Beau yacht à vendre!

Ciel, je vais devoir vendre mon yacht! À cause de la nouvelle taxe de luxe d’un pour cent annoncé dans le budget fédéral, lundi, je ne pourrai plus joindre les deux bouts! Va falloir que je jette l’ancre! Mais pas question de me débarrasser de mes châteaux en Espagne!

Donc, un budget nous fut donné lundi. Un gros-gros budget. La preuve, il fait plus de huit cents pages ont répété en chœur les journalistes de la Cibici française, les yeux exorbités à l’idée de devoir faire semblant pendant des semaines qu’ils l’ont lu et qu’ils ont tout compris.

Ils ont toute ma sympathie parce que je déteste les chiffres, et encore plus les chiffres avec un chapelet de zéros que j’additionne en ti-paquets de trois, très lentement, pour ne pas me perdre, tout en essayant concomitamment de visualiser la montagne que formerait les sommes faramineuses brandies par la ministre, si on avait la chance de voir cet argent en nature.

Pire: un animateur de LCN, solennel comme un croque-mort, nous a même prévenus que la dette du Canada à ce moment-ci de la pandémie est rendue à mille-deux-cent-trente-quatre milliards de dollars, oui, mesdames zé messieurs, et que ça faisait quasiment des billions, genre, me semble.

J’en ai manqué des bouts parce que j’essayais encore de compter mentalement le nombre de ti-paquets de trois nécessaires pour l’écrire en chiffres, et en essayant d’imaginer la grandeur de la voûte que ça prendrait pour entasser tout ça.

***

J’ai dû arrêter après quelques secondes parce que ça m’a donné mal à la tête, et quand j’ai mal à la tête, je me demande toujours si c’est le début d’un AVC ou d’un ACV, je sais plus comment l’écrire, et que ça me stresse, fait que ça me cause de l’angine, pis là, je suis obligé de sortir ma pompe à nitro que j’ai toujours peur de voir exploser, parce que me semble que de la nitro c’est explosif, en tout cas j’avais lu ça longtemps passé avant l’apparition des «fake news». Alors, j’évite de compter!

Quand je pense à Séraphin qui montait au grenier tripoter son argent dans sa poche d’avoine… J’essaie de l’imaginer aujourd’hui en train de tripoter

1234 000 000 000 000 000 000 de pièces d’un dollar, pendant que Donalda est en bas en train de repriser ses vieux bas de laine! La pauvre!
J’ai peut-être mis trop de zéros dans le paragraphe précédent, mais sachez que c’est parce que mon piton de clavier est resté collé vu que j’ai renversé un verre d’eau bénite juste sur la touche du zéro! Incroyable! Mais vrai.

***

En fait, ce que j’ai retenu du budget, outre la taxe de 1% qui va me ruiner, c’est la toute première phrase de la ministre des Finances qui, du haut de ses escarpins flambant neufs, a déclaré: «C’est un budget axé sur la classe moyenne».

Moi qui pensais qu’il n’y avait qu’une classe de citoyens au Canada!

Sur ce, j’ai crié aux voisins: «En plus du couvre-feu, vlà la lutte des classes qui recommence! Révolutiooooon!»

Certes, c’est très important la classe moyenne, et c’est vrai que ça englobe une bonne partie des habitants du pays. Mais je m’étonne quand même qu’on ne parle presque plus jamais des «moins nantis», ceux qu’on appelait autrefois «les pauvres», expression qui a fini par être jugée trop «pauvre», justement, et qui a été enjolivée par l’euphémisme «moins nantis», qui sonne beaucoup plus chic.

Tellement chic, qu’on a maintenant l’impression que les pauvres font partie de la classe moyenne!

Ce qui ne change strictement rien aux difficultés des moins nantis, soit dit en passant.

***

Bon, me direz-vous, le gouvernement va quand même verser un chèque de 500 dollars aux personnes âgées de 75 et plus. Bravo! On les félicite!

En espérant qu’elles ne feront pas de dépenses folles avec ça. Maintenant que le pot est légal, il ne faudrait surtout pas qu’on se mette à voir des personnes âgées rire aux éclats quand elles vont chercher leurs pilules à la pharmacie!

Surtout que ça pourrait donner un mauvais exemple aux enfants qui fréquenteront les garderies universelles à 10 piasses par jour que promet également le budget.

***

En passant, et je le dis pour les milléniaux et autres personnes au passé encore récent, ÇA, c’est une vieille promesse! Elle figure en haut du palmarès des vieilles promesses recyclées de génération en génération par le gouvernement libéral fédéral, de Trudeau l’Ancien à Trudeau le Jeune.

Bref: on en parle depuis trois générations!

Même ma mère en parlait déjà dans mon enfance quand je faisais un coup pendable et qu’elle cherchait une gardienne! Et elle est morte en 1957, joual vert!

Force est de reconnaître que seul le Québec est parvenu au pays à mettre en place un système universel de garderie. Le Québec, la province mal aimée du Canada, qui donne toujours le ton.

Et, à bien y penser, c’est peut-être justement à cause de cela qu’elle est si mal aimée…

***

Cela dit, je ne vais quand même pas sortir mes fleurs de lys québécoises aujourd’hui, car, après tout, il ne s’agit que d’un budget que tout le monde oubliera, avec ses promesses de garderies et autres fumisteries, avant même la fin de la pandémie.

Sur ce, je dois vous quitter car je vais placer une annonce sur Kijiji pour vendre mon yacht baptisé Acadia!

La même chose est arrivée à la reine d’Angleterre avec son yacht Britannia en 1997. Le jour des adieux, elle avait même laissé perler à ses yeux trois larmes royales selon de clairvoyants observateurs de la monarchie.

Drôle de hasard qui fait que le Canada présente un budget anti-yacht juste entre les funérailles d’un prince amiral honoraire de la Marine royale canadienne et l’anniversaire de naissance aujourd’hui même de son épouse, une infortunée reine qui a dû, elle aussi, se passer de son yacht!

Ö ironie du sort!

Han, Madame?

PS: Beau yacht à vendre, pas cher, pas cher!