Votre télé sur le net – 24 avril 2021

J’ai vu pour vous

Mare of Eastown (Crave)
Finaliste à sept Oscars, Kate Winslet est une des grandes comédiennes de sa génération. Dans Mare of Easttown, elle fait un retour au petit écran après une décennie d’absence. La Britannique interprète Mare, une détective qui oeuvre dans une petite ville paumée de la Pennsylvanie. La vie de Mare est loin d’être un conte de fée (elle vit avec sa mère, sa fille et son petit-fils hyperactif, en plus d’être voisine de son ex, qui vient de se fiancer…). Ce n’est guère plus réjouissant du côté professionnel alors qu’elle piétine dans une enquête vieille d’un an visant à retrouver la fille d’une vieille amie. Et le pire est à venir puisque le cadavre d’une mère adolescente vient d’être découvert dans un ruisseau… Seul le premier épisode est en ligne et il m’a charmé. On sent le poids du monde sur les épaules de Winslet dans une série qui s’annonce humaine, intrigante et terre-à-terre. Ma curiosité est piquée. La suite dimanche. (4,5/5)

Why Did You Kill Me (Netflix)
Voilà un autre true crime signé Netflix dont le titre est beaucoup plus sensationnel que le contenu. En gros, c’est l’histoire de Crystal Theobald, une jeune femme de la Californie qui a été la triste victime collatérale d’une fusillade impliquant un gang. Voyant que l’enquête policière piétinait, la cousine de Crystal, puis la mère de la victime, se sont servi des réseaux sociaux pour tenter de dénicher le coupable. Leur travail a permis de faire avancer l’enquête, mais certainement pas autant que la bande-annonce et l’introduction du documentaire (d’une durée de 90 minutes) le laissent entendre. Bref, beaucoup de sensationnalisme ici pour une histoire qui n’a pas grand-chose d’extraordinaire. En fait, ce que j’ai trouvé le plus fascinant dans ce film, ce n’est pas la quête de la famille, mais plutôt les entrevues avec d’anciens membres de gangs qui démontrent à quel point ce fléau est répandu et pratiquement impossible à endiguer aux États-Unis. Troublant. (3/5)

À surveiller cette semaine

Shadow and Bone (Netflix) (Depuis vendredi)
C’est peut-être la série la plus attendue de la jeune année sur Netflix. Elle est adaptée d’une série de romans fantastiques, met en vedette Jessie Mei Li et mise sur ses effets spéciaux.

The Handmaid’s Tale – saison 4 (Crave) (En ligne mercredi)
Le phénomène a perdu énormément de sa popularité, mais l’intérêt risque quand même d’être au rendez-vous puisque l’action se transporte maintenant au Canada.

Things Heard and Seen (Netflix) (En ligne jeudi)
Ce film au sujet d’une maison dont le passé trouble en vient à affecter ses nouveaux occupants met en vedette Amanda Seyfried, James Norton et Natalia Dyer (Stranger Things).

Tom Clancy’s Without Remorse (Amazon Prime) (En ligne vendredi)
Cette série adaptée des écrits de Tom Clancy nous propose l’excellent Michael B. Jordan (Creed, Fruitvale Station) dans le rôle d’un militaire qui découvre que le meurtre de sa femme cache une conspiration qui pourrait se solder en un conflit mondial.