«La musique est à l’âme ce que l’été est à la fleur.» – Sophia Sherine Hutt

Avez-vous déjà été ému par un morceau de musique? Est-ce qu’écouter certains chants vous aide à transcender vos soucis? Y a-t-il un son particulier qui occasionne en vous un profond apaisement? Les vibrations de certains rythmes nourrissent-elles votre âme?

Ces derniers temps, j’entends beaucoup parler de sons de guérison, de musicothérapie et d’instruments dont la sonorité est profondément calmante. Je croyais déjà au pouvoir de la musique, et cependant je ne m’y connaissais pas tellement. J’ai donc entamé des lectures qui ont su éveiller ma curiosité.

À bien y penser, il est plausible que la musique, les mantras et les chants sacrés fassent partie de nombreux rites depuis plusieurs milliers d’années. Bien que la musique se renouvelle constamment, force est de constater que la primauté du son perdure dans le temps. La musique a la capacité d’unir les gens, puis elle mène aussi à une connexion avec soi. Ainsi, elle facilite la communion avec l’univers en soi et l’univers autour de soi. De façon simple et naturelle, les fréquences sonores peuvent faciliter un état de sérénité et favoriser l’intériorité.

Propriétés curatives de la musique et du son Selon le Dr Mitchell Gaynor (Sons de guérison, 2007), le son a le pouvoir de stimuler la guérison et de maintenir la santé. Cet oncologue allie avec succès les traitements allopathiques à la thérapie du son: des bols chantants, des méditations avec mantras, des exercices de relaxation avec musique, etc. Il affirme: «Je suis convaincu que lorsque mes patients utilisent le son et la méditation pour accéder à un état de paix et de sérénité spirituelles, ils revitalisent leurs corps, leur permettant ainsi de mieux supporter les effets secondaires du traitement médical qu’ils reçoivent, tout en favorisant leur processus de guérison.»

Harmonie

L’harmonie des sons, des vibrations, des voix et de la musique est envoûtante. Cela devient un tout. Un ensemble en équilibre, d’une justesse vive et synchronisée.

À titre de comparaison, considérons l’harmonie en soi, sur les plans physique, mental, émotionnel et spirituel. Lorsqu’inté­rieu­rement on est en harmonie, le tout est en équilibre. On est en état d’homéostasie, ou en d’autres mots, de par son rythme, on est synchronisé. Tout en soi est relié, telle une sublime symphonie.

Lorsque la disharmonie règne par contre, on a plus tendance à éprouver des malaises. Dans cette optique, l’harmonie des sons peut nous aider à rétablir l’harmonie en soi, c’est-à-dire la santé.

Résonnons pour guérir!

Défi de la semaine

Faites l’expérience d’une relaxation avec musique, du son de bols chantants ou d’une méditation avec mantra (tel «Om»). Il y a de nombreuses ressources en ligne. Ouvrez-vous à l’harmonie et laissez-vous transporter par les sons qui sauront apaiser votre corps et votre esprit.