenirs de jeunesse aux côtés de Sid, Mo et Rosa. Portés par l’espoir, ils rêvaient tous d’une société libre et juste.

Dans une espèce de monologue intérieur, Jak tourne en rond et ressasse sans cesse les mêmes souvenirs, les mêmes douleurs et ressentiments. Habité par un sentiment de vengeance, il est déchiré entre le bien et le mal. Sa situation paraît sans issue. Il y a une petite voix intérieure qui lui parle. Tout au long du récit, il n’entre presque pas en contact avec les autres, à l’exception de la serveuse du café.

Les injustices, les inégalités et la corruption sont au cœur de ce roman plutôt sombre qui ne fournit pas nécessairement de solution, mais explore davantage les possibilités. Le récit n’est pas situé, mais on devine que l’action se déroule quelque part au Moyen-Orient.

Si son inspiration première lui vient de l’actualité mondiale, il reste que l’auteure a été influencée par quelques ouvrages dont Le procès de Kafka, ainsi que les romans 1984 et La ferme des animaux de George Orwell. Ces deux livres sont d’ailleurs cités dans son roman.

Fernande Chouinard, qui est l’auteure de La tailleuse de clés et de Sans réserve, confirme avec ce nouveau roman son talent de romancière, en créant un univers particulier animé par des personnages uniques. Elle ne tombe pas dans la facilité, invitant le lecteur à faire ses propres réflexions. L’ombre de Rosa vient tout juste de paraître. (Éditions David, 2021) ♥♥♥½

La légende de Calamity Jane, album éponyme

Alliant les plaines de l’Ouest et les grands espaces de la Gaspésie, La légende de Calamity réunit l’immense talent des sœurs Annette et Michelle Campagne de la Saskatchewan et du guitariste gaspésien André Lavergne (Dans l’Shed). Le trio musical propose six petits récits musicaux sur ce premier mini album aux allures country, naviguant à travers le folk, le western des hors-la-loi et des paysages musicaux originaux rappelant les films de cowboys.

Inspiré par le personnage légendaire du Wild West, le tandem familial a eu envie de retourner à ses racines avec ce nouveau projet. Le premier opus évoque cette époque des saloons et de la ruée vers l’or. En écoutant cet album, on peut voir défiler les images des grands espaces de poussière qui a peuplé nos imaginaires. «Pour trouver de l’or, d’y trouver fortune, il m’a supplié, il m’a promis la lune/Je l’ai suivi, j’ai fait mes valises/Pour la terre promise», ainsi s’amorce la pièce Terre promise. De belles harmonies, une complicité musicale évidente et des mélodies enveloppantes se dégagent de cet album.

Michelle et Annette Campagne, deux figures incontournables du paysage de la chanson francophone au pays, ont évolué avec le groupe Hart Rouge, Folle Avoine, en plus de mener des carrières solos. Vous pourrez découvrir le premier opus de trio La légende de Calamity Jane à compter du 12 février. ♥♥♥½