«Il me semble que le monde naturel est la principale source d’excitation; la plus grande source de beauté visuelle; la plus grande source d’intérêt intellectuel.» – David Attenborough

En ce qui concerne le titre «Verdir l’intérieur», ne vous préoccupez pas: je ne me réfère pas à un régime strict de «smoothies» verts. Bien que les frappés soient délicieux (ou dégoûtants, c’est selon), je ne m’intéresse pas à l’intérieur du corps ici, mais plutôt à l’intérieur de la maison. Et bien que les murs jade soient ravissants (ou hideux, c’est selon), ma chronique n’est pas au sujet de la peinture. Veuillez patientez un instant, j’en viens au fait. Les plantes intérieures! Voilà. Je parle des plantes intérieures. Et de leurs nombreux bienfaits. Un thème alléchant, non?

Décoration zen et saine

Qui veut habiter un espace terne et suffocant? Quoi, personne? Moi non plus. Puisque nous passons la plupart de notre temps dans un espace clos, la présence de verdure dans nos demeures est inestimable. Par ailleurs, les plantes servent d’isolant phonique en atténuant le bruit et certaines absorbent les ondes électromagnétiques.

L’aménagement d’un milieu apaisant et harmonieux est bénéfique pour l’esprit. Être entouré d’un peu de nature a le pouvoir de nous détendre. Qui plus est, prendre soin d’une plante – l’observer, l’arroser, ajouter de la terre – est une pratique relaxante qui nous remet les pieds sur terre.

J’avoue toutefois être aux prises avec un problème, hormis celui d’être privée d’un pouce vert. C’est mon chat. Il croit que les plantes sont des jouets spécialement conçus pour lui. Or je persévère.

Épuration de l’air

Il est important de noter que ces magnifiques plantes arrivent même à assainir l’air de nos maisons. Il paraît qu’elles absorbent des toxines (telles que le formaldéhyde, le benzène, le monoxyde de carbone) et dégagent de l’oxygène.

Certaines d’entre elles seraient plus douées pour détoxifier l’air que d’autres. La NASA a fait une étude afin de trouver une façon simple et efficace de purifier l’air dans la station spatiale internationale et voici la liste de plantes qu’ils suggèrent dans une publication de selection.ca:

Palmier dattier nain

Fougère de Boston

Fougère reine de Kimberley

Chlorophyton chevelu ou «plante-araignée» (une de mes préférées)

Aglaonème

Palmiste multipliant

Figuier pleureur

Lierre du diable

Langue de feu

Liriope spicata

Rhapis excelsa

Gerbera

Dragonnier parfumé ou dragonnier d’Afrique tropicale

Lierre grimpant

Langue de belle-mère (celle qui ferait un beau cadeau pour les belles-mères…)

Dragonnier de Madagascar

Fleur de lune (celle que je préfère par-dessus tout!)

Chrysanthème des fleuristes

Heureusement, plusieurs de ces plantes sont disponibles chez les fleuristes d’ici. Ces génies des végétaux savent distinguer ces plantes aux noms énigmatiques et ils sont en mesure de signaler lesquelles risquent d’être toxiques si ingérées par un bambin ou un animal de compagnie.

N’oublions pas que plusieurs plantes peuvent être multipliées et partagées à l’infini; les boutures sont donc de mise. De cette façon, c’est gratuit.

Bénéficions du pouvoir des plantes!

Défi de la semaine
Installez une (autre) plante chez vous ou à votre lieu de travail. Et pourquoi pas, parlez-lui et remerciez-la de ses merveilles!

web_spiritualite
Enrichissement